TEST : Shing!, réveillez le ninja qui est en vous !

Le beat-em-up Shing!, téléchargeable sur le store de la Nintendo Switch depuis le début de l’année, est désormais disponible via l’éditeur PixelHeart en édition physique limitée à 5000 exemplaires : une version boite comme on les aime, et l’occasion pour nous de revenir sur ce jeu bourré d’action jouable en solo ou jusqu’à 4 en coopération. Nous nous sommes lancés dans l’aventure sur la console de Nintendo, et il est temps de vous donner notre avis !


TEST : Shing!, réveillez le ninja qui est en vous ! lageekroomCréation indépendante du studio polonais Mass Creation, Shing! est donc un beat-em-up à l’ancienne ou il s’agira de tataner des vagues d’ennemis en incarnant un des 4 personnages proposés. Après une introduction animée vraiment superbe et les débuts d’un scénario très classique mais efficace, le jeu nous apprend à donner nos première beignes. Le gameplay propose 2 variantes bien différentes. Avec la première, on utilisera le stick droit pour frapper les ennemis, un système qui rappelle Rise to Honor sur PlayStation 2. La prise en main s’avère assez efficace mais montre certaines limites liées à la mollesse des sticks de la Switch. Heureusement, le second système, plus classique, demande d’utiliser les boutons pour frapper et enchaîner les combos. C’est ce dernier que nous avons choisi, plus précis à nos yeux. Shing! se veut d’ailleurs assez technique et complet en termes de coups ou encore d’esquive, et demande souvent un timing serré pour contrer ou renvoyer un projectile dans la tronche d’un adversaire. Avec ce genre de jeu, nous avons toujours cette crainte de faire le tour du panel de coups en quelques minutes seulement, mais ce n’est heureusement pas le pas ici. Les coup s’enchaînent bien, on peut laisser le bouton d’attaque enfoncé pour des variantes, et il est possible d’effectuer un dash pour passer dans le dos d’un ennemi, éviter une attaque ou encore de se protéger. C’est très accessible et rapidement fun, mais il faudra rester concentré, les vagues d’adversaires étant de plus en plus denses, et les boss ne faisant aucun cadeau.


TEST : Shing!, réveillez le ninja qui est en vous ! lageekroom


Sous-titré en français, Shing! propose des dialogues souvent fun, nos héros se balançant de bonnes punchlines dans la face. Si le jeu est jouable jusqu’à 4 en coop, il est tout à fait possible de le découvrir en solo, en switchant d’un personnage à un autre. Et comme le jeu propose un challenge qui monte en puissance, il faudra bien gérer son équipe. Malgré leurs caractéristiques visuelles, les différents protagonistes se contrôlent tous de la même façon. Attention, la difficulté peut parfois être clairement inégale. Il nous est arrivé de rouler sur les ennemis d’un niveau puis d’enchaîner sur une nouvelle portion ultra chaude, avec des adversaires bourrés de PV qui arrivent de tous les côtés. C’est un peu frustrant, et la succession de vagues de certains niveaux casse également un peu le rythme. Il faudra ramasser un maximum de petites orbes durant les combats pour récupérer de la vie et remplir une jauge d’attaque spéciale, histoire d’envoyer encore plus la purée. C’est parfois tendu donc, mais on s’accroche, et la satisfaction lorsque l’on achève un boss est bien là. Ces derniers demandent d’ailleurs parfois de réfléchir un minimum pour les zigouiller, et on trouvera même quelques énigmes durant l’aventure. Rien de bien difficile, mais elles restent appréciables et plutôt bien fichues.


TEST : Shing!, réveillez le ninja qui est en vous ! lageekroom


Cette version Switch tient plutôt la route en termes de visuels, malgré quelques ralentissements. Les différents niveaux ne manque pas d’ambiance et de variété, tout comme les ninjas que l’on incarne. Quelques petits effets de mise en scène bien sympathiques sont même de la partie, comme des ennemis qui arrivent à l’avant ou en arrière-plan avant de vous attaquer. Malheureusement, l’ensemble reste un peu terne et parfois flou et la direction artistique ne parvient que rarement à convaincre. Les textures ne sont pas très détaillées, et le bestiaire se répète un peu trop rapidement. Heureusement, les animations sont réussies et le sound design fait le job, avec des doublages anglais plutôt quali !



Shing! est un beat-em-up plutôt sympathique, qui propose une durée de vie d’environ 4h et un gameplay assez nerveux et même parfois technique. Nous avons rapidement mis de côté l’utilisation du stick droit pour frapper, ce dernier manquant de précision, et opté pour un gameplay classique avec les boutons. Jouable jusqu’à 4, le jeu défoule, fait souvent sourire grâce à des dialogues qui font mouche et propose un panel de coups intéressant. Dommage que la partie technique manque d’ambition (et sans doute de budget), la direction artistique étant trop générique malgré la variété des environnements. On pourra également râler face à la difficulté inégale du jeu, qui frustre parfois. Mais les codes du genre sont respectés, et les petites énigmes et les combats de boss font le taf ! Shing! n’est pas le meilleur dans son genre, mais il nous fait néanmoins passer un bon moment !


Les +

  • jouable en solo et jusqu’à 4 en coop
  • gameplay à la fois nerveux et technique
  • les dialogues, qui ne manquent pas d’humour
  • les combats de boss
  • décors variés
  • les énigmes
  • un bon challenge…

Les –

  • … même si la difficulté est inégale
  • direction artistique qui manque d’identité
  • le gameplay au stick droit
  • répétitif malgré le panel de coups
  • quelques ralentissements sur Switch

Lageekroom

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.