Jeux, DualSense, SSD : découvrez notre avis à chaud sur la PlayStation 5

Voilà déjà 4 jours que nous sommes en possession de la PlayStation 5, et nos premiers tests sont déjà disponibles sur le blog. Nous avons eu la chance de recevoir les jeux de lancement pour vous parler de Spider-Man Miles Morales, Demon’s Souls, Sackboy, sans oublier WRC 9 après sa mise à jour ou encore Mortal Kombat 11 Ultimate. Mais au delà des jeux, nous voulions revenir avec vous sur nos impressions concernant la console et la fameuse DualSense mise en avant par Sony. Après nos premiers jours d’utilisation, sommes-nous satisfaits ou déçus de cette toute nouvelle machine ?


Jeux, DualSense, SSD : découvrez notre avis à chaud sur la PlayStation 5 blog jeux video lageekroomOn s’y attendait, et c’est bien le cas : la PS5 est massive. Le carton est imposant, mais on ne peut pas dire que le packaging soit très qualitatif. C’est un détail néanmoins, car c’est le contenu qui nous intéresse. On retrouve dans cette grosse boite la console, sa manette, un câble HDMI, un câble USB/USB-C et un socle pour mettre la console en position verticale ou horizontale. L’installation est rapide et nécessite une mise à jour de la console et de la manette. Récupérer son compte est on ne peut plus basique, et il sera possible d’accéder à sa bibliothèque pour télécharger à nouveau ses jeux en dématérialisé. La console, après plusieurs heures d’utilisation, ne fait quasi aucun bruit et chauffe peu, mais fait par endroits un peu cheap avec un plastique un peu léger. Nous avons connu dès les premières heures quelques déboires avec Spider-Man Miles Morales, qui avait tendance à faire freezer la console pendant certaines cinématiques. La PS5 s’éteignait toute seule après que l’image se soit bloquée, obligeant à attendre quelques minutes avant de la rallumer. Elle n’était pourtant pas spécialement en surchauffe. La PS5 étant particulièrement énergivore, nous avons débranché quelques appareils de notre multiprise, dont la PS4 Pro. Ce problème ne s’est pas reproduit depuis. Nous vous tiendrons au courant de la suite des événements. Du côté des couacs, on citera également les mises à jour, qui ont tendance à refuser de vouloir s’installer, affichant un message d’erreur. Nous avons du relancer celle de Mortal Kombat 11 Ultimate à plusieurs reprises… Attention, pensez bien à faire un tour dans les options afin d’activer le téléchargement automatique en mode repos. Par défaut, celui-ci était sur « non » et même en mode repos (le mode veille de la PS5), la console stoppait les téléchargements.


Jeux, DualSense, SSD : découvrez notre avis à chaud sur la PlayStation 5 blog jeux video lageekroom


Jeux, DualSense, SSD : découvrez notre avis à chaud sur la PlayStation 5 blog jeux video lageekroomConcernant la manette, celle-ci se prend parfaitement en main, avec un poids idéal et un revêtement arrière qui accroche bien. On retrouve la disposition classique des boutons, mais la manette est un poil plus grande que la Dualshock 4 (c’est vraiment très léger). On nous parle depuis des mois de retour haptique, de gâchettes adaptatives, mais cela se ressent-il réellement manette en main ? Et bien tout dépend des jeux ! Astro’s Playroom, préinstallé sur la console, est le parfait ambassadeur de la DualSense, et une petite démo permet même de rapidement tester tout ça. Les gâchettes adaptatives sont plus ou moins difficiles à enfoncer lorsqu’elles sont exploitées dans un contexte précis. L’exemple concret est celui de l’excellent WRC 9 (dont notre avis est disponible ici dans sa version PS5). Plus le véhicule subit de dégâts, plus il est difficile d’enfoncer la gâchette pour accélérer. Une sensation excellente qui rend vraiment bien, tout comme les vibrations qui diffèrent suivant la surface sur laquelle on roule. Dans Astro’s Playroom, on découvre également cette sensation de poids, qui couplée à la fonction gyroscopique de la manette donne parfois l’impression de tenir une boîte remplie de billes que l’on bouge dans tous les sens. Le micro est également exploité pour divers sons, comme le craquement du pot d’échappement dans WRC 9, auquel s’associe une vibration spéciale qui renforce l’immersion. Dans Demon’s Souls, on entend les impacts de votre arme à travers le micro. Pour Spider-Man Miles Morales, la DualSense est par contre clairement moins exploitée, malgré quelques nuances durant les combats. La balle est désormais dans le camp des développeurs, car le potentiel est là !


Jeux, DualSense, SSD : découvrez notre avis à chaud sur la PlayStation 5 blog jeux video lageekroom


Nous avons beaucoup apprécié l’interface de la console, claire et surtout fluide. Certains jeux proposent même une piste de leur soundtrack lorsque l’on se met sur l’icône pour les lancer. Le bouton PlayStation au centre de la manette permet d’accéder à un menu rapide permettant de visualiser ses notifications, ses téléchargements ou encore d’éteindre la manette et la console. En revanche, certaines fonctionnalités de l’interface PS4 ont disparu, comme la possibilité de créer des dossiers pour ranger ses jeux ou ses applications ou le fait de pouvoir effectuer plusieurs téléchargement en même temps. On imagine que de nombreuses mises à jour viendront compléter tout ça, mais il est tout de même dommage de ne pas bénéficier de certaines features installées depuis bien longtemps sur PS4… Dernier mot en ce qui concerne l’interface : les raccourcis vers le contenu des jeux. Concrètement, plusieurs tuiles vous permettent par exemple d’accéder directement, depuis l’interface, à une mission ou un défi en particulier de Spider-Man ou de lancer un combat solo dans Mortal Kombat 11. C’est vraiment sympa, et ça permet de lancer des parties encore plus rapidement en ciblant ce que l’on souhaite faire dans le jeu. Quoi qu’il en soit, et avec 664 Go de stockage, notre disque dur est déjà plein. Nous avons installé, en plus des nouveautés, Days Gone et Ghost of Tsushima afin de voir ce qu’ils pouvaient donner sur PS5. La rétrocompatibilité est un sujet qui nous a toujours intéressé, et il nous tardait de voir le rendu. Days Gone est juste superbe sur PS5 et tourne en 60 images par seconde. Le jeu a gagné en finesse et en contraste, et c’est la même chose pour Ghost of Tsushima. Les joueurs ayant fait l’impasse sur ses jeux sur PS4 pourront donc y jouer de manière optimale. Nous pousserons les tests de rétrocompatibilité dans les prochaines semaines et ne manquerons pas de vous en parler ! Pour accéder à vos jeux de l’ancienne génération, en plus de votre bibliothèque de jeux démat, il sera possible de connecter sur la prise USB arrière de la console votre disque dur externe utilisé sur votre PS4. Cela permettra de ce fait d’accéder aux jeux installés. Pour les sauvegardes, il faudra passer par une clé USB pour faire une copie de la PS4 et vers la PS5 ! Dernier mot concernant les temps de chargement : ceux-ci sont, vous vous en doutez, très courts. Comptez moins de 3 secondes pour lancer Mile Morales et à peine plus pour se la donner sur Mortal Kombat ou Demon’s Souls. Mais nous revenons sur tout ça dans les tests complets de ces jeux, certains étant déjà disponibles et d’autres étant en préparation.


A lire également : 


Jeux, DualSense, SSD : découvrez notre avis à chaud sur la PlayStation 5 blog jeux video lageekroom


Malgré quelques freezes sur Spider-Man Miles Morales, nos premières heures sur la PlayStation 5 sont concluantes ! La manette propose une excellente prise en main et des possibilités qui ne demandent qu’à être exploitées, et il faut espérer que les développeurs joueront le jeu. La console est imposante et son design divisera, mais elle est silencieuse et parfaitement bien aérée, ne chauffant quasiment pas. A voir sur le long terme bien évidemment. Dommage que l’interface ne soit pas « complète », mais c’est le lot des consoles day one… Elle reste malgré tout très agréable et surtout très fluide. Concernant les jeux, si vous cherchez la claque graphique, c’est vers Demon’s Souls qu’il faudra vous tourner, si vous êtes prêts à souffrir bien évidemment. Spider-Man Miles Morales en mode Fidélité (4K, ray tracing) en jette également ! Tout ceci est en tout cas très prometteur pour la suite, et il nous tarde de voir débarquer Horizon 2 ou encore God of War !


Les +

  • interface claire et fluide
  • Demon’s Souls et Spider-Man Miles Morales, 2 exclues qui montrent ce que la console a dans le ventre
  • la manette DualSense qui procure déjà de chouettes sensations
  • la rétrocompatibilité qui fonctionne nickel et qui améliore la qualité des jeux, notamment le frame rate
  • le SSD : un sacré confort !
  • Astro’s Playroom, préinstallé sur la console
  • console silencieuse et qui ne chauffe pas (pour l’instant)

Les –

  • le stockage, très limité
  • une interface encore incomplète
  • la manette pas toujours bien exploitée
  • un seul téléchargement à la fois
  • des freezes sur Spider-Man Miles Morales qui éteignent la console
  • le design va clairement diviser

Lageekroom

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *