Avis Manga Doki-Doki : Je suis un assassin (et je surpasse le héros) – Tomes 1 et 2

Et un isekai, un ! Après les excellents Cube Arts et Cautious Hero, les éditions Doki-Doki envoient à nouveau un être humain dans un autre monde, pour le sauver d’une attaque de démons ! C’est même toute une classe de lycéens qui va se retrouver plongée dans une aventure classique en apparence, mais qui va réserver quelques surprises. « Je suis un assassin (et je surpasse le héros) » sera disponible dès le 14 octobre prochain, et nous avons la chance de vous en parler ! C’est parti !

– Mise à jour de l’article avec l’ajout de notre avis sur le tome 2, disponible depuis le 9 décembre 2020 –


Avis Manga Doki-Doki : Je suis un assassin (et je surpasse le héros) - Tome 1Synopsis : Appelé avec ses camarades de classe dans un autre monde, Akira Oda se voit attribuer les caractéristiques d’un banal assassin du fait de sa discrétion. Mais ses compétences vont se révéler bien plus grandes que celles d’un héros. Très vite, Akira commence à avoir des doutes sur le roi qui les a fait venir dans cet autre monde et il va devoir mettre en pratique ses compétences d’assassin pour élucider le mystère… et découvrir la conspiration qui est en train de se tramer ! Scénario : AKAI Matsuri / Dessin : AIGAMO Hiroyuki. Ce premier tome est à découvrir sur le site de l’éditeur à cette adresse.


Avis Manga Doki-Doki : Je suis un assassin (et je surpasse le héros) - Tome 1


Série en cours au Japon (3 volumes sont déjà disponibles), Je suis un assassin (et je surpasse le héros) arrive donc chez nous en ce mois d’octobre. Adapté du roman de Matsuri Akai (qui nous dit tout le bien qu’elle pense du manga à la fin du tome), ce premier volume met en scène Akira et ses camarades de classe, plongés dès les premières pages dans le monde de Morigan afin d’éliminer le roi démon. Les adolescents sont accueillis par le Roi, qui leur explique rapidement leur mission et leur fait découvrir leurs compétences, via une fiche de caractéristiques comme dans un jeu de rôle. Chacun a ses propres atouts, comme la discrétion, la magie ou encore l’attaque. On découvre rapidement que notre héros sort du lot (même s’il n’est pas désigné comme étant le héros justement), et que sa compétence Assassin est hors du commun. Akira va donc utiliser ce talent pour tenter de découvrir ce qui se trame dans ce royaume, car quelques indices semblent indiquer que le Roi cache des secrets. Après les 2 premiers tomes de Cubes Arts (un jeune homme est envoyé dans un monde à la Minecraft) et de Cautious Hero (dont l’humour est vraiment excellent), nous avons eu un peu de mal à entrer dans l’histoire de ce nouvel isekai… Les premières pages s’avèrent très classiques, et tout va peut-être même un peu vite, ne prenant pas le temps de bien présenter les personnages. On se retrouve très rapidement (dès la page 3) envoyé dans ce monde, et nos héros entament leur entraînement sans vraiment se poser de questions… Seul notre personnage sent que quelque chose se trame, et il va rapidement s’attacher au commandant Saran, qui semble être digne de confiance. Mais après ce léger temps d’adaptation, nous nous sommes immergés dans l’histoire, et les personnages gagnent petit à petit en intérêt.

Le monde que l’on découvre possède ses propres codes, et le rythme s’accélère. Nos héros vont rapidement à l’assaut d’un donjon, et les premières difficultés vont arriver. Ce premier tome réserve même une chouette séquence d’action face à un minotaure, qui fait la part belle à la magie. Un rebondissement inattendu va venir pimenter la lecture, promettant une suite intéressante. Visuellement, les dessins de Hiroyuki Aigamo font vraiment le job, avec une belle énergie et des visages expressifs. Le tout est parfois un peu classique, mais certains personnages sortent du lot, comme le commandant Saran. Le combat face au minotaure est excellent, riche en détails mais toujours lisible. La lecture est agréable, et ce premier tome apporte de nombreuses informations sans être trop bavard. Même si le début est très classique et que nous avons mis un peu de temps à nous immerger dans l’aventure, ce premier tome de « Je suis un assassin » propose des choses intéressantes, à commencer par des personnages qui gagnent en intérêt à mesure qu’on les découvre. Le monde dans lequel les lycéens se retrouvent possède ses propres codes, avec un système de compétences digne d’un RPG, et on sent que le scénario va nous réserver quelques surprises. Nous étions un peu perplexes durant les premières pages, mais la deuxième partie et la fin de ce tome montent en puissance et réservent même quelques surprises. Reste à voir si le tome 2 gagnera en intensité et fera passer l’histoire à un niveau supérieur, comme c’est le cas pour notre héros !


A lire également : 


Je suis un assassin (et je surpasse le héros) – Tome 2 : « alors qu’Akira, appelé dans un autre monde avec ses camarades, était sur le point de découvrir le complot que manigance le roi, il est injustement accusé du meurtre du commandant des chevaliers de la cour. Contraint de fuir, le jeune homme décide d’aller se cacher au fin fond d’un donjon… S’étant juré de se venger du roi, Akira s’aventure dans les profondeurs du donjon de Kantynenn en quête d’une nouvelle force. Il va faire la rencontre de la jeune elfe Amelia, une rencontre qui va changer son destin… » C’est bon, les bases sont posées, et si vous n’avez pas encore lu le premier tome, ne lisez pas le paragraphe qui suit ! Akira et ses camarades ont donc découvert le monde de Morigan et son Roi plus que mystérieux. Accusé à tort du meurtre du commandant Saran, Akira est contraint de fuir et va se réfugier dans un donjon pour améliorer ses caractéristiques. Reprenant une nouvelle fois les codes du RPG, ce tome est davantage orienté action. On en apprend plus sur Akira, ses nouveaux pouvoirs, et sa volonté de se surpasser. Après avoir affronté plusieurs boss dans le donjon (il y en a un tous les 10 étages), Akira va faire la rencontre de la jolie Amelia, une jeune elfe. Cette dernière va rapidement décider de suivre le jeune homme dans sa quête, et va s’avérer contre toute attente être une puissante alliée. En parallèle, nous retrouvons Tsukasa, le camarade de classe d’Akira qui a été désigné comme étant le véritable héros de cette histoire. Accompagné de plusieurs de ses camarades, Tsukasa va quitter le royaume de Laytice pour retrouver Akira et faire la peau au Roi Démon. On découvre dans ce tome le personnage de Kyôsuke, qui a toujours été dans la même classe que Tsukasa et Akira, et qui va lui aussi partir à la recherche de ce dernier. Bien qu’il n’en oublie pas ses personnages, ce tome 2 reste orienté action, avec des combats toujours aussi classes. Le donjon dans lequel s’est enfoncé Akira réserve pas mal de surprises, et notamment un excellent combat contre un dragon… Qui cache lui aussi quelque chose. Mais nous vous laissons découvrir tout ça. Parfois classique dans son déroulement (comme l’était le premier tome), ce nouveau volume ne manque pas de panache et explique davantage son univers et l’histoire des différents continents. Le tout est accrocheur, même si l’histoire fait un peu du surplace. Mais la suite s’annonce intéressante, avec la découverte d’un nouveau lieu ! On espère également qu’on en saura plus que le tout premier héros et son histoire ! Notez enfin qu’un bonus franchement sympathique est à découvrir en fin de tome : un extrait du roman original qui nous détaille une scène non présente dans le manga, liée au dernier combat. Ce tome 2 est à découvrir sur le site de l’éditeur à cette adresse. A très vite pour la suite !


Lageekroom

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *