Avis Manga Doki-Doki : Le conte des Parias – Tome 3

Après 2 premiers tomes très convaincants et dégageant une certaine classe, la série « Le conte des Parias » fait son retour en ce mois de mai 2021 aux éditions Doki-Doki. Après leur séjour à Warrington, nous retrouvons donc Wisteria et Marbas en route vers la région des lacs, pour que la jeune fille y rencontre un vieil ami du diable censé avoir un don particulier qui pourrait lui être utile. Mais leur route va une nouvelle fois bifurquer, et nos héros vont faire une halte dans la demeure des Black Bell, qui abrite quelques secrets… C’est parti pour notre avis !


Avis Manga Doki-Doki : Le conte des Parias – Tome 3 lageekroom critique mangaSynopsis : Après leur séjour à Warrington, Wisteria et Marbas se remettent en route en direction de la région des lacs. Mais en chemin, ils s’arrêtent à la villa du clan Black Bell, où ils retrouvent Diana et son diable personnel Naberius. Mais était-ce le bon endroit pour faire une halte ? La somptueuse demeure des Black Bell, perdue en pleine campagne anglaise, semble receler bien des secrets inquiétants… Ce tome 3 est à découvrir sur le site de l’éditeur, à cette adresse.


Avis Manga Doki-Doki : Le conte des Parias – Tome 3 lageekroom critique manga


Le manoir des Black Bell recèle de nombreux secrets… et il ne faudra pas attendre bien longtemps pour le découvrir, les toutes premières pages mettant dans l’ambiance de ce lieu mystérieux habité par Diana et son diable Naberius. Et c’est dans cet endroit que vont se rendre Marbas et Wisteria, cette dernière étant épuisée et fiévreuse. Elle pensait tenir bon mais son corps la lâche petit à petit, sous les yeux d’un Marbas qui n’y connait pas grand chose en corps humain. Alors que Wisteria se remet tout doucement et reprend des forces, notre récit nous embarque dans l’immense quartier général de l’ordre de l’épée. Rappelons que cette milice poursuit et assassine les diables dans tout le pays, et ceux des classes inférieurs sont les premiers à être touchés. Mais les « 13 fléaux », à savoir les diables les plus puissants, commencent eux aussi à être traqués. Et l’un de ces chasseurs n’est autre que le frère de Wisteria, Snow… La villa des Black Bell sera donc le lieu de la future bataille menée par la milice, et le Grand Maître en personne va prendre les chose en main. Cet adversaire charismatique va donner du fil à retordre à Naberius, sans oublier Marbas, venu prêter main forte. Aussi mystérieux que puissant, ce nouvel ennemi n’a rien d’humain et ne dévoile jamais son visage, caché derrière une armure bien classe. Mais pourquoi s’en prendre à Diana ? Tout simplement parce que le premier comte de Black Bell avait formulé un vœu, demandant à son diable que tous les enfants mâles de la lignée soient affublés de la faculté de voir les diables. Grâce à ce don, le clan a été chargé par la couronne de négocier avec les diables. Mais sa Majesté la reine en personne a demandé à ce que le clan Black Bell soit décimé, ces liens privilégiés avec les diables menaçant la stabilité du royaume. Mais c’est une question d’honneur, et Diana ne se laissera pas faire !

Après 2 tomes très accrocheurs, ce nouveau volume ne baisse pas en termes d’intensité. La narration est toujours aussi agréable et rythmée, et les personnages souvent bien mis en avant. Quelques touches d’humour sont même présentes, notamment lors des échanges entre Marbas et Naberius… Ces 2 là se chamaillent beaucoup, mais sauront s’entraider en temps voulu. Marbas est d’ailleurs un personnage intéressant. Ce diable immortel, qui commence à s’attacher à Wisteria, éprouve certaines souffrances liées à sa condition. Cela fait en effet des siècles qu’il parcourt le monde sans aucun but… Sa rencontre avec Wisteria pourrait bien lui redonner goût à l’existence. Les enjeux sont bien présents, et quelques affrontements dynamiques nous montrent les capacités de chacun. Personne n’est tout blanc ou tout noir dans cette histoire, et l’ensemble est bien nuancé. On découvre par exemple, au sein de l’ordre de l’épée, des enfants en souffrance. Le frère de Snow le dit lui-même : « dans cette organisation, on a tous un passé douloureux… Parce que si on est ici, c’est pour exorciser un drame qui nous hante, et qui nous rendrait fous si on restait les bras croisés ». Visuellement très classe, ce tome 3 parvient à nous tenir en haleine jusqu’à une fin percutante, qui nous fera trouver le temps long jusqu’au prochain volume !


A lire également :


Ce troisième tome de « Le conte des Parias » continue sur la belle lancée des 2 premiers, en proposant un rythme maîtrisé et des personnages très intéressants. Le manga de Makoto Hoshino, qui comptera 8 tomes au total, dégage une certaine classe et une ambiance qui parvient à nous immerger totalement. Même s’il manque à nos yeux quelques illustrations supplémentaires sur les décors, l’ensemble est très bon et il nous tarde de découvrir la suite, prévue pour le 7 juillet prochain.


Lageekroom

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *