TEST : MX vs. ATV Legends : notre avis sur le pire épisode de la franchise

La franchise MX vs ATV était très populaire durant les 6e et 7e générations de consoles, rencontrant le succès avec les épisodes Unleashed puis Untamed avant de connaître son apogée en 2009 avec la sortie de MX vs ATV Reflex. Véritable révolution à l’époque, Reflex apportait notamment le pilotage à deux sticks qui deviendra la norme pour chaque jeu de moto, ainsi que la déformation des pistes en temps réel. Les épisodes suivants ont été moins bien reçus, mais Rainbow Studios continue de travailler sur sa licence et vient de sortir MX vs ATV Legends, un titre aux promesses alléchantes, que nous avions hâte d’essayer.


TEST : MX vs. ATV Legends : notre avis sur le pire épisode de la franchiseL’amour est dans le pré

C’est presque tout juste quatre ans après la sortie de MX vs. ATV All Out que la franchise revient sur le devant de la scène. Si le dernier épisode était assez décevant, MX vs ATV Legends a de sérieux arguments à faire valoir. Dès le début de l’aventure, c’est le nouveau mode carrière qui s’offre à nous. Point faible de la franchise depuis des années, nous avons cette fois affaire à une aventure légèrement scénarisée qui rappellera quelques souvenirs aux amateurs de MTX Mototrax. C’est en effet dans une grande carte ouverte servant aussi de hub central, que l’aventure prend place. On rencontre divers personnages dont le propriétaire d’une ferme en faillite qui tente de sauver ses terres, en faisant le terrain de jeu idéal pour les sports mécaniques. Au fur et à mesure de la carrière qui propose d’enchainer les courses de motos, quads et UTV, d’autres membres viennent se greffer au petit groupe et l’environnement évolue également avec la présence de nouveaux éléments. Si ces aspects sont une très bonne chose, les quelques lignes de dialogues et le doublage québécois viennent malheureusement casser l’immersion.

Les traductions de certains termes sont risibles pour “nous autres français”, et c’est d’autant plus regrettable que la progression est plutôt intéressante. On commence en amateur, puis on gagne des invitations pour de plus gros events, de l’équipement et des motos, avant de passer chez les pros. La carrière mêle les courses de motocross et de supercross ainsi que les nouvelles épreuves “Trails”, des épreuves à checkpoints prenant place dans différents environnements ouverts. Si elles offrent de jolis panoramas, leur intérêt est malheureusement assez restreint par la physique du jeu, qui est sûrement l’une des moins abouties de la franchise.


TEST : MX vs. ATV Legends : notre avis sur le pire épisode de la franchise


Gameplay raté et physique douteuse

Depuis ses débuts, la licence MX vs. ATV propose un gameplay accessible avec une courbe de progression satisfaisante, une liberté d’action sans égale et une approche se voulant malgré tout relativement “réaliste”. Ces fondamentaux ont fait les grandes heures de la franchise qui offrait le mix parfait entre arcade et “simulation”, faisant la joie des nombreux amateurs de motocross. Car oui, si MX vs. ATV mêle plusieurs disciplines, c’est avant tout un jeu de motocross dont le meilleur représentant, MX vs ATV Reflex, est encore sur toutes les lèvres.

Treize ans après, le constat est assez alarmant puisque le gameplay de MX Vs ATV Legends est bien loin d’offrir la même dose de fun et de satisfaction que ses aînés. Si elle reprend les bases déjà douteuses de MX vs. ATV All Out, la physique de Legends donne cette fois la sensation de rouler sur la glace avec une moto qui semble peser une tonne et glisse en permanence dans les virages. Bien que ce dernier aspect ait été quelque peu rectifié avec la dernière mise à jour, il est encore trop présent et fait de toute façon partie intégrante de l’approche choisie par Rainbow Studios pour sa nouvelle physique.

Le pilotage se fait toujours à l’aide des deux sticks, le gauche pour la moto et le droit pour le pilote (un mode single stick est aussi de la partie), mais les sensations sont vraiment très mauvaises. Au niveau du gameplay en l’air, le constat est aussi décevant avec une physique approximative et irréaliste qui paraît en plus peu adaptée aux différentes pistes du jeu. Ces impressions sont accentuées par le fait que le gameplay est impacté par de nombreux bugs de collisions avec les autres concurrents mais aussi et surtout avec le terrain lui-même : on rebondi parfois sans raison à la réception d’un saut comme si un mur invisible venait stopper notre course…

Les quads et UTV n’échappent pas vraiment à ces problèmes, mais les voir en glisse est tout même bien moins dérangeant. Il est par contre forcément plus délicat de jouer sur les pistes de supercross avec le quad puisqu’elles sont plus étroites que dans les précédents jeux. De manière générale, c’est le manque de feeling et de fluidité qui entache les sensations manettes en mains, et ce ne sont pas les animations datées du pilote qui aideront à gommer ce sentiment. Malgré les efforts du studio pour mettre à jour son jeu, on doute fortement que cet aspect puisse atteindre un niveau satisfaisant avec le temps, tant les bases sont ratées.


TEST : MX vs. ATV Legends : notre avis sur le pire épisode de la franchise


Encore un jeu sorti trop tôt

Les bugs de collisions mentionnés plus haut ne sont malheureusement pas les seuls à venir impacter l’expérience. Le jeu est truffé de soucis divers et variés et donne globalement la sensation d’un produit non fini qui pourra, éventuellement, s’améliorer avec le temps. Les menus sont lents, le changement de certains paramètres n’est pas pris en compte, il y a des erreurs de traductions flagrantes (ou pas de traduction du tout), et le sentiment de jouer une nouvelle fois le rôle de bêta testeur est très désagréable.

Au-delà de ces problèmes, on ne peut passer à côté des sons des motos et autres véhicules complètement à la ramasse et de la technique indigne d’un jeu sortant sur des consoles “new gen”. Testé sur Xbox Series X, le framerate peine à maintenir les 60 FPS et tousse sur la majeure partie des environnements ouverts et pistes de motocross. C’est un peu mieux dans les évènements fermés de supercross, mais cela reste malgré tout un énorme point noir pour un jeu de course. C’est d’autant plus regrettable que le titre n’est pas désagréable à l’œil et offre parfois de jolis effets en plus de proposer des circuits originaux vraiment réussis. On prend plaisir à parcourir certains environnements, notamment en multi local grâce au mode écran partagé. Les plus belles passes d’armes seront de doute façon à chercher en multijoueur puisqu’on a affaire à une IA au comportement très aléatoire. Elle est souvent à la traîne et sur un rail, mais a de temps en temps des fulgurances et donne l’impression de ne pas être impactée par la glisse incessante des véhicules. Selon les pistes, elle oscille entre le médiocre et le passable.


TEST : MX vs. ATV Legends : notre avis sur le pire épisode de la franchise


Un contenu de base décevant

L’autre gros point noir du jeu au-delà de son gameplay et de sa technique, réside malheureusement dans son modèle économique. Depuis MX vs. ATV Alive, la franchise opte pour une monétisation de la majeure partie de son contenu sous licence. Legends n’échappe pas à la règle et est donc proposé à la vente à 39,99 € avec un contenu de base vraiment léger. Pour ce prix, vous aurez droit à plusieurs véhicules et circuits imaginés par le studio. Il n’y a en revanche aucune moto, aucun quad ou UTV issus des marques officielles dans le jeu de base. Pour profiter des vraies marques, il faut acheter séparément des packs allant de 4 à 9 € sur les différents stores. Il en va de même pour les circuits du championnat officiel Pro Motocross qui sont proposés uniquement en DLC au prix de 22,99 €.

Si vous aimez passer du temps à personnaliser votre moto et votre pilote avec de nombreux équipements, il faudra vous contenter de quelques tenues et casques proposés au compte-goutte dans le jeu de base et sûrement passer à la caisse par la suite si d’autres pièces sont proposées. On est ici bien loin de ce que peuvent offrir les jeux signés Milestone en termes de customisation, et c’est très regrettable. Cette absence des plus grandes licences du milieu se fait aussi sentir dans le mode carrière puisque nos seules récompenses sont des pièces généralement issues de marques fictives. Inutile également de rechercher la présence de pilotes professionnels : on note quelques clins d’œil çà et là, mais c’est tout.



Un retour raté, au grand dam des fans

Difficile de cacher notre déception face à MX vs. ATV Legends qui est l’un des pires épisodes de la franchise et coche absolument toutes les cases du lancement raté. S’il pourra éventuellement s’améliorer avec le temps, ses fondations ne sont pas assez solides pour séduire les fans d’une franchise qui ne cesse de décevoir. Si vous ne voulez en plus pas passer à la caisse pour profiter du contenu sous licence, vous n’aurez qu’à passer votre chemin ou vous tourner vers les rares jeux de MX du marché en attendant un hypothétique prochain épisode. À l’heure du jeu service pensé pour durer plusieurs années, il faut des bases solides et un gameplay capable de maintenir l’intérêt du joueur sur la durée, ce qu’MX vs ATV Legends est bien loin d’avoir.


Les +

  • des pistes originales réussies
  • de grandes cartes free-ride
  • un mode carrière plus agréable
  • multi local en écran partagé
  • pas désagréable à l’œil

Les –

  • un gameplay raté
  • des bugs à foison
  • une IA peu convaincante
  • le modèle économique douteux
  • le doublage québécois
  • framerate instable sur Xbox Series X

Test rédigé par Nicolas – Lageekroom

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.