Avis Manga Kana : La Voie du Tablier – Tome 3

Tatsu l’immortel a fêté la Saint Valentin avec nous. C’est depuis le 14 février dernier que le tome 3 de La Voie du Tablier est disponible aux éditions Kana, mettant en scène notre ancien Yakuza dans sa nouvelle vie d’homme marié au foyer. Après un tome 2 un cran au dessus du premier, cette suite est-elle à la hauteur ?


Avis Manga Kana : La Voie du Tablier – Tome 3 blog manga lageekroomSynopsis : Notre homme est ancien yakuza devenu homme au foyer… Il se faisait appeler « Tatsu, l’immortel » ! Aujourd’hui, il est l’homme idéal : il prépare des bentô à tomber, il repère les meilleurs promotions et il aide même d’anciens collègues (?) dans leur quotidien… Mais malgré son adorable tablier, il ne peut totalement gommer son air patibulaire et son regard de tueur… Pour notre plus grand plaisir !


Avis Manga Kana : La Voie du Tablier – Tome 3 blog manga lageekroom


Les premières pages de ce tome 3 sont vraiment sympathiques, et on apprécie une nouvelle fois le décalage des situations ainsi que les références au passé du Yakuza. Lorsqu’il chasse un cafard, Tatsu conserve ses vieux réflexes de Yakuza et veille à ne pas manquer de « munitions ». Et lorsqu’il se retrouve acculé par la bestiole, Tatsu est prêt à tous les sacrifices. Certaines situations sont vraiment sympathiques, et l’auteur Kousuke Oono parvient à présenter les choses banales de la vie sous un autre angle et à y intégrer de manière intelligente son héros. On regrettera par contre que les différents chapitres soient une nouvelle fois de qualité inégale, et certains nous ont laissés de marbre. La séquence durant laquelle Tatsu fait du pain avec son acolyte s’avère par exemple assez banale et plutôt longue… On apprécie quoiqu’il en soit le comportement de Tatsu, toujours prêt à rendre service et à faire plaisir à sa femme. C’est un bon gars, bien que son passé puisse parfois revenir au galop.

Là ou La voie du Tablier est inattaquable en revanche, c’est sur la qualité de ses dessins. Les visages, et principalement celui de notre héros, sont d’excellente facture et parviennent sans mal à faire passer les émotions. Malgré l’attachement que l’on peut porter à Tatsu, il peut parfois avoir l’air réellement menaçant avec sa longue balafre sur le visage et son regard de tueur. Certains lieux typiquement japonais sont vraiment très beaux, et la lecture est également rendue agréable par le côté aéré du découpage. Le tout est clair et souvent lumineux, et certaines séquences ne manquent pas de dynamisme.


A lire également : 



Ce tome 3 de La Voie du Tablier est une nouvelle fois inégal. Certains chapitres sont vraiment sympathiques tandis que d’autres laissent indifférent. Malgré ces inégalités, la beauté des dessins et principalement des visages donne envie de poursuivre l’aventure. Une nouvelle fois, nous aimerions voir un peu plus de prises de risque dans le prochain tome, pourquoi pas en lien avec le passé de Tatsu. Nous vous en reparlerons bien évidemment à sa sortie !


Lageekroom

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *