PlayStation 2 : notre sélection de survival-horror à (re)découvrir absolument !

Les amateurs de jeux d’horreur ont été gâtés ces dernières années ! Resident Evil 2 et Resident Evil 3 Remake, The Evil Within, Layers of Fear, Outlast, Blair Witch, Those Who Remain, Until Dawn, Here They Lie, Intruders Hide and Seek ou encore The Town of Light ont su proposer des ambiances variées mais toujours portées sur l’horreur, l’angoisse ou l’épouvante. Chaque jeu a ses qualités et ses moyens, et de nombreux jeux indépendants à petit budget ont su à nos yeux rivaliser avec les plus gros AAA, grâce au talent et à la passion de leurs développeurs. Si la période actuelle est donc riche pour les amateurs du genre, nous avons souhaité retourner quelques années en arrière, à l’époque de la PlayStation 2 plus précisément, pour vous présenter une sélection de survival-horror qui ont su marqué leur époque. L’âge d’or du survival ? Peut-être bien ! C’est parti !


PlayStation 2 : notre sélection de survival-horror à (re)découvrir absolument !


PlayStation 2 : notre sélection de survival-horror à (re)découvrir absolument !Silent Hill 2 (Konami – 2001) : nous avons déjà parlé à de nombreuses reprises de Silent Hill 2 sur le blog, et même si le jeu a vieilli et s’avère aujourd’hui assez rigide et parfois pénible dans son level design (et très sombre en intérieur), son ambiance, ses personnages et son histoire restent totalement cultes. Les musiques d’Akira Yamaoka sont incroyables et Pyramid Head a marqué les mémoires. Le jeu a bénéficié d’une director’s cut en 2002, et on peut le retrouver dans la très mauvaise compilation HD sortie sur PS3 et Xbox 360 en 2012. Mais pour tout savoir sur la saga, et notamment nos tops et nos flops, n’hésitez pas à jeter un œil à notre article dédié à cette adresse.


PlayStation 2 : notre sélection de survival-horror à (re)découvrir absolument !Resident Evil 4 (Capcom – 2005) : que l’on aime ou non le quatrième opus de Resident Evil, on ne peut pas nier son importance, notamment en ce qui concerne sa nouvelle orientation et son gameplay. Passant de caméras fixes à une vue à la troisième personne, la saga optait pour une approche action tout en conservant une ambiance géniale et travaillée. Le jeu est encore beau (il a très bien vieilli malgré des textures qui piquent un peu) et seul le gameplay fait très daté et rigide. Un soucis qui sera sans aucun doute corrigé dans le futur remake, dont nous ne savons pour l’instant pas grand chose. Resident Evil 4 reste un grand jeu, varié et bourré de scènes cultes, mais ce virage vers l’action ne plaira pas à tous les joueurs, les suites étant un cran en dessous. On citera notamment Resident Evil 5, très proche du 4, et le 6 qui tombe dans la surenchère du n’importe quoi. De cette « trilogie », nous retiendrons donc ce quatrième épisode !


PlayStation 2 : notre sélection de survival-horror à (re)découvrir absolument !Resident Evil : Code Veronica X (Capcom – 2001) : d’abord sorti sur la Dreamcast de Sega, l’opus Code Veronica de Resident Evil a également été adapté sur PS2 dans une version director’s cut ajoutant neuf minutes de cinématiques et des séquences supplémentaires, notamment entre Wesker et Chris. Code Veronica est selon Shinji Mikami le véritable Resident Evil 3, et le jeu apportait pas mal de nouveautés. Exit les caméras fixes et les décors pré-calculés : le jeu est le premier opus en 3D. Il est également possible de tirer avec une arme dans chaque main ! Mais ce qui reste le plus marquant dans cet opus, c’est son scénario et ses personnages, plus que riches. Même si nous adorons l’original, un remake ne serait pas de refus !


Pour tout savoir sur la saga Resident Evil :


PlayStation 2 : notre sélection de survival-horror à (re)découvrir absolument !Obscure (2004) : ce sont nos compatriotes français d’Hydravision qui sont à l’origine d’Obscure, et on peut dire qu’ils ont fait du bon boulot ! Le jeu commence par une cinématique nous présentant les différents personnages dans leur lycée avec du bon gros Sum 41 en fond, et ça claque plutôt bien et rappelle les séries télé de l’époque. Si Obscure pique pas mal d’idées à la concurrence, les développeurs parviennent à proposer leur propre expérience et une narration vraiment intéressante qu’on vous laissera découvrir. On commence avec 3 personnages, mais 5 seront jouables, sachant que le jeu peut être joué à 2 avec un ami. Se déplacer en duo a quelque chose de rassurant mais l’ambiance reste bien flippante et le jeu parvient souvent à faire sursauter. Le gameplay est un poil rigide mais les commandes répondent bien et le mélange combats/énigmes fait le job. Le tout est intégralement en français et s’inspire beaucoup du cinéma ou des séries de l’époque. On citera par exemple pas mal d’emprunts à l’excellent The Faculty de Robert Rodriguez sorti en 1998. Une suite est sortie en 2007 sur PS2, PSP et Wii, mais l’accueil de la presse et des joueurs a été moins chaleureux.


PlayStation 2 : notre sélection de survival-horror à (re)découvrir absolument !Rule of Rose (505 Games – 2006) : disons le tout de suite : Rule of Rose est un survival-horror prenant et à l’ambiance incroyable (notamment grâce à sa bande-son excellente) mais ses nombreux défauts et la rigidité de son gameplay (les combats sont ultra raides et mous) le réservent à un public de niche. Le jeu a également souffert d’une mauvaise réputation à sa sortie liée à l’intervention d’hommes politiques ne sachant visiblement pas de quoi ils parlaient (comme bien souvent lorsque l’on parle de jeux vidéo). Rule of Rose avait été qualifié de jeu pervers, demandant de torturer des enfants et même d’en enterrer un vivant. Evidemment, rien de tout cela n’est montré explicitement dans le jeu, qui aborde néanmoins des thèmes forts comme le harcèlement. Si vous avez le courage d’affronter son gameplay archaïque, Rule of Rose en vaut la peine, même si son prix à l’heure actuelle est ultra élevé !


PlayStation 2 : notre sélection de survival-horror à (re)découvrir absolument !Haunting Ground (Capcom – 2005) : on peut dire que l’éditeur Capcom a été très présent dans les années 2000 avec de nombreux jeux d’action mais également beaucoup de titres portés vers l’horreur. Haunting Ground pose son ambiance dès la petite intro au lancement du jeu juste avant l’apparition du titre, et donne vraiment envie de se lancer dans l’aventure, même si l’on sait que l’on n’en ressortira pas indemne. Le jeu commence directement dans l’horreur, et votre personnage principal se réveille dans une cage uniquement vêtue d’un drap blanc. Mais Fiona ne sera pas seule et un chien vous accompagnera dans votre découverte du manoir. Comme dans Rule of Rose, la présence de l’animal sera réconfortante, mais c’est bien l’horreur qui prendra systématiquement le dessus. Le jeu est toujours aussi sublime, et la découverte des différentes pièces du manoir et passionnante, avec une ambiance gothique ultra travaillée. Pour un jeu PS2, le rendu est encore très chouette ! Le stress est au rendez-vous, et il faudra fuir les différentes menaces (avec l’aide de votre chien Hewie), dont l’affreux Debilitas que l’on découvre dès les premières secondes. On vous laisse découvrir la suite !


PlayStation 2 : notre sélection de survival-horror à (re)découvrir absolument !Alone in the Dark : The New Nightmare (Infogrames – 2001) : même si nous avons découvert cet opus d’Alone in the Dark sur Dreamcast, le jeu était également sorti sur la console de Sony. Le début de l’aventure laisse le choix entre 2 personnages : Edward Carnby et Aline Cedrac, le premier affrontant davantage de monstres tandis que la seconde se concentre sur les énigmes. Comme dans Resident Evil 2, nos héros se croisent à certains moments de l’aventure. Deux points sont particulièrement réussis dans le jeu : l’ambiance, souvent flippante grâce à une soundtrack excellente, et la gestion de la lampe-torche. Celle-ci, en plus d’éclairer des décors souvent sombres mais assez jolis, sert également à tenir à distance certaines créatures. Malgré ses défauts et une certaine rigidité dans les mouvements, The New Nightmare nous a laissé un bon souvenir, notamment encore une fois grâce à son sound design.


PlayStation 2 : notre sélection de survival-horror à (re)découvrir absolument !Project Zero (Tecmo – 2001) : le premier Project Zero fait incontestablement partie de nos jeux d’horreur préférés, à tel point qu’il nous avait été difficile de le terminer à l’époque tellement l’angoisse était au rendez-vous. Muni d’un simple appareil photo pouvant « capturer » les fantômes, la jeune Miku part à la recherche de son frère dans un manoir abandonné. Les musiques sont excellentes et le sentiment de vulnérabilité de votre personnage vous met dans une angoisse permanente. Il faut en plus laisser s’approcher un maximum les esprits pour leur faire plus de dégâts en prenant les photos. Le folklore japonais est parfaitement bien exploité et les sursauts au rendez-vous. Encore aujourd’hui, le premier Project Zero nous file des frissons. Notez que 3 épisodes sont sortis sur PS2, et que la licence est désormais entre les mains de Nintendo. Le dernier opus en date est sorti en 2014 sur Wii U et s’intitule Project Zero : La Prêtresse des Eaux Noires. Espérons qu’un nouvel opus soit rapidement annoncé…


PlayStation 2 : notre sélection de survival-horror à (re)découvrir absolument !Cold Fear (Ubisoft – 2005) : développé par Darkworks et édité par Ubisoft, Cold Fear est un survival-horror très inspiré par Resident Evil 4, mais il propose un contexte tout à fait différent. L’action se déroule en effet sur un bateau, un baleinier russe plus exactement, et il s’agira pour notre héros Tom Hansen de découvrir ce qui a bien pu se passer sur place. L’ambiance est vraiment cool et propose des graphismes plutôt réussis, avec des effets de lumière bien chouettes et des conditions climatiques qui claquent. Le jeu reste assez classique dans son déroulement et on contrôle son personnage à la troisième personne, la caméra zoomant lors des gunfights. Malgré des bruitages moyens et un bestiaire qui manque un peu de variété, le jeu se parcourt avec plaisir et réserve même quelques moments de flippe et de tension. Cold Fear n’est certainement pas le jeu le plus connu de cette sélection, mais il a ses qualités, et surtout une jaquette bien classe !


PlayStation 2 : notre sélection de survival-horror à (re)découvrir absolument !Clock Tower 3 (Capcom – 2003) : les premiers jeux de la saga Clock Tower (sortis sur Super Nintendo en 1995 et Japon et sur PlayStation en 1997) étaient des point-and-click, mais ce troisième opus opte pour le survival-horror, genre en vogue au début des années 2000, surtout chez Capcom. « Ce jeu est de teneur perturbante » nous prévient l’éditeur au lancement… Et c’est peu dire. Bien avant Outlast ou d’autres jeux du genre ne proposant pas la possibilité de combattre, Clock Tower demande au joueur de fuir et de se planquer, avec la possibilité de ralentir son assaillant. Des poursuites biens stressantes sont donc de la partie, et on retrouvera même des duels en fin de chapitre. Une jauge de panique est présente, rappelant l’excellent Eternal Darkness sorti sur GameCube en 2002. Clock Tower 3 propose donc pas mal de bonnes idées, un peu gâchées par les animations complètement raides et parfois ridicules de votre héroïne ou des ennemis… Mais l’ambiance reste vraiment excellente, et le jeu parvient à mettre une sacré pression !


PlayStation 2 : notre sélection de survival-horror à (re)découvrir absolument !The Thing (Konami – 2002) : le film The Thing, sorti en 1982 et réalisé par John Carpenter avec Kurt Russell, est un monument du cinéma à nos yeux. On y découvre une équipe de chercheurs découvrant un corps enfoui sous la neige depuis plus de 100 000 ans. Seulement voilà, ces derniers libèrent une créature qui peut prendre n’importe quelle forme humain ou animale en l’imitant. C’est le début de la paranoïa ! Le jeu fait suite au film et vous demande d’enquêter sur les événements qui s’y sont déroulés. Comme dans le long métrage de Carpenter, le suspense est au rendez-vous et n’importe lequel de vos équipiers est susceptible d’être contaminé et de soudainement se transformer. L’ambiance visuelle et sonore fait le job, le système de gestion de la peur est réussi et on retrouve ce qui faisait la force du film. Le tout a néanmoins vieilli et les décors font vraiment vides aujourd’hui. Une fois terminé, le jeu n’a aucun intérêt à être recommencé, car vos camarades possédés par la chose seront toujours les mêmes. Malgré ça, The Thing vaut le coup d’œil si vous avez apprécié le film de Carpenter !


A lire également : 


PlayStation 2 : notre sélection de survival-horror à (re)découvrir absolument !Extermination (Sony – 2001) : si le succès de la PlayStation 2 n’est plus à démontrer, il faut avouer que la console a mis quelques temps avant d’avoir des jeux de qualité. A l’époque, on disait clairement que la console était très cool, mais que c’était un peu la misère niveau jeux, et on s’en servait principalement en tant que lecteur de DVD. Extermination fut notre premier « gros » jeu, exclusif qui plus est à la console. Après l’avoir relancé, il faut avouer que le tout a vieilli. La caméra ne se contrôle pas (on peut juste la recentrer), le personnage est délicat à déplacer et on ne peut pas bouger lorsque l’on vise. Malgré tout, Extermination a ce petit quelque chose qui parvient à immerger le joueur. Graphiquement, ce n’est pas vilain (malgré des visages un peu rigides) et il se dégage une ambiance à la The Thing vraiment sympathique. La bande-son fait le job, et l’angoisse est souvent au rendez-vous, notamment à cause des sauvegardes limitées et de la gestion d’un niveau d’infection qui pourra vous faire bien des misères. Le bestiaire est assez varié et le scénario se suit avec plaisir. Malgré le poids des années, le jeu possède toujours quelques chouettes qualités.


PlayStation 2 : notre sélection de survival-horror à (re)découvrir absolument !Echo Night Beyond (Indie Games – 2005) : avant la saga Dark Souls, les développeurs de From Software nous proposaient une expérience spatiale, dont l’introduction était particulièrement réussie ! Soyons honnêtes, Echo Night Beyond ne fait partie des meilleurs jeux du genre sur PS2, mais son ambiance sort de l’ordinaire et change des manoirs ou autres lycées hantés… Votre personnage se réveille en effet équipé de sa combinaison spatiale, d’une lampe torche, et d’une photo de sa femme. Et c’est parti, et vous allez rapidement croiser des fantômes plus ou moins accueillants et torturés, rappelant bien souvent l’ambiance de Project Zero. Le jeu reste moyen graphiquement mais propose une ambiance sonore véritablement oppressante et le côté émotionnel de l’oeuvre est réussi. Il est difficile d’en dire plus sans spoiler, et on ne peut que vous conseiller de découvrir le jeu par vous-même, même s’il n’est pas forcément facile à dénicher.


PlayStation 2 : notre sélection de survival-horror à (re)découvrir absolument !Forbidden Siren 2 (Sony – 2006) : lorsque nous avons lancé à nouveau le premier Forbidden Siren sur PlayStation 4 (la version PS2 est disponible sur store), nous avons pris une petite claque, mais dans le mauvais sens du terme. Le jeu a clairement vieilli, son gameplay est très délicat à prendre en main et le tout s’avère très répétitif malgré une narration originale et pleine de bonnes idées. C’est pourquoi nous avons choisi de revenir sur sa suite, toujours aussi travaillée en terme de scénario et de personnages, mais dont le gameplay est plus souple, notamment au niveau de l’infiltration. Côté ambiance, le jeu est vraiment flippant, et il est toujours possible d’utiliser le Sight Jacking, qui permet de « posséder » ses ennemis pour voir à travers leurs yeux, et finalement s’observer soi-même pour mieux échapper aux menaces. Perturbant… Le jeu reste difficile malgré sa prise en main plus souple, et le stress mettra vos nerfs à rude épreuve, dans des niveaux au level design vraiment réussi. Avec Forbidden Siren 2, l’horreur à la japonaise porte bien son nom, et la bande-son colle vraiment le frisson, comme le sound design en général. Et la jaquette, on en parle ? Notez qu’un troisième opus intitulé Siren Blood Curse est disponible sur PlayStation 3 depuis 2008.


PlayStation 2 : notre sélection de survival-horror à (re)découvrir absolument !Kuon (Indie Games – 2005) : on retrouve From Software au développement de Kuon, qui a débarqué après la grosse vague de jeux d’horreur sortis sur PlayStation 2 au début des années 2000. Et pourtant, Kuon réunit tous les codes des films d’horreur asiatiques, avec ces ambiances si particulières et flippantes. L’atmosphère du jeu est glauque et s’inspire fortement des œuvres d’Hideo Nakata (Ring, Dark Water). Plusieurs personnages jouables sont de la partie, mais le tout reste assez court, comme bien souvent dans les jeux du genre. C’est graphiquement encore très chouette bien qu’un peu sombre, et de nombreux détails visuels sont de la partie. Fantômes et exorcismes vont rythmer votre aventure, et l’histoire se met en place doucement après des débuts aussi énigmatiques que malsains. Malgré toutes ses qualités, il est difficile de découvrir Kuon à l’heure actuelle, le jeu étant vendu une fortune sur internet.


Et vous, quels sont vos survival-horror préférés sur PlayStation 2 ?


Lageekroom

Une pensée sur “PlayStation 2 : notre sélection de survival-horror à (re)découvrir absolument !

  • 11 août 2020 à 23 h 54 min
    Permalink

    Je ne laisse habituellement pas de commentaire mais là je suis obligée; j’attendais cet article avec impatience :).

    En tout cas merci pour cet article détaillé et bien résumé de tous ces jeux dont la plupart m’ont vraiment poussée dans cette passion pour les Jeux d’horreurs et survival 😊. Je suis contente car j’en découvre deux trois nouveaux dont je ne connaissais pas ou que de nom et dont je vais sûrement tester par la suite x).

    Silent Hill 2 j’avoue que malgré (et tu l’as très bien résumé) l’environnement parfois très sombre où on voit quasi quedal, est vraiment superbe, l’histoire et la bande son d’Akira Yamaoka; incroyable, j’écoute encore ces sons de temps en temps. Juste un endroit ou j’avais bien galéré et c’était tellement stupide en plus XD, c’est le moment ou je suis allée dans un puits qui était dans la ville et j’ai passé au moins 2h00 à tourner en rond dans tous les sens, à appuyer sur toutes les touches une a une à chaque millimètres du puits sans comprendre comment sortir de ce trou, en pleurant ma vie de devoir tout recommencer la game du début car je pensais être coincée à vie y.y.. pis enfait *spoiler* fallait juste frapper le mur à un endroit x avec son bâton quoi >.< (merci google même si j'ai été faible d'aller chercher de l'aide pour ne pas tout recommencer le jeu bien que au final j'ai bien fait car je pensais vraiment devoir tout le recommencer x). Mdr, mais en tout cas maintenant j'en ris ça me laisse de bon souvenir aussi.. j'ai même envie de le refaire un de ces 4 :3.

    Resident Evil 4 est de loin un de mes préférés <3. J'adore les RE même si j'avoue que le RE6 je l'ai trouvé moyen, et bizarrement j'ai plus aimé le RE: Dead Aim que le Code Veronica X. Bon peut-être que c'est surtout que c'était mon tout premier jeu d'horreur Re: DA et que je l'adule pour cette découverte des jeux vidéo d'horreur x). J'avais bien aimé sa soundtrack aussi enfin surtout la musique de Ryze – Gunshot, qui m'est restée; un groupe à la Linkin Park Version Jap :). Pis aussi parce qu'à un moment du RE: Code Veronica X j'ai été méga frustrée car j'ai été qué-blo au boss dans un avion à moitié détruit car j'avais quasi plus de munitions et genre.. si je voulais le passer.. il aurait vraiment fallut que je refasse tout le jeu et que j'économise de ouf pour ce boss de M* qui m'a tout gâché :'( .. Faudrait peut-être que je le refasse une fois, maintenant que ça fait plus de 10 années qui sont passées sans que j'y retouche tellement ça m'avait gavée cet endroit y.y, en étant, du coups, plus consciencieuse avec mes munitions et grenades. A voir .. x)

    Les Obscurs je les ai adoré, c'est vrai que le 1er opus était le meilleur avec son intro musicale de Sum41 – Still Waiting (Chaque fois que j'entends cette chanson je pense à Obscur et je me dis oh lala c'était tellement bien ce jeu, j'ai pris des barres avec ma cousine quand on y jouait).. et de pouvoir y jouer avec un ami alors que ça se faisait très peu sur des jeux d'horreur sur PS2 (Si je dis pas de bêtises, mais personnellement c'est le seul jeu d'horreur sur ps2 que j'ai connu qui se jouait à deux.. si il y en a d'autres je prends volontiers les infos x), c'était vraiment cool j'en garde un très bon souvenir :3. D'ailleurs une petite anectode sur Obscur 1 *SPOILER* à un moment donné dans le jeu il faut porter une boite bien lourde et la descendre à un endroit x. Et avec ma cousine on essayait de passer par un couloir avec un plancher remplit de trous et on arrêtait pas de tomber et de crever comme des petites crottes car on était trop lourd avec cette boite pour passer le plancher. On essayait de try hard ce couloir en pensant réellement que c'était par là qu'on devait passer et à chaque fois le sol craquait sous notre poids, on tombait et on crevait XD. Y'a même un moment ou Kenny a survécu et on s'est retrouvé dans des chiottes X'). A chaque fois on se disait; bon on recommence mais on reste sérieuses , on rigole pas et on fait gaffe à ou on marche et 2 secondes plus tard.. crack.. mdr.. Alors qu'enfait.. (je dis pas la soluce, ceux qui voudront le faire chercheront par eux mêmes x). Mais ouai on avait bien rigoler à ce moment là. Pis aucune de nous deux voulait jouer Josh le petit maigre on était trop méchantes avec lui on trouvait qu'il servait à qued le pauvre 🙁
    .
    Les Project Zero j'ai tellement kiffé aussi <3. Ils font aussi partis de mes jeux Favoris de tous les temps ahah! Surtout le 1er et le 2ème. Bon le 3ème je ne l'avais pas terminé je ne sais plus pour quelle raison, mais ce sont tous des jeux que j'ai fait il y'a plus de 10ans du coups une fois avoir bûcher les jeux qui traînent sur mon bureau je pense les refaire par nostalgie :). Je suis déçue que le 4ème n'est resté qu'au Japon et plutôt contente du 5ème sur wii u que j'ai bien aimé faire même si je l'aurai préféré sur une console comme la play ou la xbox :/ Dommage que ce soie Nintendo qui aie repris la licence et pas Sony ou microsoft.. étant donné qu'ils avaient commencé sur PS2 et Xbox 🙁

    Forbidden Siren j'avoue que je l'ai testé genre 30minutes mais n'ayant vraiment pas trouvé le gameplay terrible je ne l'ai jamais terminé :/. Mais si le 2ème opus et plus travaillé à ce niveau là faudrait que je le tâte, je vais aller checker des Let's play pour voir la gueule un peu avant de me lancer x).

    Sinon les petits que je connaissaient déjà de nom mais que je n'ai jamais fait, et qui du coups grâce à ton article reviennent me faire des clins d'oeil, genre ouai celui faut vraiment que je le fasse il à l'air bien sont: Rules of Rose, Haunting Ground (le bail avec le chien me dit bien XD), Clock Tower 3 aussi à l'air bien sympa, Echo Night Beyond.. bien que comme tu le dis; est dur à dénicher et sinon Kuon même si son prix doit être élevé actuellement :').

    Voilà, soz du pavé mais quand je fais une chose je n'aime pas la faire qu'à moitié et puis cet article me remets bien dans la nostalgie de l'époque ou j'ai commencé à vraiment aimé les jeux d'horreurs encore plus que tout les autres jeux du coups si je peux blablater un peu dessus je dis pas non :3

    En tout cas super article, j'ai beaucoup aimé le lire non seulement car le sujet me passionne mais aussi car tu décris bien chaque jeu en mettant les points forts et les points négatifs et du coups j'en ai appris plus sur ceux que je connaissais que de noms :).

    Sur ce bonne continuation et vivement les articles suivants dans le thème de l'horreur 😀

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *