Avis BD Editions Drakoo : Spirite – Tomes 1 et 2

Nous avons eu la chance de recevoir en avance le premier tome de « Spirite« , une nouvelle bande-dessinée à venir aux éditions Drakoo dès le 30 septembre qui nous parle d’un jeune chercheur qui étudie les fantômes, et qui va se retrouver confronté à l’assassinat de son mentor. Une histoire qui démarre sur un excellent rythme et sur laquelle nous allons revenir dans l’article qui suit. C’est parti !

– Mise à jour de l’article avec notre avis sur le tome 2, disponible le 4 mai 2022 –


Avis BD Editions Drakoo : Spirite Tome 1 - TunguskaSynopsis : Dans le New York des années 1930, Ian Davenport, timide jeune chercheur en spiritologie qui traque mais surtout étudie les fantômes, voit son mentor et ami Boris Voynich se faire assassiner sous ses yeux dans des circonstances étranges. Il se retrouve alors propulsé dans une sombre histoire de meurtres inexpliqués qui semblent ne cibler que ses confrères spiritologues. Seul, désespéré, rejeté par la police qui ne le prend pas au sérieux de par son métier peu crédible, il décide de chercher de l’aide auprès des journalistes d’une rubrique paranormal d’un grand journal New York. Là, il y rencontre Nell Lovelace, une jeune femme sceptique au caractère bien trempé, qui accepte à contrecœur de l’aider. Ensemble, ils vont tenter de percer le secret de cette affaire de meurtres, qui semble liée à la terrible explosion d’origine mystérieuse de Tunguska en 1908, contrée perdue de la Sibérie profonde. Scénario/Dessin/Couleur : Mara. L’ouvrage est à découvrir sur le site de l’éditeur, juste ici.


Avis BD Editions Drakoo : Spirite Tome 1 - Tunguska


Une fois n’est pas coutume, nous allons parler de la qualité de l’ouvrage pour débuter notre avis. La couverture de Spirite est rigide et vraiment superbe, nous présentant les héros de notre histoire via une illustration accrocheuse. Des reflets dorés sont de la partie (à l’avant et à l’arrière de l’ouvrage) et les dernières pages de ce tome sont le carnet de croquis du spiritologue Ian Davenport (le personnage principal de l’histoire). Les illustrations sont très belles, et on a vraiment l’impression de parcourir le véritable carnet du héros, avec des croquis détaillés et une écriture hypnotique. Les dessins ne sont pas en reste, avec un style mélangeant réalisme et fantaisie qui immerge complètement lors de la lecture. Il ne faut de toute façon pas plus de quelques pages pour se plonger complètement dans l’histoire, qui démarre sur un flashback nous présentant le personnage de Boris Voynich, que l’on retrouve ensuite 23 ans plus tard en compagnie de Ian Davenport, son assistant. Et c’est là que les événements vont commencer à s’enchaîner, avec le meurtre de Boris, et la rencontre entre Ian et la journaliste Nell Lovelace, qui bosse dans la rubrique paranormal du journal de son boss sans vraiment croire aux histoires qu’elle rédige. On se retrouve face à duo qui nous rappelle celui de la série X-Files, mais Nell va rapidement (à l’inverse de l’agent Scully) découvrir que le paranormal existe. L’enquête peut alors démarrer, mais nous vous laissons la découvrir, celle-ci réservant pas mal de surprises.

Les personnages et leurs relations sont parfaitement bien gérés par l’autrice Mara (de son vrai nom Margaux Kindhauser), qui n’hésite pas à les mettre en conflit pour mieux les rapprocher ensuite. Nell a un caractère fort, et elle n’hésite pas à se rebeller contre son patron ! On sent que Mara aime ses personnages, et on s’y attache de notre côté très rapidement. Son univers s’avère cohérent, et Mara n’hésite pas à emprunter quelques références au cinéma populaire des années 80/90. Elle cite d’ailleurs elle-même des films comme Men in Black ou encore Ghostbuster quand elle parle de ses influences, ce premier tome apportant néanmoins une certaine touche de modernité. Sa vision de la spiritologie est mise en place selon sa propre « tambouille », incorporant « des éléments assez basiques et revisités de la physique et de diverses croyances populaires sur les fantômes tout en évitant un quelconque discours ésotérique ou religieux », ce qui évite certaines lourdeurs que l’on peut retrouver dans d’autres œuvres. Son histoire avance doucement mais les informations commencent à tomber et quelques révélations devraient rapidement venir pimenter tout ça. Le méchant de l’histoire est lui aussi charismatique et semble avoir des motivations qui tiennent la route. Un gros travail a également été réalisé sur les expressions des visages et le dynamisme de l’ensemble. On ne s’ennuie pas une seconde à la lecture de ce premier tome, qui passe beaucoup trop vite. Ce premier tome de Spirite s’avère au final vite accrocheur. Sa narration est maîtrisée et l’univers présenté est cohérent, le tout accompagné de personnages bien écrits aux caractères forts. Le suspense est au rendez-vous, et le tout se lit vite et donne envie de connaître la suite ! Avec ses dessins de qualité, le carnet de croquis sublime en fin de tome et ses personnages attachants et expressifs, ce premier volume est une vraie réussite. A voir comment évoluera le scénario, mais on se doute que le tout va monter en puissance.


A lire également : 


avis Margaux Kindhauser Spirite tome 2Spirite – Tome 2 : « New York, 1931. Les fantômes existent, les spiritologues les étudient. Boris Voynich, spécialiste des ectoplasmes, est assassiné sous les yeux de son jeune protégé Ian Davenport. Le chasseur de fantômes s’associe avec une journaliste, Nell Lovelace, afin de résoudre cette sordide affaire. Ensemble, ils mettent la main sur des informations capitales lors d’une soirée de gala qui devient la cible du terrifiant et énigmatique meurtrier de Boris, Arthur Arroway. Obsédé par une féroce vendetta personnelle, il capture Ian et Nell et les emmène à bord de son dirigeable géant. Les deux prisonniers échafaudent alors un plan d’évasion désespéré en compagnie d’une autre captive, l’aviatrice Mary Pickett. »

Que l’attente fut longue avant de découvrir ce deuxième tome (sur 4) de « Spirite », qui sera disponible le 4 mai prochain aux éditions Drakoo. Retrouver le spiritologue Ian et la journaliste Nell fait franchement plaisir, même si nos héros sont en bien mauvaise posture. Qui a tué Boris Voynich, spécialiste des ectoplasmes et mentor de Ian ? C’est ce que l’on souhaite découvrir, et l’enquête va se poursuivre dans ce tome 2, dans un rythme toujours aussi soutenu. En compagnie de l’aviatrice Mary Pickett, Nell et Ian vont parvenir à s’échapper des griffes d’Arthur Arroway. Bien que ce dernier ressemble à un être humain tout à fait normal, il est un fantôme de classe 10, et sa simple existence risque de bouleverser le monde de la Spiritologie. On aimerait connaître ses secrets et les raisons de ses actions, mais de nombreux mystères sont encore présents, et nous n’aurons que peu de réponses durant ce tome 2. Enfin, c’est ce que l’on pense jusqu’à la moitié de l’ouvrage, et l’arrivée de notre duo dans une université dans laquelle Boris a enseigné. A partir de là, les découvertes vont s’enchaîner, à commencer par la présence d’une mystérieuse photographie

Ce tome 2 reste dans la lignée du premier : visuellement très agréable (avec des couleurs parfaitement bien choisies) et soutenu dans l’enchaînement des événements. On ne s’ennuie pas une seconde, notamment grâce à des personnages toujours aussi bien traités, tout comme certains thèmes forts, le racisme en tête. On pourrait reprocher que certains indices soient révélés un peu rapidement (c’est parfois un poil tiré par les cheveux), mais cela permet au récit de ne jamais stagner. Et puis il faut bien un petit coup de pouce du destin pour arriver à ses fins ! Seule frustration : il va encore falloir attendre pour découvrir la suite ! Ce tome 2 se termine, tout comme son prédécesseur, par un magnifique carnet de croquis. On en apprend davantage sur les personnages et sur le déroulement de l’enquête, ce qui permet de ne pas être perdu. Margaux Kindhauser aime ses personnages, et ça se sent page après page ! On terminera avec un mot sur la couverture, toujours aussi qualitative, avec des reflets dorés du plus bel effet. Nous en sommes à la moitié de l’aventure, et l’attente sera longue jusqu’au prochain volume.


Lageekroom

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.