TEST : It Takes Two, l’aventure coopérative qui fait du bien !

Après l’excellent A Way Out, nous attendions au tournant le nouveau jeu de Josef Fares, un personnage qui fait souvent jaser par son franc-parler. Les premiers trailers de It Takes Two étaient franchement sympathiques, mais nous avions peur d’avoir du mal à accrocher à la direction artistique… Et bien nos craintes ont été rapidement balayées, et nous avons passé un excellent moment en coopération ! C’est parti pour notre test !


TEST : It Takes Two, l'aventure coopérative qui fait du bien ! blog jeux video gamingAutant vous le dire tout de suite, It Takes Two est un gros coup de cœur ! Les superlatifs manquent pour décrire la fraîcheur de cette expérience, aussi sublime visuellement qu’intelligente. Après le très bon A Way Out, Josef Fares et les équipes de Hazelight nous livrent une épopée à jouer en coopération qui plaira à tous les types de joueurs. La variété est le maître mot de cette aventure dans laquelle on incarne Cody et May, dont le couple bat de l’aile. Pire, les 2 parents comptent divorcer, ce qui rend forcément malheureuse leur fille Rose. Suite à un mystérieux sortilège, les âmes des 2 adultes vont se retrouver dans 2 poupées, l’une en bois et l’autre en argile. Et les événements vont commencer à s’enchaîner, ainsi que les différentes phases de gameplay. It Takes Two est l’exemple même du jeu qui varie les plaisirs et qui le fait bien, et on passera d’une phase de plateformes à du rail shooting en passant par du RPG. L’accessibilité du titre fait plaisir, et on découvre les nouveaux objets ou encore armes avec plaisir, tout en apprenant à les manier avec aisance. Nous avons envie de rentrer dans les détails et de vous raconter ces différentes phases, mais ce serait gâcher votre plaisir. Sachez néanmoins que vous participerez à une guerre écureuils/guêpes vraiment excellente, que vous planerez sur un hand spinner et que d’autres phases iront encore plus loin dans l’immersion, jusqu’à vous faire voyager dans l’espace ou dans des environnements enneigés… Certes, le jeu a quelques (très rares) soucis de rythme, avec certains passages moins accrocheurs, mais l’aventure dans sa globalité est excellente.


TEST : It Takes Two, l'aventure coopérative qui fait du bien ! blog jeux video gaming


It Takes Two, c’est un peu Chérie j’ai rétréci les gosses mais en y incarnant les parents ! Contrôler ces petites poupées dans des environnements de notre quotidien qui deviennent du coup immenses donne parfois le tournis, mais dans le bon sens du terme. Grimper sur l’arbre du jardin ou se balader dans la chambre de la fillette remplie de jouets permet d’admirer de superbes panoramas (on se croit vraiment dans Toy Story) et cette sensation d’immensité est souvent grisante. La bonne humeur est de mise, même si les thèmes abordés sont souvent forts, et le jeu de Josef Fares se présente presque comme une thérapie de couple. Preuve en est, un autre personnage aussi important que loufoque accompagne nos héros : le Dr Hakim. Ce dernier est représenté par un bouquin qui fait office de conseiller conjugal, mais qui va parfois mettre la patience du couple à rude épreuve. C’est en les mettant face à leurs responsabilités et certaines difficultés que le Dr Hakim compte rapprocher les parents, et pourquoi pas les réconcilier. Ses interventions, souvent marrantes, permettent également d’entamer de nouveaux niveaux et de découvrir de nouvelles phases de gameplay. Les armes ou encore outils que l’on pourra récupérer sont toujours complémentaires, et cela donne lieu à de petites énigmes franchement sympathiques et pas trop difficiles. Vous l’avez en tout cas déjà compris, le jeu se joue exclusivement en coopération, en écran splitté ou en ligne via le Pass Ami, qui permet d’inviter un autre joueur gratuitement comme dans A Way Out. C’est clairement le genre d’expérience qui fait du bien, surtout en ce moment. On notera qu’en cas de mort, le personnage peut revenir à la vie en tapotant un bouton défini de la manette durant quelques secondes. En revanche, si les 2 personnages meurent en même temps, ce sera retour au checkpoint précédent (les temps de chargement sont hyper courts sur PS5).


TEST : It Takes Two, l'aventure coopérative qui fait du bien ! blog jeux video gaming


Le jeu se divise donc en chapitres, et les environnements sont vraiment variés. En plus de l’aventure principale, vous aurez la possibilité de participer à des mini-jeux inégaux mais souvent marrants. Il y a également plein de petites choses à faire ou d’objets avec lesquels interagir, ce qui permettra par la même occasion de débloquer quelques trophées ou succès. It Takes Two est un jeu vivant dans lequel il se passe toujours quelque chose. Et visuellement, il faut avouer que c’est particulièrement joli. Les textures sont souvent superbes, principalement lorsqu’elles représentent les matières (bois, plastique, laine) comme dans Sackboy. C’est fluide, propre, coloré, et la direction artistique fait des merveilles. Vous croiserez également quelques boss (parfois assez coriaces), toujours en lien avec le thème du chapitre en cours (le premier étant l’aspirateur abandonné dans le garage), et leur rendu est très réussi. Seule la caméra pourra parfois vous embêter un peu, et quelques bugs de collision bloquent parfois les personnages. Mais dans sa globalité, le jeu bénéficie d’une chouette finition ! Les musiques ne sont pas en reste, et savent faire monter la sauce lors de certaines séquences d’action plus intenses. On terminera en précisant que le jeu propose des voix en anglais et des sous-titres en français.


TEST : It Takes Two, l'aventure coopérative qui fait du bien ! blog jeux video gaming


Aussi drôle que touchant, It Takes Two est une aventure coopérative à découvrir absolument. Les niveaux se suivent et ne ressemblent pas, et le gameplay parvient toujours à se renouveler. A la fin du jeu, on n’a qu’une envie : le recommencer en choisissant l’autre personnage pour profiter de ses mécaniques de gameplay et de son point de vue ! C’est drôle et sérieux à la fois, la durée de vie est bonne par rapport au prix de vente (12h environ pour 40 euros), et les graphismes sont souvent superbes. Si vous cherchez un jeu coopératif, vous l’avez trouvé !


Les +

  • une aventure coopérative à la fois drôle, sérieuse et attachante
  • un gameplay excellent, qui se renouvelle sans cesse
  • de la VRAIE coopération, intelligente et intuitive
  • souvent superbe visuellement
  • environnements variés
  • plein de bonnes idées !
  • très belle direction artistique
  • bonne durée de vie
  • difficile de poser la manette
  • le Pass Ami, qui permet d’inviter un autre joueur gratuitement

Les –

  • un passage ou deux un peu longuets et moins accrocheurs
  • difficulté un peu inégale
  • quelques bugs de collision
  • la DualSense quasi pas exploitée sur PS5
  • forcément, si vous jouez uniquement solo, c’est mort…

TEST : It Takes Two, l'aventure coopérative qui fait du bien ! blog jeux video gaming


Lageekroom

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.