TEST : Agatha Christie – Hercule Poirot : The First Cases (testé sur PS5)

Le studio Blazing Griffin et l’éditeur Microids (que nous remercions chaleureusement pour l’envoi de cette version test) comptent bien nous embarquer dans une enquête à suspense ! Notre jeu du jour vous fait en effet incarner Hercule Poirot au début de sa carrière de détective, et il sera question de chantage, de trahison et de meurtre dans une aventure qui ne bénéficie pas d’un gros budget mais qui a néanmoins pas mal de qualités. C’est parti pour notre avis !


TEST : Agatha Christie – Hercule Poirot : The First Cases (testé sur PS4)Après un prologue qui présente une partie des personnages mais qui permet surtout de se familiariser avec les mécaniques de jeu (ce vol de bracelet permettant également à notre enquêteur de démarrer sa première vraie affaire), le titre de Blazing Griffin va passer aux choses sérieuses et nous embarquer durant 9 chapitres dans une enquête franchement bien écrite. Agatha Christie – Hercule Poirot: The First Cases bénéficie d’une narration bien fichue, agrémentée de quelques cut-scenes et portée par des personnages qui s’avèrent vite intéressants. Le jeu est d’ailleurs intégralement en français et profite de doublages plutôt bons (même si parfois inégaux) qui renforcent l’immersion. Certes, le manque de budget se fait parfois sentir, il y a quelques couacs et fautes dans les sous-titres (et des bugs dans les dialogues), mais les rebondissements parviennent facilement à accrocher et à donner envie de découvrir ce qui se trame dans cette demeure.


TEST : Agatha Christie – Hercule Poirot : The First Cases (testé sur PS4)


Agatha Christie – Hercule Poirot: The First Cases reprend certaines mécaniques du poin’t n’click mais vous allez pouvoir contrôler votre personnage en temps réel. On se déplace donc dans les différentes pièces (toutes ne sont pas toujours accessibles suivant les chapitres), on visite chaque étage et notre enquêteur y va de ses commentaires et de ses déductions. Le gameplay reste assez basique dans le fond (pas d’inventaire ou d’objets à combiner), et le jeu vous demandera principalement de fouiner et d’observer. Il faudra également parler avec les différents personnages via des dialogues à choix multiples pour faire avancer l’enquête et débloquer de nouveaux embranchements. Néanmoins, certains échanges seront plus « virulents » (et matérialisés par un petit bouclier placé à côté du nom de votre interlocuteur), et ce sera à vous d’employer le ton adapté (autoritaire, flatteur…) pour rattraper le coup ou mettre de l’huile sur le feu. En cas d’échec, on retournera au début de la discussion, ce qui casse un peu le délire et empêche une certaine pression de s’installer. Le rythme reste globalement lent (tout comme la vitesse de déplacement du personnage) et l’ensemble est souvent scripté, mais l’ambiance est au rendez-vous et on prend plaisir à fouiller partout et à tirer les vers du nez des occupants de la demeure. Les joueurs en quête d’action se sont bien évidemment trompés d’endroit, et ce n’est clairement pas le but recherché par le jeu.


TEST : Agatha Christie – Hercule Poirot : The First Cases (testé sur PS4)


Vos notes seront très importantes pour rassembler tous les indices et nombreux détails, donnant des informations sur chaque personnage, leurs caractéristiques et les différentes preuves récoltées. La vue d’ensemble de tous les éléments, appelée carte mentale, est vraiment bien fichue et rappelle celle des derniers opus de Sherlock Holmes. Concrètement, les différents indices et observations de votre personnage sont positionnés, et ce sera à vous de créer des liens pour obtenir les bonnes déductions et faire avancer l’enquête. C’est clair visuellement, même si ces cartes mentales sont de plus en plus grandes et fournies, et on comprend rapidement comment tout ça fonctionne. Il faudra parfois cogiter un peu pour arriver aux bonnes conclusions, et on a vraiment l’impression de participer à une enquête, qui vous fera parfois galérer quelques longues minutes. La durée de vie est quoi qu’il en soit correcte, et nous avons mis environ 11h pour en voir le bout (la durée de chaque chapitre varie, allant de 30 minutes à plus d’une heure), ce qui est tout à fait honorable pour un jeu du genre. C’est à partir du chapitre 3 que les choses sérieuses commencent, avec ce mystérieux meurtre qu’il vous faudra élucider. On pourra malgré tout regretter que le jeu ne propose pas de séquences plus originales, l’ensemble étant vite répétitif. On fouine, on discute avec les PNJ, on cumule les indices et on associe le tout, chapitre après chapitre.


TEST : Agatha Christie – Hercule Poirot : The First Cases (testé sur PS4)
Les sous-titres comportent pas mal de fautes et approximations

Visuellement, le jeu fait clairement le job. On rappelle que le titre n’a pas bénéficié d’un gros budget, et il faut avouer que les développeurs s’en sont bien tirés. La direction artistique est réussie, et malgré des animations raides et des contours parfois flous, le tout est au final agréable à l’œil, avec la possibilité de zoomer et dézoomer sur l’action. Artistiquement, c’est très chouette et assez varié, les couleurs sont bien choisies et certains effets de lumière sont de qualité. On découvre avec plaisir chaque nouvelle pièce, et les musiques qui nous accompagnent sont parfaitement dans le ton. Malgré les limites liées au budget, Agatha Christie – Hercule Poirot: The First Cases propose de jolies choses.



Quels sont les éléments qui font d’un jeu d’enquête une réussite ? Une narration accrocheuse, des personnages intéressants et bien écrits, des rebondissements… et c’est tout ce que l’on retrouve dans ce Agatha Christie – Hercule Poirot: The First Cases non dénué de qualités. Malgré un certain manque de budget, qui se ressent sur la mise en scène ou les animations un peu raides, le jeu de Blazing Griffin propose une enquête intéressante et doublée en français. On regrettera simplement que l’ensemble soit un peu répétitif et finalement dirigiste. Heureusement, la durée de vie est tout à fait correcte pour un jeu du genre, même si les 40 euros demandés pourront paraître un peu élevés.


Les +

  • une enquête bien écrite
  • thèmes abordés bien traités (inégalités sociales)
  • personnages intéressants
  • scénario efficace, avec des rebondissements qui arrivent à surprendre
  • chouette ambiance
  • bande-son réussie
  • doublages en français
  • très joli artistiquement…

Les –

  • … même si le manque de budget se fait parfois sentir
  • globalement répétitif
  • pas mal de fautes dans les sous-titres
  • les choix dans les dialogues, sans grande conséquence
  • vendu un poil cher

Lageekroom

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.