Avis BD Mana Books : God of War, Kratos en lutte avec ses démons

Il ne fait quasi plus aucun doute que Kratos fera son grand retour en jeu vidéo (sur PlayStation 5 ?) d’ici quelques mois/années, suite au succès du dernier jeu de la franchise sorti l’année dernière. Tout en plan séquence et graphiquement sublime, le jeu mettait en scène Kratos et son fils Atreus dans une quête aussi bien sanglante qu’émotionnelle. La BD qui nous intéresse aujourd’hui, éditée chez Mana Books, nous raconte les événements se déroulant avant le dernier jeu de Santa Monica. La réussite est-elle au rendez-vous ?


Synopsis : Kratos est de retour ! Sa guerre contre les dieux de l’Olympe étant achevée depuis bien longtemps, le redoutable spartiate s’est construit une nouvelle vie dans le grand Nord. Alors qu’il cherche à enfouir la rage et la colère qui ont défini son existence, Kratos déclenche une querelle avec un mystérieux culte de berserker lorsqu’il sauve la vie d’un homme attaqué par un ours monstrueux. Pour l’ancien Fantôme de Sparte, l’enfer est pavé de bonnes intentions…

 


Avis BD Mana Books : God of War, Kratos en lutte avec ses démons


Scénarisée par Chris Roberson et dessinée par Tony Parker, la BD God of War (parue le 26 septembre chez Mana Books donc) nous raconte une histoire inédite mettant en scène Kratos et Atreus, à une époque durant laquelle la mère du jeune garçon est encore en vie. Bien que Faye n’apparaisse à aucun moment durant l’aventure (elle est partie chasser), sa présence reste palpable et elle est souvent citée par Kratos. Notre héros, déjà dur avec son fils, est en perpétuelle lutte contre lui-même. Il se donne quotidiennement des défis pour contrôler sa rage, en vain. Chaque séquence se termine inévitablement en bain de sang. Et lorsque les berserkers découvrent la demeure du guerrier, on vous laisse imaginer que Kratos va vouloir faire le ménage pour protéger sa famille.


Avis BD Mana Books : God of War, Kratos en lutte avec ses démons


Les 112 pages de la BD se lisent très vite, l’histoire faisant la part belle à l’action. Bien que l’on découvre les prémices de la relation entre Kratos et son fils, qui gagnera en épaisseur dans le jeu vidéo, la BD ne s’attarde que peu sur les personnages. Kratos lutte contre ses propres démons et va affronter des adversaires dont il ne comprend pas la langue. En résulte des combats violents mais dont on ignore souvent s’ils sont réellement obligatoires. Kratos, à trop vouloir protéger sa famille, décide de décimer ses adversaires sans trop réfléchir, malgré ses dires. Bien qu’il affirme être plus intelligent que ses ennemis, il succombe une nouvelle fois à ses pulsions meurtrières et à sa rage. Le tout ne manque pas de rythme et s’avère parfois violent, et les dessins sont dynamiques. On regrettera par contre que les visages soient en retrait et très inégaux. Si Atreus est parfois très réussi, son visage sera méconnaissable quelques pages plus tard. Idem pour Kratos, qui n’est pas toujours très réussi. Heureusement, les couleurs claquent et la qualité globale de la BD est au rendez-vous. La couverture est très belle et affiche même son titre en relief, tandis que certaines illustrations en pleine page claquent méchamment. Dommage, une nouvelle fois, que les visages soient de qualité très inégale.


Avis BD Mana Books : God of War, Kratos en lutte avec ses démons


Cette BD God of War s’adresse avant tout aux fans du jeu vidéo. On y retrouve Kratos et son fils Atreus dans l’univers nordique du jeu sorti sur PS4, et le tout est rythmé, violent, et agréable à lire. Malgré un chouette dynamisme et des couleurs pétantes, le dessin est quelque peu gâché par des visages pas toujours réussis. Dommage que l’histoire n’ait pas davantage de profondeur et se termine si vite. La relation entre Kratos et Atreus aurait également mérité d’être plus développée. On retrouve l’esprit du jeu vidéo, mais le tout manque malgré tout de consistance. 


A lire également :


Lageekroom

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *