Avis Manga Kazé : The Promised Neverland – Tome 14

Si la série The Promised Neverland s’est terminée au Japon, elle est toujours en cours chez nous et le tome 14 est disponible depuis le 10 juin aux éditions Kazé. Emma est le enfants semblent plus proches que jamais de William Minerva, mais la blessure de Chris s’aggrave et nos héros vont devoir s’infiltrer dans une ferme pour y voler des médicaments. Les rebondissements s’enchaînent, et les enfants sont encore plus sous pression. Voyons ce que nous réserve ce tome 14 !


Avis Manga Kazé : The Promised Neverland – Tome 14Synopsis : Emma et ses compagnons ont fait la rencontre de Jin et Hayato, qui affirment avoir été envoyés par William Minerva pour les guider jusqu’à leur repaire ! Malheureusement, la blessure de Chris s’est infectée, et il a besoin de soins de toute urgence. Une seule solution : s’introduire dans une ferme pour voler des médicaments. Alors que le cambriolage tourne mal, un nouveau protagoniste entre en scène…


Avis Manga Kazé : The Promised Neverland – Tome 14


Malheureusement, rien ne se passe jamais comme prévu. Alors que leur plan semblait bien huilé pour aller cambrioler une ferme à la sécurité plus que moyenne, Emma et ses compagnons se font immédiatement grillés par les démons. Heureusement, le colosse Zazie va débarquer et les sortir de ce mauvais pas alors que la tension était à son comble. Une fois les médicaments récupérés, notre troupe va poursuivre sa marche en avant pour rejoindre celui qu’ils cherchent depuis si longtemps… Nous n’en sommes qu’au début de ce tome 14 et les révélations tombent déjà, nous en resterons donc là sur l’histoire pour ne rien vous gâcher ! Les choses vont en tout cas prendre un sacré tournant, ce qui mettra une nouvelle fois Emma en plein doute… Notre héroïne, et malgré toutes les atrocités qu’elle a vécues, semble ne plus vouloir exterminer les démons et préfère une solution plus pacifique. Si l’on a du mal à la comprendre (surtout, une nouvelle fois, après les nombreuses morts violentes lors des tomes précédents), ses arguments se tiennent, et ses pensées se tournent notamment vers Sonju et Mujika, 2 démons rencontrés précédemment et qui ne mangent pas les humains. Les démons sont-ils tous condamnables ? Méritent-ils tous de mourir ? C’est la question qu’Emma se pose… Mais attention à ne pas se mettre tout le monde à dos ! Ce tome nous en apprend également beaucoup sur les démons en eux-mêmes, et leur « évolution ». Pourquoi ont-ils tous des formes différentes ? Et surtout, pourquoi mangent-ils les humains ? Ce tome est donc assez riche en révélations, mais son rythme retombe quelque peu dans les dernières pages. On sent qu’un nouvel arc narratif s’amorce, et celui-ci sera capital !

Malgré cette petite baisse de rythme en fin de tome, la lecture est assez passionnante. On retrouve certains thèmes forts déjà abordés dans les tomes précédents et cette métaphore avec notre société dans laquelle on élève en masse pour se nourrir, et pas de la meilleure façon qui soit. Les notions d’amitié et de sacrifice sont bien entendu toujours au programme. Attendez-vous en tout cas à une bonne dose d’émotion et à écarquiller les yeux. Les dessins de Posuka Demizu sont toujours aussi immersifs, et certaines grandes illustrations sont vraiment superbes. Le design des démons est toujours de qualité, tout comme les visages de nos héros, qui parviennent sans mal à faire passer les émotions.


A lire également : 


Malgré une petite baisse de rythme dans ses dernières pages, ce tome 14 est assez passionnant et riche en révélations. Le prochain arc narratif s’annonce prenant mais tout ce qui attend Emma et ses amis plonge notre héroïne en plein doute. Les démons méritent-ils tous d’être exterminés ? On sent que quelque chose cloche, et nous avons hâte d’en avoir le cœur net. Avec ses illustrations qui claquent et son scénario toujours béton, The Promised Neverland est une série qui ne perd pas en qualité et qui nous accroche toujours autant. Vivement la suite, prévue pour le 19 août 2020 !


Lageekroom

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *