Avis Manga Omaké Books : Bip-Bip Boy, un hommage aux jeux vidéo des années 80 et 90

Je n’ai découvert que récemment l’oeuvre de Rensuke Oshikiri à travers le très drôle Hi Score Girl et le très sombre Le Perce Neige, et je ne vais pas mâcher mes mots : quels que soient le ton et l’univers proposés par l’auteur, ces lectures ont été de véritables coups de cœur ! Avec Bip-Bip Boy, l’oeuvre du jour, Rensuke Oshikiri partage avec nous ses souvenirs d’enfance, ses joies et ses angoisses, le tout tournant forcément autour de sa passion : les jeux vidéo. C’est donc dans cette autobiographie que je me suis plongé, et je vous en parle sans plus attendre !


Synopsis : L’histoire vraie d’un loser né avec des pixels à la place des neurones. Cette autobiographie qui a fait décoller la carrière du mangaka Rensuke Oshikiri (High Score Girl sur Netflix) nous fait revivre avec un cynisme mordant l’enfance d’un loser gamer dans les années 1980. L’auteur avait le choix entre étudier à l’école et passer sa vie à jouer aux jeux vidéo. Il a évidemment choisi… les jeux vidéo ! Sa passion dévorante va lui faire vivre des aventures et des situations particulièrement drôles.


Avis Manga Omaké Books : Bip-Bip Boy, un hommage aux jeux vidéo des années 80 et 90


« On dit souvent que pour avancer, il faut tirer un trait sur la passé et ne plus regarder en arrière… Mais franchement, ça fait quand même du bien de se retourner de temps en temps, non ? » Cette citation de l’auteur, tirée du tome 2 de Bip-Bip Boy, résume bien l’oeuvre que j’ai entre les mains. Rensuke Oshikiri, aujourd’hui adulte, nous raconte de nombreuses anecdotes de son enfance et partage avec nous des moments de vie à la fois durs, forts, poignants, mais également humoristique. La force de l’auteur et de toujours insuffler de la bonne humeur à ses différentes histoires, et l’humour est souvent au rendez-vous ! Première case de la première page du premier tome : Rensuke Oshikiri n’est qu’un gamin et découvre Donkey Kong version Game & Watch. Forcément, le geek trentenaire que je suis se retrouve d’emblée dans ce personnage, qui va découvrir les joies de la Famicom, de la Neo Geo ou encore de la PlayStation. Les références sont nombreuses, et de nombreux jeux sont évoqués, certains faisant encore partie de ma collection.


Avis Manga Omaké Books : Bip-Bip Boy, un hommage aux jeux vidéo des années 80 et 90


Notre héros n’a jamais été bon à l’école, et a toujours préféré taquiner de la manette, au grand désespoir de sa mère et de certains de ses camarades de classes. Mais cela ne l’empêchera pas de lier des amitiés plus ou moins longues, qui sont très souvent évoquées dans le manga. Des amitiés parfois fortes, parfois moins (ce fameux pote à qui l’on rend visite uniquement pour squatter sa console), qui nous sont présentées de façon détaillées et souvent drôles, le tout étant très agréable à lire. L’auteur a réussi à me faire rire à de nombreuses reprises… Surtout face à ses malheurs. Les filles le prennent de haut et les déceptions amoureuses s’accumulent : tout n’est pas rose pour Rensuke Oshikiri, qui va trouver son salut dans les jeux vidéo. Les nombreuses expéditions dans les salles d’arcade du jeune homme et ses amis donnent lieu à des situations parfois cocasses, comme ce jour ou il lui a été impossible de s’acheter un billet de train pour rentrer à la maison, ayant dépensé tout son argent dans les jeux. Cela n’empêchera pas l’auteur de nous raconter des expériences dans la vie réelle avec ses camarades, comme cette anecdote à la fête foraine vraiment marrante. J’ai lu les 2 premiers tomes de Bip-Bip Boy avec la banane, en m’attachant petit à petit à ce gamin devenu adulte qui a connu l’âge d’or des jeux vidéo. La passion de l’auteur explose de page en page, et le ton cynique sied parfaitement au style graphique. Le coup de crayon de Rensuke Oshikiri est une nouvelle fois très atypique, et les visages sont particulièrement expressifs ! J’ai conscience que ce style particulier ne plaira pas à tous, mais dans le cas présent, il est juste parfait pour l’immersion.


Avis Manga Omaké Books : Bip-Bip Boy, un hommage aux jeux vidéo des années 80 et 90


A travers des anecdotes à la fois drôles et touchantes, Rensuke Oshikiri nous raconte son enfance, sa passion pour les jeux vidéo et tout ce que cela a apporté à sa vie. L’amitié, les relations garçons/filles ou enfants/parents, la découverte des jeux érotiques, les salles d’arcade, la trahison, la joie ou la déception : tous les thèmes forts de la jeunesse de Rensuke Oshikiri sont abordés, et le tout affiche une certaine forme d’humour qui rend la lecture agréable et m’a souvent faire rire. Un grand merci à Omaké Books pour m’avoir fait découvrir les 2 premiers tomes de cette série, et j’ai vraiment hâte de découvrir le troisième et dernier tome ! Découvrez Bip-Bip Boy sur le site d’Omaké Books, en cliquant ici !



Panzer – Lageekroom

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *