Avis manga Glénat : Gene Bride – Tome 1

Le shojo est un genre qui souffre encore, malheureusement, de nombreux préjugés. Et pourtant, le genre s’est développé et enrichi de thématiques intéressantes, s’éloignant des traditionnelles histoires d’amour. Les éditions Glénat l’ont déjà prouvé avec des titres comme « L’oiseau d’or de Kainis« , « 100 jours avant ta mort » ou encore « Une touche de bleu« , des titres que nous avons eu la chance de découvrir à leur sortie. En ce mois d’octobre, l’éditeur continue sur sa lancée avec pas moins de 4 nouveautés. Notre manga du jour, « Gene Bride », est l’une d’elles, et nous avons eu la chance de découvrir cette nouvelle série de Hitomi Takano. C’est parti pour notre avis !


Avis manga Glénat : Gene BrideSynopsis : Pour Ichi Isahaya, 30 ans, être une femme est un combat. Harcelée dans la rue, méprisée pendant ses rendez-vous professionnels, elle se démène pour se faire une place dans le monde.  C’est dans ce contexte qu’elle tombe sur un homme au comportement inhabituel, Makuhito Masaki, un ancien camarade de classe, qui souhaite la remercier pour une histoire qui se serait passée quinze ans plus tôt. Ichi se méfie, mais il se montre toujours respectueux et elle se met à l’apprécier malgré ses nombreux TOC. Ils développeront petit à petit une entraide qui les pousse à se rapprocher… Mais ce rapprochement fait remonter chez Ichi de lointains souvenirs : la mystérieuse disparition d’une camarade de classe, d’étranges cérémonies qui avaient lieu dans son école… Et ce passé finira par la rattraper sous les traits d’un personnage totalement inattendu !



« Gene Bride » compte offrir un nouveau regard sur le shojo, et on sent que la mangaka Hitomi Takano y a mis tout son cœur. Harcèlement, place de la femme dans le monde du travail ou encore confiance en soi font partie des thèmes abordés par l’autrice, dans un récit qui pose tout doucement ses bases. Ichi Isahaya, l’héroïne de « Gene Bride », se démène au quotidien pour trouver sa place dans une société bien trop souvent mysogine, et en particulier sur son lieu de travail. Ce n’est parfois pas mieux dans la rue, avec une police qui refuse d’intervenir tant qu’il n’y a pas d’agression ou de violence… L’arrivée de Makuhito Masaki, un ancien camarade de classe, va néanmoins chambouler son quotidien, et notamment professionnel. Toutes les représentations du sexisme que l’on découvre dans ce premier tome sont malheureusement la triste réalité, et Hitomi Takano développe ses thèmes avec justesse. C’est accrocheur, grâce notamment à notre héroïne principale, dont nous avons beaucoup apprécié le caractère. Sa « relation » avec son ancien camarade est parfois tendue mais également drôle, avec des dialogues bien écrits. Il a quant à lui un caractère bien particulier également (qui inquiète autant qu’il fait sourire), avec des troubles obsessionnels compulsifs qui surprennent Ichi.

Ce retour fait remonter à Ichi de lointains souvenirs, et ce premier tome commence à distiller ses premiers mystères. L’intrigue, encore discrète, place néanmoins ses pions, et on commence à en apprendre un peu sur une ancienne camarade de classe disparue et sur d’étranges cérémonies qui avaient lieu dans l’école. Des souvenirs volontairement enfouis par Ichi ? Mais le meilleur reste à venir, avec un retournement de situation à la toute dernière page qui surprend, voire même décroche la mâchoire. « La véritable intrigue commence », nous informe la fin de ce tome en parlant de la suite ! Visuellement, nous avons beaucoup apprécié la finesse des visages, l’ensemble dégage une certaine classe et parfois un côté retro très plaisant. Les décors sont peu nombreux, et ce sont clairement les personnages qui sont mis en avant. Au final, alors qu’on pensait découvrir une tranche de vie et l’évolution d’un duo que tout semble opposer, « Gene Bride » nous accroche avec des thèmes importants et bien traités, et une fin qui va tout chambouler. Le tome 2, disponible en février prochain, va clairement se faire attendre !


Lageekroom

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This function has been disabled for Lageekroom.

error: Content is protected !!