Retrogaming : Retour sur Rambo 3, la finesse incarnée sur Mega Drive

Oui, on sait… ce jeu n’intéressera pas grand monde, mais pas grave ! Il reste un souvenir impérissable de notre enfance, un jeu sur lequel nous avons passé des dizaines et des dizaines d’heures. Un jeu qui mélangeait action, bourrinage, et même un peu d’infiltration, si si … Sortez vos manettes en plastoc (ou vos émulateurs), et faites parler la poudre, car il est temps de parler de Rambo 3 (ou Rambo III, c’est comme vous voulez), sorti en 1989 sur SEGA Mega Drive !


Rambo 3 partage les cinéphiles. Film con et beauf pour certains (voire parfois ridicule, contrairement au tout premier opus, qui est clairement le meilleur de la saga avec John Rambo), il reste pour d’autres une tueries des années 80, ce genre de film d’action décomplexé ou les punchlines fusaient à la vitesse de l’éclair. C’est d’ailleurs dans Rambo 3 que l’on a entendu pour la première fois la phrase désormais culte « dans ton cul », que de souvenirs ! A l’époque de la Mega Drive et de la Super Nintendo, quasi tous les films étaient adaptés avec plus ou moins de succès, et on pourra également citer True Lies ou encore Terminator 2. Rambo 3, le jeu, se présente en vue de dessus et permet d’incarner un John Rambo équipé de son couteau, de son arc, de sa mitrailleuse et de quelques bombes, qui devra aller flinguer tout ce qui bouge. Le jeu fait la part belle à l’action, on fait tout péter, on flingue à tout va, et les camions comme les hélicos y passent. Il y a même des passages (des sortes de mini boss) où la caméra se place derrière Rambo qui doit détruire des véhicules (une sorte de vue en TPS impressionnante à l’époque). Les décors sont assez variés, la jouabilité super simple à prendre en main, et le jeu est plutôt joli. La difficulté est parfois assez haute, surtout sur la fin, et les ennemis arrivent en masse à l’écran. A l’image d’un shoot them up, il faudra esquiver les balles avec pas mal de dextérité.

On aura même droit à des passages un poil plus « infiltration » (notamment dans le niveau de la prison) durant lesquels on pourra poignarder ses ennemis en les attendant au coin d’un couloir. C’est assez jouissif, et ça permet de varier un peu les plaisirs. Mais Rambo 3 est assez court, et se termine en à peu près 3h en ligne droite, tout en restant vraiment agréable à jouer, ce qui n’était pas toujours le cas à l’époque. Et quand on voit la gueule du dernier jeu Rambo sur PS3 et Xbox 360 (un vieux shooter sur rail tout pourri), on se dit que les années 90, c’était pas si mal finalement. Par contre, si le jeu n’a pas une très grosse valeur aujourd’hui, il était vendu plein pot à l’époque. Autant dire qu’il fallait recommencer le jeu encore et encore pour amortir les 500 balles demandés. En tout cas, si vous aimez le film (qui reste pour nous un petit plaisir coupable), vous aimerez le jeu !


  1. Résultat de recherche d'images pour "rambo 3 megadrive"

A lire également : 


Lageekroom

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.