Avis Omaké Manga : Bloody Cruise – Tome 3

Le manga de Yu Satomi ne nous avait pas menti : la croisière ne s’amuse plus du tout ! « Bloody Cruise » en est à son troisième tome (sur 5), et la série a commencé à lever le voile sur certains mystères. Après un deuxième tome sous haute tension, il est temps de voir ce que l’avenir réserve à Kakeru et à ses amis, pris au piège lors de leur croisière par des ennemis assoiffés de sang. Ce troisième tome est-il une réussite ? C’est ce que nous allons voir !


Avis Omaké Manga : Bloody Cruise tome 3Synopsis : Akari et sa famille ont embarqué sur un bateau de luxe pour les vacances. Une croisière qui s’annonce idyllique ! Mais rapidement, ils constatent que quelque chose cloche. Certains de leurs voisins de cabine disparaissent les uns après les autres. Ils découvrent alors qu’ils ont été mangés par d’autres passagers ! Mais comment échapper au diable lorsqu’on se trouve en plein milieu de l’océan ? Clairement les croisiéristes ne vont pas s’amuser…


Avis Omaké Manga : Bloody Cruise tome 3


Attention, cet article va revenir sur les événements des 2 premiers tomes de « Bloody Cruise », et nous vous conseillons donc fortement de les avoir lu avant de continuer ! N’allez pas vous gâcher les différentes surprises, la série de Yu Satomi commençant justement à livrer ses secrets. Vous l’avez compris en découvrant les débuts du récit : nos héros font face à des vampires ! Aucun personnage n’est à l’abri de ces suceurs de sang, et les scènes glauques se sont enchaînées chapitre après chapitre. La violence est au rendez-vous, souvent viscérale, et ce tome 3 continue sur cette lancée horrifique avec notre héros Kakeru, qui passe du côté obscur et va devenir un vampire. Mais sa transformation ne semble pas se passer comme prévue, et il se pourrait bien qu’il tente d’aller aider ses amis. Ces derniers sont en mauvaise posture, et si Koike et Glu ont réussi à faire des dégâts dans les rangs des vampires (en balançant des bouteilles de sang d’un groupe sanguin différent du leur dans leur piscine), la menace est loin d’être écartée. On découvre d’ailleurs que Glu est le frère de Kakeru, et qu’il en a sacrément bavé durant son enfance. Les événements vont-ils lui permettre de devenir un héros ? On vous laisse le découvrir !

On en apprend pas mal sur les vampires dans ce troisième tome, et sur leurs faiblesses plus précisément. L’idée des groupes sanguins est intéressante, et les vampires peuvent souffrir d’allergies qui leur coûtent la vie. Kakeru découvre quant à lui les pouvoirs qu’il vient d’acquérir, à commencer par l’augmentation de ses capacités physiques. Ce tome nous réserve d’ailleurs des séquences vraiment excellentes et bien violentes (têtes arrachées à la clé). Yu Satomi parvient à maintenir la tension mise en place dans les 2 premiers tomes, et on a souvent peur pour nos héros. L’horreur est à son comble, et le coup de crayon de Yu Satomi fait une nouvelle fois des merveilles. Certes, certaines cases sont un peu en deçà (et semblent même parfois réalisées à la hâte), mais l’ensemble dégage une « belle » noirceur. C’est détaillé, parfois flippant, et Kakeru bénéficie d’un soin tout particulier. La scène, en fin de tome, avec Koike, est assez folle en termes d’intensité ! Si la lecture de ce tome 3 est un peu rapide, il n’en reste pas moins excellent et rythmé, et le récit apporte quelques réponses tout en conservant certains mystères. Il ne reste plus que 2 tomes avant de connaitre la fin de l’histoire, et il nous tarde de les découvrir.


A lire également : 


Lageekroom

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.