TEST : Zombie Army 4 : Dead War, les hordes d’Hitler reviennent !

Après le très sympathique Strange Brigade, que nous avons eu la chance de tester à sa sortie sur le blog, les développeurs de Rebellion nous replongent au cœur de la seconde guerre mondiale face aux armées zombifiées du Führer. Zombie Army 4 : Dead War est le quatrième opus du spin-off de la saga Sniper Elite, et nous avons fait chauffer notre fusil sniper pour enchaîner les headshots ! Le jeu sera t’il notre petit plaisir coupable du début d’année ? Réponse dans notre test.


TEST : Zombie Army 4 : Dead War, les hordes d'Hitler reviennent ! blog jeux video lageekroomRebellion et l’éditeur Just For Games nous ont prévenu : c’est en coopération que Zombie Army 4 dévoile tout son potentiel, à l’image de Strange Brigade à sa sortie. Exit les momies de leur dernier jeu et place à nouveaux aux armées de zombies nazis, ce qui n’est pas pour nous déplaire. C’est néanmoins en solo que nous avons débuté notre aventure, qui se divise en 9 missions principales de plusieurs chapitres, ainsi que d’un mode horde. On retrouve les mécaniques habituelles de la saga, avec quelques ajustement de gameplay, le but restant, vous vous en doutez, de flinguer tous les zombies d’une zone pour accéder à la suivante en remplissant divers objectifs. Malgré tout, les missions sont suffisamment scriptées et mises en scène pour donner un sentiment de progression avec de vrais événements, et pas seulement du « entrer dans une zone, faire le ménage et aller à la suivante ». Votre personnage pourra une nouvelle fois gagner de l’expérience pour améliorer son armement et faire encore plus mal aux soldats d’Hitler, le tout étant accompagné de capacités spéciales pour par exemple exécuter un ennemi au corps à corps ou utiliser une attaque secondaire avec une arme (tuer plusieurs cibles en même temps, activer un ralenti)…


TEST : Zombie Army 4 : Dead War, les hordes d'Hitler reviennent ! blog jeux video lageekroom


La personnalisation de votre avatar (à choisir parmi 4 personnages aux caractéristiques différentes, sans compter les DLC) et de votre armement sera d’une importance capitale, le jeu devenant rapidement tendu malgré plusieurs modes de difficulté. On débloquera donc de nouvelles armes et les améliorations qui vont avec, liées à la précision ou encore la puissance (augmentation des dégâts, balles explosives) et tout un tas de skins.  En effet, en plus de débloquer des armes et de les améliorer, ce que l’on retrouve maintenant dans tous les jeux du genre, Zombie Army 4 permet de booster les atouts de son personnage, qui se débloqueront en augmentant le niveaux d’expérience. Ajoutez à cela des attaques en mêlée qui se débloquent en atteignant certains rangs (coup de machette, poing électrique) et vous obtenez un panel de coup complet et efficace.  Certains bonus sont également à dénicher dans les niveaux, comme des documents, des pages de BD, des mains de zombies ou encore des kits d’amélioration d’arme. A vous de fouiner partout pour terminer le jeu à 100% !

L’uchronie de Zombie Army nous ramène au bon vieux temps des films de série B/Z que l’on découvrait dans les magazines ciné de l’époque, l’Ecran Fantastique et Mad Movies en tête. C’est fun, décomplexé, et loin d’être fait à l’arrache, la série ayant franchi un cap avec ce quatrième opus. On se retrouve à nouveau dans des environnements délabrés et glauques, de villes en ruines à des marécages en passant par les égouts. Il y a de l’action, de la défense de zone, des combats de boss, le tout parvenant à proposer une certaine variété que l’on avait du mal à retrouver dans le Zombie Army Trilogy sorti en 2015. On se retrouve rapidement face à des ennemis plus coriaces que la chair à canon que l’on nous sert dans les premières minutes, avec des zombies kamikazes qui nous font penser aux fous sans tête de Serious Sam ou encore des balèzes équipés de lances-flammes ou de miniguns. On ne rentrera donc pas bêtement dans le tas et il faudra veiller à faire le plein de munitions, de grenades et de kits de soins. Les gunfights sont jouissifs et le sang gicle dans tous les sens (on s’est d’ailleurs bien fait plaisir avec le mode photo), et on retrouve la fameuse kill-cam et ses balles au ralenti qui fracassent les crânes ou explosent les côtes. Le jeu est violent et très sanglant, mais le tout se fait paradoxalement dans la bonne humeur et s’avère être un excellent défouloir.


TEST : Zombie Army 4 : Dead War, les hordes d'Hitler reviennent ! blog jeux video lageekroom


Après avoir terminé le jeu en solo, nous nous sommes lancés dans le mode coopératif, le jeu étant jouable jusqu’à 4 en intégralité. Et il est clair que le jeu gagne en intensité et qu’un petit côté stratégique s’invite à la fête, histoire de ratisser un maximum de zones ou encore de poser des pièges pour préparer l’arrivée des zombies. En coop, le jeu s’avère également moins stressant… Si vos coéquipiers ne meurent pas trop vite bien entendu. Pour corser encore plus la difficulté, il sera possible d’ajuster le nombre d’ennemis à la hausse. De quoi bien serrer les fesses face aux hordes de zombies qui avancent inexorablement vers vous !  Graphiquement, ce nouvel opus fais clairement le job, avec une excellente fluidité et des textures inégales mais souvent détaillées. On notera qu’il est possible, sur PS4 Pro, de choisir entre une fluidité accrue ou des graphismes plus détaillés. Le sang gicle, les grenades font exploser les zombies en morceau, et l’ambiance est vraiment au rendez-vous. Certains effets de lumière sont très chouettes et les animations des zombies s’avèrent vraiment « réalistes ». Un bon point également pour l’ambiance sonore qui parvient à nous faire frissonner et à nous mettre la pression. Mettez le jeu en pause, attendez quelques secondes, et vous entendrez des voix sortir de votre manette !



Zombie Army 4 – Dead War est un très bon opus qui fait monter la saga d’un cran ! Le jeu est beau, défoulant et très agréable en coopération. Le challenge est au rendez-vous et la durée de vie est bonne, surtout si vous souhaitez le terminer à 100%. Cerise sur le gâteau, le jeu est vendu à bas prix dès sa sortie (on peut facilement le trouver à moins de 40 euros sur le net). Si vous aimez le genre, et que les délires occultes mettant en scène Hitler et ses soldats vous branchent, vous ne serez pas déçus. Les joueurs cherchant simplement un jeu coop pour se défouler en auront également pour leur argent. C’est en solo que l’intérêt est moindre, mais cela ne nous a pas empêché de terminer toutes les missions en solitaire avant de nous lancer en coopération !


Les +

  • toujours aussi défoulant et jouissif
  • 9 missions plutôt longues
  • le mode horde, accrocheur
  • plutôt joli graphiquement
  • améliorations et atouts nombreux
  • chaque personnage a ses forces et ses faiblesses
  • jusqu’à 4 joueurs en coop
  • progression qui donne envie de continuer
  • des ennemis de plus en plus balèzes
  • ambiance au top
  • le mode photo

Les +

  • certains objectifs pénibles (va chercher…)
  • la caméra un peu trop proche du personnage
  • le scénario, forcément au second plan
  • c’est parfois un peu le bordel à l’écran
  • il faut aimer le délire zombie/nazi/occultisme

Lageekroom

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *