Soldes d’été 2018 : pour faire de bonnes affaires, il faut s’accrocher !

Les soldes d’été ont commencé ! Vous espériez faire de bonnes affaires, en magasin ou sur le net ? Allez vous faire voir ! Comme d’habitude lors de ce genre d’événement, il est compliqué de trouver son bonheur. Nous sommes un peu sévères néanmoins car nous avons fait de belles trouvailles, toutes en magasin, la plupart des sites Web étant en PLS. Partis à 3 pour dénicher des jeux, nous avons également eu affaire au cancer du jeu vidéo : les revendeurs. Ces lascars qui viennent avec leurs grands sacs pour y enfourner la quasi totalité des jeux sans même regarder ce qu’ils achètent. Une méthode de plus en plus pratiquée, triste, agaçante, mais surtout pathétique. Vous aviez espoir de vous trouver un petit jeu sympa en allant faire vos soldes tranquilou ? Raté, ils sont déjà passés. Allez, on vous raconte tout ça, et ne manquez pas le point de vue de notre ami Paroche en fin d’article !



Nous sommes collectionneurs et nous aimons les jeux vidéo, vous vous en doutez ! Mais si nous achetons des jeux, c’est pour y jouer, et nous privilégions la qualité plutôt que la quantité. Loin de nous l’idée ou l’envie de nous lancer dans un full set (posséder l’intégralité des jeux sortis sur une console) Playstation 2 par exemple, chose que nous trouvons sans intérêt. Ce n’est que notre point de vue, notez le bien, mais se coltiner des bouses comme Crazy Frog Racer ou K2000 histoire de se « vanter » de tout avoir, c’est un peu débile. Bref ! Bien que notre collection soit assez imposante, la qualité des titres achetés reste notre priorité. Nous partons souvent faire les soldes en espérant trouver quelques jeux sympas pour lesquels nous n’aurions pas mis le prix fort. Seulement voilà, depuis quelques années (et c’est de pire en pire), certains acheteurs donnent une mauvaise image au jeu vidéo. Et nous les croisons souvent.



Le principe des soldes fait qu’il n’est pas rare de voir des gens cavaler pour tenter d’attraper la bonne affaire. Le soucis, dans le jeu vidéo, est que ces mecs là ratissent, remplissent leurs sacs, et revendent la plupart du temps. Vous avez en tête certains Youtuber « célèbres » qui ont ce genre de pratique ? Nous avons les mêmes énergumènes dans les environs. Vous savez, ces « joueurs » qui achètent 3 fois le même jeu sans même savoir prononcer le nom de celui-ci. On en rigole souvent, mais ces pratiques s’avèrent agaçantes. On se lève, on se prépare, et on se rend au magasin tranquillement pour jeter un œil en compagnie d’autres joueurs ? Et non, et il faut faire vite, ceux-ci ayant de grands sacs à remplir. Du coup, les autres clients, venus trouver un ou deux jeux, n’ont rien à se mettre sous la dent, à part les éternels Call of ou FIFA. C’est un peu maigre. Prétextant prendre 10 exemplaires d’un même jeu pour les « filer à des potes », les lascars font vite monter la pression, rendant certains clients perplexes. S’énerver pour acheter de simples jeux vidéo ? Oui, c’est malheureusement possible, et triste surtout. De notre côté, nous n’allons quasi jamais faire les brocantes ou les vides greniers, mais ce genre de pratique y est très courante. Les mecs ratissent, emmerdent littéralement les familles venues vendre leurs objets, pour leur gratter des jeux vidéo. Ils n’hésitent pas à aller fouiller dans les coffres des exposants pour être les premiers à choper le Lea Passion qui manque à leur collection. Et toi, petit promeneur qui espère trouver un jeu sympa à 10h du matin, et bien tu peux te gratter. Tout ça pour quoi finalement ? Accumuler des jeux, la plupart merdiques, sans jamais y jouer, et en ne pensant qu’à leur valeur à la revente. Le monde du jeu vidéo prend de l’ampleur, et ce cancer là s’étend lui aussi. Et les passionnés dans tout ça ? Ils ramassent les miettes.


Et si on terminait en parlant un peu d’internet

A l’heure actuelle, il est possible de « préparer » son panier la veille des soldes. Les sites n’hésitent pas à mettre en ligne leurs soldes un jour avant le début de celles-ci, laissant aux visiteurs le temps d’anticiper leurs achats. L’idée peut sembler bonne, sauf qu’il y a un couac. La plupart de ces sites explosent en morceaux quelques minutes après le lancement des soldes, laissant aux acheteurs un petit message d’erreur. Oui, les bons plans sont là, mais quasi impossibles à choper (à moins d’avoir la fibre ?). Les stocks doivent qui plus est être très limités… En quelques secondes, c’est fini ! Et ne parlons pas des paniers qui plantent, des jeux qui disparaissent au moment du paiement, et des bugs en tout genre. Non, vraiment, les soldes sur internet, ça pue vraiment la merde.


Résultat de recherche d'images pour "erreur"


Lageekroom

3 pensées sur “Soldes d’été 2018 : pour faire de bonnes affaires, il faut s’accrocher !

  • 27 juin 2018 à 22 h 49 min
    Permalink

    Un super article les amis, je me suis régaler à lire chaque ligne malgré que ce soit bien énervant tout ça… Ces foutus moissonneurs de JV me donne envie de vomir et vous avez bien décrit ces énergumènes, tout sauf des gamers !

    Répondre
  • 28 juin 2018 à 1 h 00 min
    Permalink

    Super article. Moi les soldes ça sera demain, on verra bien si on trouve encore des trucs days two ! Je crois être un des rares collectionneurs dans le coin donc je vais pas m’en plaindre. Collectionneur mais pas revendeur ! Et seulement ce que j’aime bien sur !

    Répondre
    • 28 juin 2018 à 9 h 12 min
      Permalink

      C’est un luxe de pouvoir regarder les bonnes affaires tranquillement, sans ces gogoles qui prennent les jeux par poignées pour les mettre dans des sacs. Alors après attention, ça nous est arrivé à tous d’acheter 2 exemplaires d’un jeu que l’on considère comme culte pour en garder un sous blister, ou d’en acheter un exemplaire pour un ami. Mais de là à choper 10 jeux d’un coup, non !

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.