TEST : F1 2020 peut-il faire encore mieux que l’année passée ?

L’année 2020 restera dans les mémoires, et pas forcément pour les bonnes raisons. L’épidémie mondiale que nous avons vécue (et que nous vivons encore) a chamboulé nos vies, aussi bien au niveau personnel que professionnel. Tous les milieux ont été touchés, et de nombreuses compétitions sportives ont du être repoussées voire annulées. C’est pourquoi le championnat du monde de F1 vient tout juste de reprendre (la première course a eu lieu le 5 juillet), et que cela coïncide du coup avec le nouveau jeu de Codemasters. F1 2020 vient lui aussi tout juste d’arriver en boutique, et nous en avons reçu un exemplaire afin de vous en parler. C’est parti !


Test F1 2020 Codemasters Koch Media blog jeux video lageekroomLa saga de Codemasters se bonifie avec le temps, c’est un fait ! Sans révolutionner le genre à chaque nouvelle sortie, la saga apporte son lot de nouveautés, du contenu et quelques améliorations graphiques. Les amateurs ne seront donc pas dépaysés par les premières minutes de jeu, même s’il faut noter que l’interface gagne une nouvelle fois en ergonomie. On retrouve les modes de jeu habituels : contre-la-montre, championnats, grands prix, essais libres, mode carrière, épreuves rétro, du multijoueur en ligne et même en écran partagé ! Nous avons lancé un championnat histoire de nous échauffer un peu, et il est bon de préciser que le jeu s’adresse clairement à tous les joueurs et propose de nombreuses aides à la conduite pour accompagner les débutants. C’est bien simple, le mode « décontracté » permettra d’activer l’assistance au freinage, l’antipatinage, l’aide au DRS ou au carburant. Bien entendu, tout ceci est personnalisable et le joueur avide de simulation y trouvera lui aussi son compte. Cette accessibilité est vraiment top (il y a même un mode rewind en cas d’accident ou de sortie de route pour revenir en arrière) et ne frustrera pas le joueur qui veut juste se faire quelques tours de piste sans se prendre la tête. Dans tous les cas, la variété des circuits fait plaisir et certains vous demanderont une concentration de tous les instants, d’autant plus que la physique des véhicules gagne encore en précision et en réalisme.


Test F1 2020 Codemasters Koch Media blog jeux video lageekroom


Jeu officiel oblige, on retrouve l’intégralité des pilotes et écuries du championnat actuel, les toutes dernières monoplaces, des véhicules rétro comme la F1-90, la Jordan 191 ou encore la Renault R26, sans oublier le championnat de F2. On notera que la modélisation des véhicules est impeccable et que 2 nouveaux circuits s’invitent à la fête : le tracé d’Hanoï au Vietnam et Zandvoort aux Pays-Bas. Niveau contenu, c’est donc du tout bon, et un nouveau mode rejoint lui aussi cette édition 2020 : le mode My Team ou Mon Écurie en français. Concrètement, il s’agira de créer sa propre écurie (la onzième donc) et d’en être le patron mais également le pilote, comme ce fut le cas pour Bruce McLaren. La phase de personnalisation vous demandera de trouver un nom, un logo, des couleurs, de dénicher vos premiers sponsors qui apporteront de l’argent ainsi qu’un second pilote. Une fois lancé dans l’aventure, on se rend compte que la gestion est assez complète et se fait depuis un poste de travail, histoire d’avoir accès aux essais libres, aux qualifications et bien entendu à toute la partie Recherche et Développement. Cette dernière propose un arbre de compétences dans lequel les différents départements peuvent être améliorés : longévité, châssis, aérodynamique et chaîne motrice. Attention à ne pas trop précipiter le développement d’une amélioration, car celle-ci pourra échouer… Le planning sera lui aussi à gérer avec intelligence et parfois prudence. Si les nombreux menus peuvent faire un peu peur dans un premier temps, il faut reconnaître que l’interface reste bien fichue et qu’on comprend rapidement nos priorités. Il sera donc important de glaner un maximum de points pour les recherches sans oublier l’argent pour les futurs investissements, et bien sûr attirer de nouveaux sponsors. Le tout est vraiment complet, et de nombreux autres éléments seront à gérer, comme le bien-être des équipes, la popularité des pilotes et de votre écurie et bien entendu ne pas raconter trop de bêtises durant vos interviews. Ces dernières sont sympathiques avec diverses réponses à donner, mais restent néanmoins dispensables…


Test F1 2020 Codemasters Koch Media blog jeux video lageekroom


On se prend vraiment au jeu et la durée de vie du mode Mon Écurie est excellente, ce qui relègue le mode carrière (pourtant très bon lui aussi) au second plan. Il ne faudra en tout cas pas négliger les essais libres qui permettent de bien appréhender la piste et de tester les différentes configurations. Cette immersion est renforcée par l’aspect visuel du jeu, sans oublier son sound design encore meilleur. Les bruits des moteurs sont de qualité et certains sons ont été retravaillés pour davantage de réalisme. Du côté des graphismes, le tout est très fluide (en 60 images par seconde) et très propre, et les sensations de vitesse sont assez incroyables (surtout dans les vues embarquées). Pas un brin d’aliasing à signaler, ça fait plaisir ! Certains effets de lumière sont également très chouettes (les textures au sol sont superbes) et rouler sous une pluie battante, en plus de rajouter de la difficulté, est très impressionnant visuellement. F1 2020 n’est peut-être pas le plus beau jeu de course du moment, mais il propose un visuel vraiment solide ! Du côté de l’IA, il y a du mieux également malgré quelques comportements parfois étranges de vos adversaires. Ces derniers restent néanmoins souvent prudents et ne vous rentrent pas dedans bêtement.


A lire également : 


Test F1 2020 Codemasters Koch Media blog jeux video lageekroom


Ce F1 2020 n’est certes pas une révolution, mais il apporte suffisamment de nouveautés et de petits ajustements pour justifier sa présence. Le contenu est conséquent et le mode Mon Écurie ajoute une belle plus-value à un ensemble déjà solide, en solo comme en multi. Les sensations sont excellentes et le tout tourne en 60 images par seconde sans aucun ralentissement. Avec son immersion au top et ses mode de jeux variés, ce nouvel opus est clairement une valeur sûre, même si on pourra peut-être lui reprocher de n’être qu’une grosse mise à jour de l’opus 2019. Mais il serait dommage de passer à côté !


Les +

  • un gameplay adapté à tous les joueurs
  • c’est beau, propre et ultra fluide (60fps)
  • sensation de vitesse excellente
  • contenu conséquent
  • le mode My Team / Mon Écurie complet et addictif
  • du multi en écran partagé, top !

Les –

  • l’IA qui a quelques légers couacs
  • les interviews, oubliables
  • quelques légers bugs sonores

Lageekroom

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *