Avis Manga Doki-Doki : Cautious Hero – Tomes 3 et 4

C’est en septembre 2020 que nous avons découvert « Cautious Hero« , un isekai en provenance de l’éditeur Doki-Doki. C’est un univers médiéval qui se dévoilait à nous, dans lequel notre héros Seiya avait pour mission de sauver le monde de Geaburande des griffes de démons menaçants. Le mélange d’action et d’humour fonctionnait à merveille, et c’est sur le troisième tome que nous allons revenir aujourd’hui. Ce dernier sera disponible dès le 3 février prochain, et nous avons eu la chance de le recevoir avec un peu d’avance afin de vous en parler. C’est parti !

– Mise à jour de l’article avec notre avis sur le tome 4, disponible le 8 décembre 2021 –


Avis Manga Doki-Doki : Cautious Hero – Tome 3 blog manga lageekroomSynopsis : Auprès de la déesse de la guerre, Seiya s’initie à une technique exigeant une rapidité qui surpasse largement les aptitudes humaines : la suite de coups d’épée ! Toujours aussi prudent malgré sa force hors du commun, Seiya exige de regagner le domaine unifié des dieux pour y suivre un nouvel entraînement et mieux préparer ses compagnons aux combats à venir. C’est Adnela, la déesse de la guerre, qui est choisie pour devenir sa nouvelle instructrice. Y aurait-il un cœur à prendre derrière les airs sinistres de la jeune divinité ? Ce tome 3 est à découvrir sur le site de l’éditeur, à cette adresse.


Avis Manga Doki-Doki : Cautious Hero – Tome 3 blog manga lageekroom


Les 2 premiers tomes de Cautious Hero nous ont fait beaucoup rire. Même si le manga de Koyuki et de Saori Toyota n’est pas le plus original, et qu’il repose sur des bases connues, ses personnages nous tapent franchement dans l’œil. L’humain Seiya, notre héros, est censé sauver le monde de Geaburande, mais la jolie Déesse Ristarte n’est pas au bout de ses peines. Seiya a beau être surpuissant, il n’en reste pas moins un personnage atypique et souvent hautain, et sa manière souvent blasée de s’adresser à ses compagnons n’a pas fini de les irriter. Pourtant, le jeune homme est attachant, et c’est bel et bien lui qui les sort de la plupart des mauvais pas malgré sa prudence et sa volonté de toujours être suffisamment entraîné avant de partir au combat. Ce décalage entre les statistiques ultra puissantes de Seiya et ses méthodes particulières donne lieu à des séquences vraiment drôles, l’humour étant parfaitement bien dosé. Ce tome 3 démarre d’ailleurs très fort, avec une « confrontation » entre Seiya et Valkyr (Déesse de la destruction) vraiment excellente. Puis Seiya va une nouvelle fois s’entraîner, cette fois auprès de la déesse de la guerre, pour apprendre une technique spéciale appelée « suite de coups d’épée » qui sera fort utile dans les chapitres suivants. Nos héros vont ensuite repartir à l’aventure en direction du domaine des dragons pour mettre la main sur une arme spéciale nommée Exation, l’ultime épée sacrée censée venir à bout du roi des démons. On retrouve donc notre petite troupe à l’action et on va en découvrir davantage sur les jeunes Mush et Elh, et qui est arrivé à leurs familles. Certains personnages font un retour plus discret, à l’image de Cercé (Dieu de l’escrime) qui a repris du poil de la bête. Nos héros vont découvrir que pour mettre la main sur l’arme ultime, un sacrifice sera nécessaire… Mais seront-ils prêts à abandonner l’un des leurs pour sauver le monde ?

Ce tome 3 a été un réel plaisir à lire. Nous l’avons déjà dit, l’univers en lui-même manque parfois d’originalité et reprend les codes bien connus du genre, mais le rythme est toujours aussi bon, alternant entre des dialogues sérieux, de belles scènes d’action et quelques vannes coquines. Les personnages sont toujours aussi excellents, et bien que Seiya soit parfois en mode tête à claques, on se rend vite compte qu’il ne pense que pour le bien de son équipe. Son comportement est parfois dur avec ses compagnons de voyage, et notamment Mush et Elh qui portent les bagages, mais Seiya reste un personnage attachant et protecteur, et une certaine émotion se dégage de nombreuses cases. Visuellement, le tout est une nouvelle fois très chouette, même s’il manque à nos yeux quelques plans larges des environnements qui auraient rendu l’immersion encore meilleure. Mais du côté des animations et des visages, c’est du tout bon, avec des expressions aussi sérieuses que marrantes. Le bestiaire est également très réussi, et le combat final réserve quelques plans bien classes. Mention spéciale également pour la couverture, qui risquerait bien d’attirer votre regard lors de votre passage en librairie avec ses couleurs chaudes et explosives. Même si Cautious Hero est parfois classique et reprend des codes que l’on connait déjà très bien, il se démarque de ses concurrents grâce à des personnages plus qu’accrocheurs et bien écrits. Seiya est attachant malgré son comportement, et les émotions et la jalousie de Ristarte transpercent les pages. L’humour (parfois coquin) est une nouvelle fois bien dosé, et l’action reste lisible et efficace. Vraiment, nous ne sommes pas déçus !


A lire également :


avis critique manga Cautious Hero - Tome 4  doki doki lageekroomCautious Hero – Tome 4 

Synopsis : Mitis, la déesse de l’arc entre en scène ! De prime abord, c’est une jeune femme sobre et discrète… mais attention ! Car, en vérité, c’est une grosse nympho ! À peine revenus du domaine des dragons, Seiya et sa compagnie doivent déjà affronter un nouvel ennemi : le bataillon de choc des mouches démoniaques ! Devant la menace, Seiya se voit invité à participer à un conseil militaire. Au cours des débats, il se heurte à l’entêtement de Rosalie, jolie chevaleresse de l’empire de Rosegard et capitaine de la garde impériale…

Cela faisait longtemps que nous attendions le retour de « Cautious Hero », et nous avons eu la chance de recevoir ce quatrième tome il y a quelques jours ! Pas le temps de souffler que les événements s’enchaînent ! Et tout ne s’est pas passé comme prévu, nos héros devant trouver une solution de substitution à Exation, l’ultime épée sacrée censée venir à bout du roi des démons qu’ils n’ont pas pu récupérer. Il leur faudra donc trouver une autre méthode pour venir à bout de leur ennemi, mais avant cela, Seiya et ses compagnons vont faire la connaissance de Rosalie. Capitaine de la garde impériale de l’empire de Rosegard, cette dernière est prête à en découdre avec les affreuses mouches qui déciment ses hommes. Pleine d’énergie mais fonçant malheureusement tête baissée, Rosalie va se faire calmer par Seiya, qui compte prendre les choses en main. Son nouveau but : faire mordre la poussière à Bel-Bubuzz et à son bataillon de mouches démoniaques. Mais vous connaissez notre lascar : Seiya va partir s’entraîner auprès de Mitis, la déesse de l’arc, afin d’acquérir les techniques nécessaires pour dégommer ces saletés de mouches !

Disons le tout de suite, ce tome 4 de « Cautious Hero » remplit parfaitement son cahier des charges. Le rythme est intense, les personnages évoluent (avec notamment Mush et Elh, qui vont découvrir leurs pouvoirs cachés), et l’humour fonctionne vraiment bien. C’est franchement drôle, et le caractère de Seiya, souvent horripilant et hautain, donne droit à de sacrées répliques bien cinglantes. Certains personnages en prennent pour leur grade, et ce sera par exemple le cas de Ristarte. Et si nous parlions « d’humour coquin » dans le tome 3, ce nouveau volume monte encore les choses d’un cran, avec une déesse nymphomane qui ne recule devant rien pour assouvir ses pulsions. Vous l’aurez compris, ce nouveau volume est une réussite et propose des personnages intéressants, des rebondissements et beaucoup d’humour. Il ne faut bien entendu pas prendre l’ensemble au premier degré, Seiya n’hésitant par exemple pas à coller des baffes aux hommes comme aux femmes. Attention toutefois à ne pas en faire trop… Visuellement, c’est également du tout bon, avec des mimiques excellentes et un chouette dynamisme. Seules les séquences d’action manquent un peu de lisibilité, mais rien de bien méchant. La suite s’annonce en tout cas explosive !


Lageekroom

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.