Avis Manga Chatto Chatto : Dragon Metropolis – Tome 4

C’est avec un peu d’avance que nous avons eu la chance de recevoir le tome 4 de « Dragon Metropolis », qui sera disponible le 12 février prochain aux éditions Chatto Chatto. Si le tome 3 était à nos yeux moins emballant que le précédent, il se terminait par le début d’un nouvel arc narratif et des personnages prometteurs. Ce tome 4 parvient-il à remonter d’un cran la narration inégale de la série ? Totalement, et nous allons voir pourquoi !


Avis Manga Chatto Chatto : Dragon Metropolis – Tome 4 avis manga lageekroomSynopsis : Pour aider Artemis Excalibur, qui vient de s’échapper de prison et qui est la cible d’un ordre d’exécution sommaire, Zhengyi entreprend de l’aider. Une fuite désespérée où même la troupe d’élite, «l’armée du firmament» est lancée à leurs trousses. Dans le même temps, «Dimir» le frère d’Artemis fait son entrée en scène pour étendre son emprise sur Dragon Dynasty. Ce tome 4 est à découvrir sur le site de l’éditeur, à cette adresse.


Avis Manga Chatto Chatto : Dragon Metropolis – Tome 4 avis manga lageekroom


Toujours au top visuellement, la série « Dragon Metropolis » reste parfois inégale en terme de narration. On pourrait presque dire qu’un tome sur 2 parvient réellement à nous convaincre, et ce tome 4 est une belle réussite à nos yeux. Il faut dire que le nouvel arc narratif, amorcé à la fin du tome 3 avec la découverte du personnage d’Alexander Cronusov Excalibur qui débarque chez Zhengyi pour une mission concernant sa fille, démarre de belle manière. Pour résumer la situation, l’homme avait à l’origine 63 enfants et n’en a désormais plus que 2, Artemis donc, et son frère Dimir. Ce dernier envisage d’assassiner Artemis pour prendre le contrôle du puissant groupe Excalibur. L’ironie du sort, c’est que Zhengyi a déjà capturé Artemis et qu’il devra désormais la protéger et l’empêcher de se faire tuer. Ce tome 4 démarre de façon rythmée, avec des séquences d’action dynamiques et franchement classes, mises en avant par de grandes illustrations comme le mangaka sait si bien les dessiner. On découvre ensuite Dimir, qui compte épouser la fille d’un grand commandant des armées de Dragon Dynasty, dans une séquence qui réserve une surprise de taille concernant la jeune promise. Mais ceci n’est que le début de son plan… Ajoutez à cela l’armée du firmament, la meilleure troupe sur dragons du monde à la poursuite de notre nouveau duo Zhengyi/Artemis, et vous comprendrez que ce tome garde la cadence du début à la fin.

On retrouve également des séquences souvent marrantes entre Zhengyi et Artemis. Ces 2 là vont devoir coopérer, et comme dans beaucoup d’œuvres du genre, cela ne sera pas facile. Bien qu’ils doivent se faire discrets, Artemis en fait des tonnes vestimentairement, elle qui veut continuer à s’habiller comme une noble pour se différencier du bas peuple. Les insultes fusent, et les caractères s’entrechoquent, mais ils vont devoir penser à un plan pour s’échapper de la ville. Leur but sera d’utiliser le chemin de fer de la grande muraille pour rejoindre le district de Yanyun, dans lequel Artemis possède une usine. Les autorités de Dragon Dynasty n’y ont aucun pouvoir, et cela devrait laisser un peu de répit à nos héros. Ce tome 4 s’avère donc très riche et les personnages sont nombreux et plutôt charismatiques, principalement du côté des méchants. On en apprend un peu plus sur le personnage de Zhengyi, mais il reste encore bien mystérieux. Visuellement, comme nous le disions précédemment, le tout est une nouvelle fois magnifique. Le manga est très qualitatif, que l’on parle du papier ou de la couverture, et le style visuel de Barz Jr fait mouche. Le mélange tradition / modernité explose à chaque page, notamment lorsque le mangaka nous présente ses somptueux décors.


A lire également :


« Dragon Metropolis » est une série qui souffle le chaud et le froid. S’il n’y a rien à dire visuellement (c’est toujours aussi magnifique), c’est la narration qui était par exemple moins convaincante dans le tome 3. Ce nouveau volume, qui sera disponible on le rappelle le 12 février prochain, est clairement au dessus du précédent et nous présente un nouvel arc narratif accrocheur. On ne s’est pas ennuyé une seconde et le duo Zhengyi / Artemis fonctionne bien, sans oublier l’arrivée de Dimir , de l’armée du firmament et de son altesse la princesse Jianning. C’est beau, c’est classe, ça bouge bien : espérons que le tome 5 continue sur cette lancée !


Lageekroom

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.