TEST : Kirby : Au fil de la grande aventure, la 3DS accueille la boule rose à bras ouverts

Complètement éclipsée par le succès de la Switch, la Nintendo 3DS n’a cependant pas dit son dernier mot. Après l’excellent Etrian Odyssey Nexus testé le mois dernier sur le blog (à lire ici), la petite portable refait parler d’elle en ce début mars avec le retour de l’ami Kirby, dans une adaptation du titre sorti en 2011 sur Wii et désormais intitulé Kirby : Au fil de la grande aventure. Voyons voir ce que donne ce portage sur Nintendo 3DS !


TEST Kirby Au fil de la grande aventure Nintendo 3DS plateforme blog gaming lageekroom

 


Cet opus de Kirby avait surpris à son annonce à l’E3 2010, le jeu optant pour un gameplay quelque peu différent. La petite boule rose n’a en effet plus la possibilité d’avaler tout ce qui bouge, et se retrouve embarquée dans un monde de laine ou elle bénéficiera de nouveaux pouvoirs. Équipé d’un fouet, Kirby se débarrassera donc de ses ennemis en les attaquant au corps à corps, avec la possibilité de créer des petites boules de laine pour attaquer les ennemis suivants ou débloquer des nouvelles portions de niveau. Kirby pourra également planer après un saut ou encore se transformer en véhicule, pour rouler à toute vitesse dans les niveaux, ou encore dans les airs ou sous l’eau. La direction artistique de ce Kirby est ultra canon et vraiment très mignonne. Nous avions eu un véritable coup de cœur à l’époque et retrouver ces décors colorés et faits de laine sur le petit écran de la 3DS reste un plaisir, le portage étant de qualité. C’est joli, fluide, et parfaitement lisible, même sur une Nintendo 3DS standard à l’écran plus petit.


TEST Kirby Au fil de la grande aventure Nintendo 3DS plateforme blog gaming lageekroom
L’univers du jeu est toujours aussi coloré

Les niveaux s’enchaînent donc et Kirby devra ramasser étoiles, perles et autres bonus pour compléter l’aventure à 100%. On pourra même dénicher des éléments de décoration pour agencer le petit appartement de Kirby et lui créer un nid douillet. Quand on vous dit que le jeu est mignon ! Cet univers de laine permet quelques originalités, aussi bien graphiques que dans les mécaniques de gameplay. En plus d’envoyer valser ses ennemis avec son fouet, Kirby pourra dévoiler des éléments du décor en tirant dessus, offrant des effets et des transitions vraiment chouettes. Certaines phases proposeront même une certaine originalité en faisant parler l’action ! Globalement, le jeu reste très facile et ne pose pas de réelle difficulté, malgré l’ajout d’un mode « diabolique » qui met un petit diablotin violet à vos trousses tout en limitant vos points de vie (et attention, tomber dans un trou devient mortel). La durée de vie s’avère donc un poil plus courte que les autres opus de la saga, mais quelques ajouts sont néanmoins de la partie.


TEST Kirby Au fil de la grande aventure Nintendo 3DS plateforme blog gaming lageekroom
Certaines séquences varient les plaisirs

Un bon portage réserve toujours quelques surprises, et ce Kirby propose aux joueurs 2 nouveaux modes de jeu accessibles dès le menu principal. « Meta Knight taillade » et « Dadidou déboule » permettent aux joueurs d’avoir leur dose d’action. Le premier se rapproche d’un shooter à scrolling horizontal dans lequel Meta Knight devra dégommer tout ce qui bouge et récupérer un maximum de pièces et d’étoiles, tandis que le second est une sorte de runner, dans lequel l’ami Dadidou cavale à toute vitesse. Il faudra le faire sauter, taper, ou glisser à plat ventre, pour atteindre la fin du niveau sans s’exploser sur les bombes posées sur votre parcours. Deux modes sympathiques, qui donnent un peu d’intensité à un jeu dans l’ensemble plutôt calme. Du côté des bémols, on citera l’absence du mode 2 joueurs sur le même écran et le fait que le jeu ne propose pas de 3D stéréoscopique, ce qui aurait pu être franchement sympa et proposer une chouette profondeur.



Kirby : Au fil de la grande aventure est un portage réussi de la version Wii. Sa direction artistique originale et réussie couplée à un gameplay qui bouscule les habitudes de la saga font du jeu une sorte d’Ovni dans la série. Toujours aussi mignon et coloré, et facile à prendre en main, cet épisode de Kirby est également plus facile malgré l’ajout d’un mode de difficulté. Nous ne boudons quoi qu’il en soit pas notre plaisir de ressortir notre Nintendo 3DS pour cet opus de qualité, qui rajoute 2 petits modes de jeu à la fête. Dommage que la 3D stéréoscopique ne soit pas de la partie.


Les +

  • la direction artistique toujours aussi chouette
  • des décors au level design réussi, réservant quelques surprises
  • gameplay simple et accessible
  • les transformations de Kirby et ses animations
  • portage visuellement réussi sur 3DS
  • le mode diabolique propose un peu plus de challenge
  • les modes de jeu inédits

Les –

  • plus court que les autres épisodes
  • la difficulté reste très basse
  • pas de 3D stéréoscopique
  • un côté un peu « niais » qui ne plaira pas à tous

Lageekroom

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *