Avis Manga Editions H2T : Flare Zero – Tomes 1 et 2 (série terminée)

Après vous avoir présenté le one-shot God Save Kolkata il y a quelques jours, nous allons revenir aujourd’hui sur une autre production originale des éditions H2T : Flare Zero. Ce shonen en 2 tomes s’est donc dévoilé à nous, et nous nous sommes immergés en quelques pages seulement dans l’univers de Salvatore Nives. Narration au poil, dessins de qualité : il est temps de parler de cette histoire qui fait passer par toutes les émotions !


Avis Manga Editions H2T : Flare Zero - Tomes 1 et 2 (série terminée)Synopsis : Alexander Draco, 12 ans, ne rêve que d’une chose: retourner vivre dans sa ville d’origine, Ferrha, une cité enclavée se trouvant aux confins de la Vallée Rouge. Car depuis l’âge de 5 ans, Draco vit isolé dans les montagnes au-delà des murs, loin de sa mère et des habitants. La raison: la dangereuse anomalie qu’il porte (que les autres définissent comme « la maladie ») qui semble capable de contaminer et d’endommager tout organisme vivant par un simple contact physique. Sa rencontre avec Anne, une petite fille de Ferrha qui s’est aventurée à sa recherche, et une mystérieuse créature qui semble menacer la cité, entraîneront une série d’événements qui pousseront Draco à découvrir les véritables origines de son anomalie.



Vous l’aurez compris, Flare Zero est un shonen fantasy qui nous raconte son histoire en 2 tomes riches en rebondissements. Nous avons lu ces 2 tomes à la suite, l’immersion étant totale et l’histoire gagnant en puissance de chapitre en chapitre. Si les premières pages de l’aventure s’avèrent plutôt classiques (un jeune homme disposant d’un pouvoir qu’il ne maîtrise pas encore va devoir protéger une cité de ses ennemis), l’auteur Salvatore Nives parvient à nous faire immédiatement aimer ses personnages. Cette attache rapide vient bien entendu du fait de la réussite du design des personnages et de l’aspect technique en général (nous y reviendrons plus tard) mais également de sa maîtrise de la narration. Les informations nous arrivent de manière cohérente et les nouveaux personnages s’intègrent au récit de belle manière, apportant chacun leurs motivations et leurs enjeux. On retrouve quelques clichés liés au genre, et l’auteur s’inspire de plusieurs autres œuvres du cinéma ou du manga en général, mais nos héros parviennent à nous accrocher grâce à leurs motivations et les nombreux mystères qui planent autour de la cité. L’intrigue se tient et s’avère vraiment bien écrite, proposant tout autant de questions que de réponses. Chaque élément trouve sa conclusion, et certaines grosses surprises sont même au rendez-vous. Il est évidement difficile de développer l’histoire sans spoiler, mais sachez que vous en saurez plus sur Alexander et son pouvoir, sur son passé et sur l’histoire de la cité de Ferrha.

Le rythme est donc parfaitement bien géré par l’auteur, qui nous fait passer de séquences calmes, renforçant les relations entre les personnages, à des scènes d’action plutôt tendues. On pourra reprocher un certain manque de lisibilité par endroits, certaines cases étant un poil chargées en effets visuels, mais le découpage reste travaillé, mettant en avant de très beaux visages. Notez toutefois que le côté « chargé » de certaines cases permet de ressentir un sentiment de puissance à de nombreux moments, notamment sur la toute fin. Les différents protagonistes bénéficient d’un chouette travail sur les émotions, et leur regard est souvent parlant, signifiant bien plus que les mots. La ville possède elle aussi une identité forte, liée notamment à son histoire, et les différents plans larges lui rendent honneur. Flare Zero propose un chouette dépaysement, et le tome 2 en rajoute une couche avec une grosse montée en puissance. On en apprend plus sur les Sentinelles, ces créatures qui attaquent la ville et enlèvent les habitants, et sur le passé de chacun. Chaque information distillée trouve un aboutissement dans les chapitres suivants, et raconter cette histoire en 2 tomes permet de maintenir un intérêt constant ne laissant jamais une sensation de « rush ». Mais tout ceci ne semble être que le début d’une longue saga, en témoigne les dernières pages et les différentes informations de l’auteur, qui nous fait comprendre que Flare Zero est une saga au potentiel fort qui n’a montré qu’une petite partie de son univers. Ces dernières pages sont d’ailleurs très intéressantes et Salvatore Nives nous explique sa façon de travailler, de penser son oeuvre, et nous tease un nouvel arc narratif prometteur. A la vue de ces 2 premiers tomes, on en redemande ! On terminera en précisant que la qualité « made in H2T » est une nouvelle fois exemplaire, avec un papier épais et de superbes jaquettes réversibles.



 A lire également : 


Flare Zero, à découvrir sur le site des éditions H2T est un shonen captivant qui parvient à nous raconter une histoire riche et dense en 2 tomes tout en proposant un rythme maîtrisé. Salvatore Nives est très fort en terme de narration et captive le lecteur, s’appuyant sur les clichés habituels tout en créant son propre univers. La lecture est agréable et les émotions se bousculent, notre histoire étant riche en rebondissements. Et lorsque l’on apprend que ces 2 tomes ne sont que le commencement d’un univers qui s’annonce encore plus riche, on ne peut qu’être hypés par la suite. Mais comme le précise l’auteur à la fin de son oeuvre : il va falloir être patient ! 


Lageekroom

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *