Avis Urban Comics : Batman Mythology : Bruce Wayne

Après la Batcave et Gotham City, c’est au tour de Bruce Wayne en personne d’avoir droit à son anthologie chez Urban Comics ! Disponible depuis le 21 mai dernier, l’ouvrage revient sur ce personnage aux multiples facettes, que l’on pense connaître mais qui a encore beaucoup de secrets à révéler. C’est parti pour notre avis sur « Batman Mythology : Bruce Wayne » !


Avis Urban Comics : Batman Mythology : Bruce WayneDescriptif de l’éditeur : Le célibataire le plus en vue de Gotham City est également son célèbre protecteur : Batman. Mais quels sont les secrets qui entourent ce playboy milliardaire, dirigeant d’une des entreprises les plus florissantes des États-Unis. De son serment fait à ses parents à sa vie de businessman philanthrope, découvrez tous les reflets d’une vie déchirée par un drame il y a des années. L’ouvrage est à découvrir sur le site de l’éditeur, à cette adresse.


Avis Urban Comics : Batman Mythology : Bruce Wayne


Notre ouvrage du jour regroupe des récits allant de 1950 à 2014, le tout regroupé en 3 chapitres : « vie volée », « vie rêvée » et « vie masquée » et 13 récits en tout. Cette variété permet de retrouver des auteurs tels que Bob Kane, Bill Finger, Alan Grant ou encore Chuck Dixon. Du beau monde donc, pour une sélection de récits accrocheuse accompagnée d’un chouette travail éditorial de la part de l’éditeur. Chaque chapitre est en effet précédé d’un édito qui revient sur les épisodes choisis, et il faut avouer que les quasi 300 pages de l’anthologie sont assez copieuses. Et si vous pensiez tout savoir de Bruce Wayne, vous vous trompiez ! Forcément, le meurtre de ses parents est connu de tous, et c’est clairement l’élément déclencheur de sa future vie de justicier masqué. Cet événement traumatisant bouleverse la vie du jeune homme, qui va s’entraîner sans relâche pour lutter contre le crime. On en apprend en tout cas beaucoup sur son évolution et les différentes étapes par lesquelles il est passé. Certains récits sortent clairement du lot, et on pensera notamment à « Des souris et des hommes« , qui est très intéressant malgré sa petite dizaine de pages, dans lequel on découvre la jeunesse de Bruce avec ses parents, et son lien déjà fort avec Alfred. Un récit touchant lorsque l’on connait la suite des événements, et que l’on découvre avec intérêt. Et des surprises de ce genre, il y en a quelques unes ! On découvre de nombreuses facettes de notre héros, et on se pose parfois des questions quant à sa réelle condition : Bruce Wayne est-il Batman, ou Batman est-il Bruce Wayne ? Vous avez quatre heures ! La troisième partie de l’ouvrage revient d’ailleurs sur ces questions existentielles, à travers quatre récits qui reviennent sur le lien qui existe entre notre héros et son alter-ego. L’aspect psychologique est bien traité, et certains récits se révèlent très accrocheurs. On pourra donc se demander si le jeune Bruce Wayne n’est pas lui aussi mort dans cette allée en même temps que ses parents…


Avis Urban Comics : Batman Mythology : Bruce Wayne


Les récits s’enchaînent donc de belle manière, et vous l’avez compris dans un ordre non chronologique, ce qui permet de varier les expériences visuelles. On y découvre en tout cas un Bruce Wayne qui évolue, et qui adapte son comportement et sa psychologie pour vivre malgré ses traumatismes. La dichotomie entre Bruce Wayne et le Chevalier Noir saute parfois aux yeux, chose à laquelle on ne prête pas forcément attention au premier abord. Et si Batman est souvent empli de vengeance, il ne faut pas oublier que Bruce Wayne a à cœur de transmettre son savoir et d’aider les enfants dans le besoin. L’ouvrage revient également sur le rapport entre Bruce Wayne, Batman et les femmes, et bien entendu son lien avec ses parents. Le récit « Passés engloutis » de 1994 est aussi touchant que perturbant, et on découvre un Batman rentrant seul à son manoir. « Me voilà seul avec Bruce Wayne » dit-il. « La pire de mes fréquentations, nous n’avons rien en commun ». Là, Batman découvre que ses parents sont au manoir, et que c’est lui qui a été touché par balle en tentant de les sauver. « Une hallucination, une farce cruelle d’un ennemi ? Non, une autre anomalie temporelle ». Les émotions envahissent Batman, et nous avec, ses traumatismes et sa tristesse venant nous frapper de plein fouet.


A lire également 


« Batman Mythology : Bruce Wayne » est une des meilleurs anthologies disponibles chez l’éditeur Urban Comics. Proposant un découpage en 3 parties intelligent et des bonus dans ses dernières pages, l’ouvrage est complet, souvent passionnant, et nous en apprend beaucoup sur Bruce Wayne, sa psychologie, ses traumatismes et ses envies, le tout sans oublier son alter-ego Batman. Si vous aimez les ouvrages de ce genre, c’est clairement une bonne pioche, un cran au dessus des précédents, déjà qualitatifs. Visuellement, il y en aura pour tous les goûts, avec des récits démarrant dans les années 50, certains ayant un peu mal vieilli. Mais cela fait partie, également, du charme de ce genre d’anthologie !


Lageekroom

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.