Avis BD Anspach : Jylland – Tome 3, Colère Froide

Après 2 tomes sous haute tension, « Jylland », la bande-dessinée en provenance des éditions Anspach, scénarisée par Bruno de Roover et dessinée par Przemyslaw Klosin, revient pour un troisième tome très attendu. Disponible chez nous depuis le 13 mai dernier, l’ouvrage met une nouvelle fois en avant Sten, qui poursuit sa violente invasion des royaumes voisins et attend de pied ferme la naissance de son héritier. Religion, violence, coups bas et trahisons sont une nouvelle fois au programme de ce tome, dont nous allons vous parler sans plus attendre !


Avis BD Anspach : Jylland – Tome 3, Colère FroideSynopsis : Sten règne sur le Jylland d’une main de fer. Avec sa puissante armée, il conquiert des zones de plus en plus grandes, et s’accapare les richesses. Sa femme, Erle, est sur le point de lui donner un héritier. L’avenir du trône est donc assuré. Pourtant, le malaise rôde. Sten a le sentiment qu’une révolte contre son pouvoir est imminente. Mais d’où vient réellement le danger ? De Gavnar, son ancien bras-droit qui l’a trahi, ou de ses proches ? Le Règne de Sten prendra-t-il fin ?


Avis BD Anspach : Jylland – Tome 3, Colère Froide


La soif de pouvoir de Sten semble infinie. Massacres et vol des richesses des royaumes voisins font désormais partie du quotidien de Sten et ses armées, mais le tyran ne baisse pas sa garde. Il sent en effet que la révolte gronde, et que le danger se rapproche. Sten est un personnage complexe, aussi fou que manipulateur, qui a pour obsession, en plus d’être au pouvoir, d’assurer sa descendance. Ce sera bientôt le cas, car sa femme Erle est sur le point d’accoucher. Mais cela ne rend pas la pauvre jeune femme intouchable, loin de là, car Sten lui dit clairement qu’il se débarrassera d’elle dès lors que son héritier sera venu au monde. Il règne un climat clairement anxiogène dans ce tome 3, qui marque la fin du récit de Bruno de Roover et Przemyslaw Klosin. L’ensemble est monté en puissance lors des 2 premiers tomes, et on sent que l’ensemble peut basculer à tout moment. La résistance tente de s’organiser, et Gavnar compte bien prendre sa revanche. Sten tombe petit à petit dans la paranoïa. Est-ce sa propre femme qui envoie des messages à Gavnar pour organiser la révolte ? Cela semble peu probable, la jeune femme étant mal en point. Sten monte la garde, se méfie de tout le monde, et entend bien faire couler le sang à nouveau, surtout que ses « ennemis », désormais convertis au christianisme, sont pacifiques.

On ne sait pas comment tout ça va finir, et le suspense est au rendez-vous jusqu’à la toute fin de l’ouvrage. Violent, ce tome 3 l’est une nouvelle fois, mais le récit sait lui aussi réserver quelques coups d’éclat. Visuellement, c’est toujours aussi réussi et réaliste, et on ne parle pas que de la couverture, vraiment excellente et qui donne le ton. Chaque personnage a son importance dans ce dernier volume, qui conclut une histoire riche en rebondissements, en trahisons et en manipulations politiques ou religieuses. Les situations, comme les décors, sont variés, et on ne s’ennuie pas une seconde.


A lire également : 


La bande-dessinée scénarisée par Bruno de Roover et dessinée par Przemyslaw Klosin s’achève donc avec un tome 3 tout aussi qualitatif que les précédents, qui gère sa tension jusqu’à la dernière page. C’est toujours aussi accrocheur visuellement et intense en termes de rythme, et la violence est une nouvelle fois au rendez-vous. « Jylland » est une série que l’on vous conseille chaudement si vous aimez le genre !


Lageekroom

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.