Avis Manga Doki-Doki : Le conte des Parias – Tome 5

Série aux nombreuses qualités, « Le conte des Parias » est revenu en ce mois de septembre avec son cinquième tome ! Le manga de Makato Hoshino édité chez Doki-Doki est parvenu à nous convaincre grâce à son ambiance et ses personnages, et vient tout juste de dépasser la moitié de son récit, 8 tomes étant prévus. L’intensité risque donc de monter d’un cran, et c’est clairement ce qui va se passer dans ce nouveau volume, qui va poser les bases de la dernière grande ligne droite. C’est parti pour notre avis !


Avis Manga Doki-Doki : Le conte des Parias – Tome 5 blog manga critique manga lageekroomSynopsis : L’étau se resserre autour de Snow. Alors qu’il est censé être l’un des meilleurs chasseurs de diables du royaume, il a été capturé par deux des leurs. Ignorant tout de ce tragique événement, Wisteria continue son périple dans la paisible région des lacs en compagnie de Diana, Marbas et Naberius. Mais bientôt, la jeune fille sera elle aussi rattrapée par cette guerre sournoise que certains diables ont déclarée au genre humain…


Avis Manga Doki-Doki : Le conte des Parias – Tome 5 blog manga critique manga lageekroom


Dans notre avis sur le tome 4 de « Le conte des Parias », nous mettions en avant les enjeux du récit, bien détaillés et surtout très accrocheurs. Et bien ce tome 5 monte encore d’un cran dans sa narration, et une guerre se prépare entre les chasseurs de diables et les diables eux-mêmes. Snow, le frère de Wisteria, a été capturé, et notre héroïne va être prise à parti par Sytry, un diable qui va lui demander de choisir entre Marbas et son frère. Ce dernier serait capturé à Londres, ville qui va accueillir page après page la plupart des protagonistes de ce tome. Un tome assez difficile à résumer tant il est dense, et nous allons vivre quelques affrontements importants entre des membres de l’ordre de l’épée et les diables et leurs contractants. On citera par exemple Luther, qui va s’en prendre à Takenami, un ami de Snow. Luther est un personnage intéressant et bien développé. On découvre son passé et ses motivations, et on apprend qu’il a lui aussi un contrat avec un diable. On retrouve également le grand maître de l’ordre de l’épée, à Londres lui aussi, venu demander conseil à Holmes lui-même quant à l’afflux de diables en ville. Il souhaite savoir qui est le meneur de ces troubles, et se présente en tant que défenseur de la nation. Certes, son organisation fait peur, mais il affirme travailler pour la patrie et être loyal envers la reine. On comprend ses objectifs, mais en gardant en tête qu’il s’en prendra tôt ou tard à Marbas ou encore Naberius. L’ensemble est loin d’être manichéen, et nous sommes souvent partagés quant à nos émotions.

Wisteria est donc à Londres à la recherche de son frère, et va se faire aider par Watson. Mais la jeune fille va en baver pour atteindre ses objectifs, et va être mise à l’épreuve par Marbas. Il se passe beaucoup de choses dans ce tome 5, qui va clairement servir de tremplin pour la fin de la série. La narration est maîtrisée (on suit les actions des différents personnages avec parfois des flashback pour les développer), et ça bouge bien ! La tension est au rendez-vous, avec des visuels sont toujours aussi classes. On notera que le découpage est un peu moins dense que d’habitude, et qu’on profite de davantage de grandes illustrations. La fin du tome monte en puissance, et donne clairement envie de découvrir la suite du récit.


A lire également :


Ce tome 5 de « Le conte des parias » est une nouvelle fois bourré de qualités, même si on sent qu’il va servir de tremplin pour les 3 derniers tomes. On y découvre de nouveaux personnages comme des anciens, et la ville de Londres est le lieu de rassemblement pour tous nos héros. Un arc très riche au final, qui nous fait presque nous demander qui est dans le vrai, les enjeux de chacun étant compréhensibles. 


Lageekroom

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.