Avis Manga Doki-Doki : Je suis un assassin (et je surpasse le héros) – Tome 3

Alors que le nouveau volume de « Cautious Hero » débarque aux éditions Doki-Doki aujourd’hui, mercredi 3 février 2021 (notre avis est à découvrir ici), « Je suis un assassin (et je surpasse le héros) » fait également son retour avec, lui aussi, son tome 3. Nous allons donc avoir le plaisir de retrouver Akira, qui vient tout juste de faire la connaissance de la jolie elfe Amelia alors qu’il s’enfonçait de plus en plus dans son donjon. Après un tome 2 orienté action, voyons ce que ce nouveau volume a dans le ventre. C’est parti !


Avis Manga Doki-Doki : Je suis un assassin (et je surpasse le héros) – Tome 3Synopsis : Accompagné d’Amelia, Akira parvient jusqu’au sous-sol le plus profond du donjon dans lequel il est venu s’entraîner et se retrouve face au boss du donjon, un gros chat noir. Ce dernier, sbire du Roi démon, transmet à Akira un message de son maître : “Je t’attends dans mon château.” Akira passe alors un pacte avec le chat noir afin que celui-ci l’accompagne une fois qu’ils seront sortis du donjon, puis la petite troupe utilise un cercle de téléportation pour retourner à la surface… Mais voilà qu’ils se retrouvent téléportés dans le territoire des elfes, la patrie d’Amelia ! Ce tome 3 est à découvrir sur le site de l’éditeur, à cette adresse.


Avis Manga Doki-Doki : Je suis un assassin (et je surpasse le héros) – Tome 3
Illustration tirée du tome 1

Nous venons tout juste d’assister à un combat intense face à un dragon, qui est en réalité un chat noir. Le démon a perdu, mais a un message à faire passer à Akira : « Rends-toi au fin fond de Volcano, le continent des Démons. Je t’y attends… Dans mon château ». Le Roi Démon, qui surveille les faits et gestes d’Akira à travers les yeux de ses sbires, ne compte pas laisser notre héros quitter le donjon s’il ne tue pas son adversaire. Mais il existe un moyen pour quitter l’endroit : il faut qu’Akira devienne le nouveau maître du chat, qui ne sera alors plus le boss des lieux. Le donjon devrait à ce moment là « permettre » à nos héros de partir. C’est donc ce que va faire Akira : le pacte avec le chat noir, qu’il nomme Yoru, est acté ! Les 2 sont désormais liés (bien que le Roi Démon voit et entende toujours à travers les yeux de Yoru) et si l’un des 2 meurt, l’autre mourra également. Bien que l’on retrouve, le temps de quelques pages, Tsukasa et sa troupe découvrant la ville de Yamato, c’est Akira et surtout Amelia qui sont les héros de ce tome. On apprend malgré tout, au détour de quelques lignes, que Tsukasa ne compte pas aller récupérer Akira mais veut clairement faire la peau au Roi Démon. « Ce n’est pas Akira le héros, mais moi. Mon but n’est pas de l’attendre ni de partir à sa recherche, mais d’éliminer le Roi Démon le plus vite possible ». Un cercle de téléportation vient tout juste d’apparaître dans le donjon, permettant à Akira, Yoru et Amelia de sortir. Il suffit de penser à un endroit où se rendre pour que le cercle nous y emmène. Akira se souvient d’un cercle identique apparu dans sa classe avant que lui et ses camarades ne se retrouvent téléportés dans ce monde. L’un de ses amis aurait-il souhaité être transporté dans un monde parallèle ? Contre toute attente, notre trio se retrouve dans le territoire des elfes, et c’est le passé douloureux d’Amelia qui va ressurgir, sa sœur jumelle ayant certains comptes à régler.

Après la grosse dose d’action du tome 2, ce nouveau volume semble plus calme. On s’attarde sur notre nouveau trio et sur le passé d’Amelia, qui s’avère assez attachante. Le territoire des elfes est vraiment superbe et nous avons droit à de grandes illustrations très immersives. Nous allons nous retrouver en plein conflit familial, et Akira va une nouvelle fois faire preuve de tout son talent. Même si les combats sont peu nombreux (l’un d’eux se déroule en un éclair), l’ensemble reste prenant grâce à un découpage dynamique et quelques rebondissements. Cette intrigue empêche malgré tout notre histoire principale de vraiment décoller, et nous avons hâte de vivre la prochaine étape de l’aventure d’Akira.


A lire également : 


Cet arc narratif consacré à Amelia est intéressant mais l’histoire principale peine malgré tout à avancer. Heureusement, les personnages sont toujours attachants, et Akira et Amelia sont rejoints par Yoru, qui aura sans aucun doute son rôle à jouer dans tout ça. Le territoire des elfes reste très intéressant à découvrir, et ce tome ne manque pas de rythme malgré une action au second plan. C’est toujours aussi agréable à lire, mais il faudra que le scénario principal s’emballe un peu dans la suite pour complètement nous accrocher. 


Lageekroom

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.