Avis Manga Kazé : Hell’s Paradise – Tome 10

Alors que l’on sent que la fin de l’aventure se rapproche, Hell’s Paradise continue de nous surprendre. Disponible depuis le 25 novembre aux éditions Kazé, le tome 10 de la série de Yûji Kaku nous embarque de nouveau sur son l’île pour découvrir le sort de nos personnages. Alors que nos héros tentent de récupérer l’élixir et de fuir les lieux, le leader des Tensen tente lui aussi de quitter l’île pour envahir le Japon. Ajoutez à tout ça l’arrivée d’un nouveau contingent composé des shinobi du clan Iwagakure et d’autres membres de la famille Yamada Asaemon, et vous devinerez qu’un gros bordel est à prévoir. C’est parti pour notre avis !


Avis Manga Kazé : Hell’s Paradise – Tome 10 blog manga lageekroomSynopsis : Suite à la mort de plusieurs Tensen et à l’arrivée du nouveau groupe composé des meilleurs shinobis du clan Iwagakure et des plus puissants membres Yamada Asaemon, Lhien décide de contre-attaquer. Il lance tous ses prêtres et leurs montures à l’assaut des humains, transformant l’île en véritable champ de bataille ! Mais au milieu de la ruée, ce sont les criminels qui semblent le plus en danger…


Avis Manga Kazé : Hell’s Paradise – Tome 10 blog manga lageekroom


Dans ce tome 10 de Hell’s Paradise, c’est clairement le chaos ! Alors que Sagiri, Gabimaru ou encore Fuchi tentent de quitter l’île une bonne fois pour toutes, les « renforts » sont arrivés sur les lieux et comptent bien faire le ménage. Le clan Iwagakure est composé de redoutables guerriers, dont Shugen, Isuzu ou encore Shija, dont on découvre un flashback en compagnie de Gabimaru. Tous ces personnages sont vraiment intéressants, et certains d’entre eux ont entretenu des relations fortes avec nos héros. Malheureusement, les ordres sont les ordres et ils sont là pour faire le ménage, encore plus quand ils s’aperçoivent que Fuchi, pour ne citer que lui, s’est allié avec Gantetsusai, le criminel qu’il était censé surveillé. A côté de ça, on retrouve les Tensen et leur chef Lhien. Ces derniers ont été fortement affaiblis par leurs derniers combats et s’en prennent à nouveau plein la tronche de la part de ces nouveaux envahisseurs. L’objectif principal de Lhien et des siens reste de quitter l’île afin d’envahir le Japon… C’est donc un joyeux bordel qui se dévoile page après page, et la guerre fait rage. Il faut avouer que la narration est très dynamique, voire parfois trop, et qu’il est difficile de s’y retrouver, l’action passant d’un groupe de personnages à un autre très rapidement sans oublier les flashbacks. Il faudra être parfaitement concentré pour bien tout saisir, même si le scénario reste une nouvelle fois en retrait. Ce sont les personnages qui sont à nouveau mis en valeur dans ce tome 10, et ce n’est pas pour nous déplaire.

L’action est également au rendez-vous : ça tranche et ça saigne à de nombreuses reprises. Shugen, par exemple, est un combattant vraiment classe aux techniques surprenantes. C’est souvent stylé, nerveux et détaillé ! Certaines cases font preuve d’une superbe noirceur, et les visages sont pour la plupart réussis. Seul le découpage reste parfois un peu classique et manque de peps. Le tout reste néanmoins agréable à lire, accrocheur et parfois impressionnant, malgré la complexité de l’ensemble. On retrouve des thèmes chers à l’auteur, comme l’honneur, le sens du sacrifice, et l’amitié. Gabimaru n’a en tout cas qu’une seule idée en tête : quitter l’île en tuant toutes les personnes qui se mettront en travers de sa route, afin de rejoindre sa bien aimée. Mais existe-t-elle vraiment ?


A lire également : 


Ce tome 10 de Hell’s Paradise est parfois brouillon dans sa narration, mais le tout est suffisamment rythmé et accrocheur pour nous faire passer un bon moment. Les dessins sont toujours aussi chouettes, et même si le scénario avant plus que doucement, le chaos qui règne dans ce tome fait monter d’un cran la tension. Nos héros vont-ils enfin quitter l’île dans le prochain tome ?


Lageekroom

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.