Avis BD Drakoo : Le Jardin des Fées

Disponible depuis le 1er juin 2022, le premier tome de « Le Jardin des Fées » est signé Audrey Alwett (au scénario) et Nora Moretti (au dessin), et nous emmène à la découverte d’un univers féérique. Il sera en effet question de fées, vous l’aurez compris, le tout enrobé dans une ambiance parfois angoissante aux multiples mystères. Ce premier tome, disponible aux éditions Drakoo, a-t-il réussi à nous convaincre ? C’est ce que nous allons voir.


Avis BD Drakoo : Le Jardin des FéesSynopsis :

Elles exaucent votre souhait, mais elles en meurent.
Règle n°1 : Le berger doit garder secrète l’existence des fées.
Règle n°2 : Jamais il n’exigera de vœu, car chaque vœu tue la fée qui l’exauce.
Règle n°3 : Il leur fournira des fleurs, pour qu’elles conçoivent le miel qui soigne tous les maux.
Règle n°4 : Pour cela, il ira sur les routes et un jour, il leur trouvera enfin UN JARDIN

Avis BD Drakoo : Le Jardin des Fées


C’est en Normandie que se déroule notre récit. Lucie est envoyée par sa mère chez sa tante et son oncle, pour des raisons assez obscures. L’arrivée est difficile pour notre jeune héroïne, qui en plus d’être maladroite (elle tombe et voit ses dessins s’envoler), est accueillie de manière glaciale. Le premier repas met mal à l’aise : Lucie renverse la sauce brûlante sur son cousin, et son oncle lui fait clairement comprendre qu’elle n’est pas la bienvenue au sein de la demeure. Et pourtant, l’endroit semble agréable, avec ses grandes et magnifiques pièces et ses jardins fleuris et colorés. Mais tout ça, la famille de Lucie ne semble pas le voir… De nombreux mystères sont mis en place dès les premières pages, entre la présence de marques étranges sur les murs ou encore le comportement de l’oncle de Lucie. On découvre rapidement les autres héroïnes de notre histoire, les fées, et plus particulièrement Marigold. Cette dernière est jeune et ne sait pas encore voler, mais compte bien mettre la main sur un nouveau berger, un humain censé les protéger. C’était le cas il y a quelques années, mais le berger précédent a été mystérieusement assassiné. Un mystère de plus s’ajoute à la liste de ce premier tome, qui pose des bases intéressantes et en dévoile davantage dans ses dernières pages, qui donnent envie de découvrir la suite du récit.

Le monde des fées est détaillé, et possède ses codes bien à lui. L’arrivée de Lucie ne sera pas forcément facile dans ce nouveau monde, les fées étant très méfiantes. Ce premier tome ne manque pas de rythme et de rebondissements, et quelques pages d’un journal intime s’intègrent au récit. On vous laisse découvrir qui en est l’auteur, mais sachez qu’on en apprend beaucoup sur le rôle du berger ou encore sur l’histoire du domaine de la Crapaudine. L’univers est immersif et souvent original, et les dessins de Nora Moretti sont très beaux et détaillés, mis en valeur par le choix des couleurs et le travail de Cytros Treb. Le jardin et le domaine dégagent une atmosphère prenante, et les pages du journal intime sont très agréables à découvrir. Ce premier tome est donc une belle réussite, aussi bien visuelle qu’en termes de narration, et nous avons hâte de découvrir la suite ! Les éditions Drakoo nous livrent une nouvelle fois une édition très qualitative, que l’on parle du papier ou de la couverture, vraiment très chouette !


A lire également : 


Lageekroom

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.