TEST : Disgaea 4 Complete +, le Tactical-RPG revient pour un troisième tour !

Ce n’est pas la première fois que nous vous parlons de la saga Disgaea sur le blog, et nous avions eu la chance de tester l’année dernière Disgaea 1, qui avait effectué un retour en fanfare sur Switch et PlayStation 4. Aujourd’hui, c’est le quatrième opus, sorti il y a déjà 8 ans sur PS3, qui fait son retour. Cette nouvelle édition, nommée Complete +, reprend les bases de l’adaptation PS Vita, qui apportait pas mal de contenu inédit, dont de nouveaux personnages jouables mais surtout des scénarios additionnels. PlayStation 3, PlayStation Vita, et maintenant PlayStation 4 (et Nintendo Switch au passage) : faut-il passer à la caisse une troisième fois ?


Nous ne reviendrons pas forcément en profondeur sur le jeu en lui-même, les tests étant déjà nombreux sur le net. Sachez néanmoins que Disgaea est un tactical-RPG ultra complet proposant une durée de vie énorme, et que sa particularité est de proposer une histoire riche bourrée de personnages atypiques et d’humour. Cette fois encore, le jeu de Nippon Ichi Software est complètement barré et fait la part belle au jeux de mots et aux dialogues à l’écriture souvent accrocheuse. Nous allons donc retrouver Valvatorez le vampire, son fidèle serviteur Fenrich le loup-garou, et bien entendu les Prinnies, ces petits pingouins qui représentent les âmes des humains devant expier leurs pêchés. On se rend compte dès les premières lignes de dialogue que l’on va se laisser embarquer dans une histoire unique et complètement loufoque, le tout étant sous titré en français ! Notez qu’il vous sera possible de choisir entre les voix anglaises et les voix japonaises.



Là ou la saga Disgaea fait également très fort, c’est dans son gameplay. Les premières petites missions sont en fait des tutoriels pour apprendre à appréhender l’espace et à utiliser les membres de son équipe, qui devront remporter le combat. Attaques combinés ou spéciales, défense, utilisation d’objets, achats d’armes ou d’équipement : tout y est, et c’est dans le HUB principal que se dérouleront la plupart des actions précédant les batailles. On notera qu’une sauvegarde automatique est présente à chaque retour au HUB, ce qui n’était pas le cas auparavant. Les changements via Géo Blocks sont de la partie, et la maîtrise du terrain sera capitale pour espérer remporter les parties. Si les premiers niveaux sont très accessibles, mettent dans le bain et permettent de déplacer ses personnages sans trop de stress, la difficulté va rapidement augmenter et il ne s’agira pas de foncer tête baissée. La liberté d’action est donc conséquence et certaines attaques dévastatrices. Sachez qu’il sera bien évidemment possible d’en acheter de nouvelles ! Mais tout ça, vous le savez sans doute déjà si vous avez déjà joué au jeu ou à un autre épisode de cette saga, même si c’est celui-ci qui propose le gameplay le plus varié. La vraie question qui nous intéresse est de savoir si l’investissement vaut une nouvelle fois le coup.

Ce Disgaea 4 Complete + n’est pas un remake, soyons clairs là dessus. La résolution est un cran au dessus des moutures précédentes et le tout est toujours aussi propre et joli, mais on reste en terrain connu. Bien qu’il soit possible de zoomer ou dézoomer sur le plateau de jeu et de faire pivoter la caméra, le tout reste souvent fouillis. Le contenu, bien que colossal (comptez au minimum 40h pour l’histoire principale), reprend celui de A Promise Revisited sorti sur la Playstation Vita et tous ses DLC. Bien que cette nouvelle version rajoute des fonctionnalités online et des cartes personnalisables, nous pensons que le prix de vente est un peu élevé. Bien que le rapport durée de vie/prix soit tout à fait convenable pour un nouveau venu, le manque de contenu inédit et d’améliorations visuelles ne joue pas en la faveur de ce portage. Le jeu reste excellent, mais nous en attendions un peu plus.



Si vous connaissez déjà par cœur Disgaea 4 version PS3 ou PSVita, ce nouveau portage ne sera pas forcément très attractif, malgré une résolution rehaussée et un univers toujours aussi riche et loufoque. En revanche, si vous êtes à la recherche d’un tactital-RPG en français, drôle, prenant et proposant une énorme liberté d’action et un contenu colossal, vous pouvez foncer ! Malgré son prix de vente un peu élevé et son manque de contenu inédit, le jeu de Nippon Ichi Software reste une valeur sûre, qui vous occupera un sacré bout de temps !


Lageekroom

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.