Découverte Xbox Game Pass : GTA San Andreas (inclus dans GTA : The Trilogy -The Definitive Edition)

Grand Theft Auto: The Trilogy – The Definitive Edition serait un succès pour son éditeur Take-Two. On ne demande qu’à le croire, mais quelques chiffres concrets appuieraient davantage cette récente déclaration, surtout après les différentes polémiques liées au jeu. Elles ne viennent pas forcément du style visuel de ces remasters, qui divise certes mais propose de jolies choses, mais plutôt de la grosse quantité de bugs présents au lancement. Nous n’avions pas forcément prévu de nous lancer rapidement dans le titre, mais la présence de l’opus San Andreas dans le Xbox Game Pass a été l’occasion de jeter un œil à tout ça. Au final, le jeu est-il aussi atroce que certains ont pu le dire ?


Découverte Xbox Game Pass : GTA San Andreas (inclus dans GTA : The Trilogy -The Definitive Edition) lageekroomGTA San Andreas est un titre culte, pas le plus beau des GTA à l’époque de sa sortie certes, mais il proposait une ambiance excellente et un contenu incroyable. Plus de 100 missions principales, des quêtes et activités annexes, des zones urbaines, campagnardes, des personnages nombreux et bien écrits, des rebondissements… Tout pour accrocher le joueur et lui faire passer des dizaines et des dizaines d’heures sur le jeu ! Voir cet opus de retour en 2021 (2022 pour la version Switch) est donc un réel plaisir, quelque peu entaché il faut l’avouer.


Découverte Xbox Game Pass : GTA San Andreas (inclus dans GTA : The Trilogy -The Definitive Edition) lageekroom


Nous avons lancé ce San Andreas après pas mal de correctifs déployés par l’éditeur. Des patchs qui ont fait du bien, mais l’ensemble est loin d’être parfait. D’emblée, on remarque que le jeu est très sombre. Direction les options donc, pour jongler avec le contraste et la luminosité, et obtenir un rendu plus satisfaisant. Puis on remarque que le jeu propose 2 modes graphiques. C’est le mode performance que nous avons choisi, histoire de bénéficier d’un frame rate plus stable (à quelques ralentissements près). En mode 4k, ce n’est clairement pas fluide. Un comble pour un portage, même si quelques améliorations visuelles sont au programme. Nous avons apprécié le rendu global, bien plus propre et détaillé qu’à l’époque. Les personnages gardent leur style cartoon mais ont bénéficié eux aussi d’un lifting, qui divisera. Certains sont réussis, d’autres bien vilains (voire affreux), perdant tout leur charisme. Les décors sont agréables, et on prend plaisir à redécouvrir les différentes zones. Les effets de lumière sont réussis, les textures ont gagné en qualité, et les reflets sur le sol ou les carrosseries flattent la rétine. Les intérieurs sont plutôt chouettes, et la végétation a gagné en densité. On pourra reprocher à ce portage d’être un peu feignant, mais on garde le style visuel de l’époque, même si l’aspect cartoon des personnages tranche un peu avec les décors, plus réalistes. L’âge du jeu reste visible, avec des voitures peu nombreuses dans certaines zones, des piétons mal animés et un clipping parfois violent.


Découverte Xbox Game Pass : GTA San Andreas (inclus dans GTA : The Trilogy -The Definitive Edition) lageekroom


En termes de gameplay, il y a du mieux. Des checkpoints s’invitent lors des longues missions, et le système de visée est plus précis. Ce dernier reste perfectible et part parfois en sucette, caméra comprise. Certaines missions sont difficiles et particulièrement tendues, voire très relou. La présence d’une roue pour accéder aux différentes armes est par contre bienvenue. Côté conduite, c’est toujours aussi classe, que l’on conduise une voiture, une moto ou encore un tracteur. Nous avons toujours bien apprécié la conduite de ces anciens GTA, et ça ne changera pas. La sensation de liberté est bien présente, le tout accompagné par les différentes radios et leurs tubes variés et entraînants. Malgré quelques missions pénibles et franchement vieillottes, l’histoire principale est souvent passionnante. Les bons gros clichés sont là, et un peu de censure est à signaler, mais le jeu est toujours aussi accrocheur. Le réel problème de GTA San Andreas est son manque de finition et sa sortie précipitée pour coller, sans doute, avec les fêtes de Noël. De nombreux bugs ont été corrigés, mais il en reste un paquet. Personnage bloqué dans le sol (avec obligation de recharger une ancienne sauvegarde), visée qui part en vrille, hitbox totalement pétée, collisions hasardeuses, animations étranges, PNJ qui traversent le sol : la fête est clairement gâchée. On peut passer outre les bugs visuels ou les ralentissement, mais quand certains empêchent de terminer voire même de lancer une mission, ça casse vraiment les roustons. Nous n’avons pas eu l’occasion, pour le moment, de tester les autres opus, mais il semblerait que les problèmes soient identiques.



Peut-on pardonner à cet épisode tous ses problèmes, sous prétexte qu’il est disponible dans le Xbox Game Pass ? Clairement non, et on attendait mieux du retour de cet opus mythique. Le rendu visuel est franchement sympathique à nos yeux (malgré quelques personnages bien moches), le gameplay tente de proposer quelques améliorations, mais le manque de finition de l’ensemble gâche le tout. Malgré ses centaines de qualités, cette nouvelle version de San Andreas est une déception, et manque encore de quelques patchs pour être parfaitement jouable. En l’état, sa présence dans le Game Pass permet de le tester sans coût supplémentaire, mais si vous comptez vous procurer la trilogie entière, on vous conseille de patienter encore un peu.


Lageekroom

2 pensées sur “Découverte Xbox Game Pass : GTA San Andreas (inclus dans GTA : The Trilogy -The Definitive Edition)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.