Avis Third Editions : L’oeuvre de Peter Molyneux – Les Trois (Vis)âges d’un créateur

Cela faisait quelques semaines que nous ne nous étions pas plongés dans un ouvrage de l’éditeur Third Editions, notre dernier avis étant celui de Resident Evil. Des Zombies et des Hommes publié au mois d’avril durant le confinement. Mais c’était sans compter la réception d’un ouvrage que nous attendions avec une grande impatience, et qui concerne un créateur culte du jeu vidéo : Peter Molyneux. Il est temps de vous dire ce que nous réserve l’ouvrage de Raphaël Lucas ! 


Avis Third Editions : L'oeuvre de Peter Molyneux - Les Trois (Vis)âges d'un créateurDescriptif de l’éditeur : Loin du chemin tout tracé, la carrière de Peter Molyneux a été traversée de nombreuses périodes de doutes. S’il a innové dans les années 1980, questionné les genres et les choix moraux dans les années 1990 et 2000, il est aujourd’hui autant regardé comme un personnage génial que comme un excellent (et trop bavard) vendeur. Ses jeux, eux, ont transformé les genres, devançant souvent les autres par leurs concepts. Cet ouvrage revient sur la toute la carrière de Peter Molyneux, de ses premiers succès à la fin des années 1980 (PopulousSyndicateMagic Carpet) jusqu’à ses expérimentations sociales actuelles, en passant par la série Fable, des jeux de rôle qui ont marqué par leurs choix esthétiques et narratifs, questionnant la notion même de héros.


Avis Third Editions : L'oeuvre de Peter Molyneux - Les Trois (Vis)âges d'un créateur


Peter Molyneux, au même titre que Shinji Mikami, Shigeru Miyamoto ou encore David Cage, fait partie de ces personnages qui ont marqué notre parcours vidéoludique. Des noms désormais cultes, associés à des jeux vidéo, des ouvrages, mais également des déceptions. Car si l’on remonte quelques années en arrière, et à l’époque de la première Xbox notamment, le nom de Peter Molyneux était souvent synonyme de douche froide. Le créateur, très doué lors de ses prises de parole mais également immense passionné, nous expliquait ce qu’il souhaitait réaliser dans ses futurs jeux vidéo… Choses qui sont souvent passées à la trappe lors du développement, faute de moyens et à cause d’une technologie pas encore au point. On repense par exemple avec une certaine émotion au jeu B.C (Before Christ), jeu ultra prometteur de Lionhead Studios (aujourd’hui dissout) prévu sur Xbox mais finalement annulé. On pourra également visionner à nouveau la vidéo de présentation de Project Milo, qui laissait entrevoir un énorme potentiel pour l’accessoire Kinect… Un jeu lui aussi mis au placard, alors que nous buvions les paroles de Peter Molyneux lors de ses interviews. Mais résumer la carrière du bonhomme à ses échecs serait bien évidemment ridicule, et de nombreux jeux cultes et novateurs ont vu le jour grâce à lui et ses équipes.


Avis Third Editions : L'oeuvre de Peter Molyneux - Les Trois (Vis)âges d'un créateur


Notre ouvrage du jour est quelque peu différent de ce que l’on trouve habituellement chez l’éditeur Third Editions. Raphaël Lucas, à qui l’on doit notamment l’excellent « La saga Legacy of Kain-Entre Deux Mondes » (notre avis est à découvrir ici), a eu la chance d’interviewer Peter Molyneux durant de longues heures (ce dernier est d’ailleurs à l’origine de la préface du livre) et on alterne donc entre ses réponses et ses explications et des paragraphes rédigés par l’auteur apportant davantage de détails et des précisions sur ces différents échanges. La lecture est donc extrêmement fluide et très aérée, et l’auteur apportera de nombreux détails sur les jeux dont parle Molyneux, sur certains contextes bien précis concernant par exemple les différents développements, le tout avec une grande passion et sans langue de bois. Peter Molyneux lui-même admet aussi bien ses succès que ses échecs, et nous en avons appris énormément sur son parcours et le pourquoi de certaines annulations. A l’époque de la première Xbox, nous ignorions par exemple pourquoi le fameux B.C, dont nous parlions précédemment, avait été annulé. Presque 20 ans plus tard, nous avons enfin notre réponse. Idem pour Fable et ses promesses non tenues, malgré le fait que nous adorions le jeu ! Mais là ou l’ouvrage gagne en immersion, c’est lors des « confessions » de Peter Molyneux, et lors des nombreuses anecdotes personnelles sur son enfance et son parcours. Le bonhomme en devient réellement attachant, notamment lorsqu’il parle de son père et de ses différentes influences qui ont façonné son avenir. Peter Molyneux n’a pas toujours au la vie facile, et cette plongée dans son enfance et son évolution dans les jeux vidéo est quelque chose d’assez intense.

L’ouvrage est donc clairement immersif, et on en apprend également beaucoup sur les méthodes de travail de Molyneux et ses équipes, sur ses succès et ses échecs. Molyneux reste malgré tout un sacré parleur, et quelques unes de ses interventions resteront gravées dans la tête des joueurs, qui lui feront parfois payer ses « mensonges ». L’auteur prend d’ailleurs quelques libertés de ce côté là, en témoigne la double page « Menteur Pathologique » assez hallucinante. Ces originalités donnent encore plus de caractère à l’ouvrage, qui gagne du coup en lisibilité et s’avère encore plus agréable à parcourir. Comme toujours chez l’éditeur, le bouquin est d’excellente facture, avec une très chouette couverture rigide et du papier de qualité !


A lire également : 


Les échanges entre Peter Molyneux et Raphaël Lucas ont duré quasi une année, et c’est ce qui donne une énorme richesse à cet ouvrage. On sent qu’ils se sont tous les 2 donnés à 100% pour proposer l’ouvrage le plus complet et le plus immersif possible. Molyneux joue le jeu des confessions, et en apprendre davantage sur lui et son travail est très intéressant, tout comme les différentes interventions de Raphaël Lucas. Evidemment, les joueurs n’ayant jamais entendu parler de Peter Molyneux (y en a t’il vraiment ?) seront moins touchés par cet ouvrage, mais c’est peut-être l’occasion de justement se plonger dans l’univers du créateur, qui est une personnalité capitale du jeu vidéo ! On vous laisse découvrir l’ouvrage sur le site de Third Editions, juste ici.


Lageekroom

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *