Avis Retro : Star Wars: Rogue Squadron II – Rogue Leader, sur GameCube

Star Wars : Rogue Squadron II – Rogue Leader, suite de l’excellent Rogue Squadron sorti sur PC et Nintendo 64, est sorti en mai 2002 sur GameCube, le jour du lancement de la console. C’est le premier jeu que nous avons acheté avec la console, le tout day-one ! Enorme claque à l’époque, le jeu n’a rien perdu de sa superbe, et reste pour nous l’un des meilleurs jeux de la franchise Star Wars, mais également une référence du shoot spatial. Revenons sur ce jeu qui a déjà plus de 20 ans.


Avis Retro : Star Wars: Rogue Squadron II - Rogue Leader, sur GameCubeLe jeu plonge le joueur dans le bain dès la première mission : celle de la destruction de la première Etoile Noire (ou Etoile de la Mort, au choix). On frôle les chasseurs Tie, on balance sa torpille après avoir survécu à la tranchée à vitesse maximale, le tout dans une ambiance absolument incroyable. Les vaisseaux arrivent de partout, les personnages communiquent entre eux, les effets de lumière sont superbes : jamais l’Etoile Noire n’a été aussi belle et impressionnante. Assez facile, cette mission a le mérite de servir de mini tuto, à laquelle s’ajoute une mission d’entraînement. Mais vous allez vite comprendre que le jeu s’avère difficile, exigeant, et qu’une fois perdues toutes vos vies, c’est le Game Over.

Le joueur va voir du pays lors des 10 missions que propose le jeu (plus 5 en bonus accessibles en gagnant des médailles liées à des défis), et aura notamment l’occasion de faire tomber des TB-TT sur Hoth avec le fameux câble de remorquage. Cette mission est elle aussi excellente, comme toutes celles que l’on découvrira dans le jeu. Le fan service bat son plein : on a réellement l’impression de vivre Star Wars à travers le cockpit de nos vaisseaux, allant du Faucon Millenium au cultissime X-Wing. On pourra même incarner Dark Vador pour jouer la scène de l’Etoile Noire, mais du côté obscur ! Les missions sont longues, les objectifs variés, et les musiques des films accompagnent le pilote que vous êtes. On s’y croit à fond ! On pourra améliorer son arsenal durant les missions, pour bénéficier de meilleurs boucliers, et de torpilles plus puissantes. Même l’ordinateur de visée est présent, top pour l’immersion ! Nous aimions également beaucoup la mission ou il fallait traverser un champ d’astéroïdes : un régal ! Même si le jeu a un peu vieilli au niveau de ses textures, il n’en reste pas moins superbe et vraiment détaillé. L’aliasing pique un peu les yeux, il faut l’avouer, mais la fluidité est parfaite.

Le jeu propose également un aspect scoring, et à la fin de chaque mission, on reçoit une médaille en fonction du temps passé pour atteindre les objectifs, de la précision de nos tirs, du nombre d’ennemis tués ou encore des vies perdues. Attention à bien protéger vos alliés également ! Vous vous en doutez, pour obtenir les médailles les plus prestigieuses, il ne faudra pas mourir ! Des vaisseaux bonus sont également au rendez-vous, et les décors s’avèrent plutôt variés, et on retrouvera les environnements d’Endor, de Bespin, de Hoth ou encore de Kothlis. Si on veut tout finir à 100%, on en a pour son argent !


Avis Retro : Star Wars: Rogue Squadron II - Rogue Leader, sur GameCube


Lorsque l’on rejoue à Rogue Leader sur GameCube, on verse forcément une larme de nostalgie. C’était quand même vachement bien, et on rêve d’un remake sur les consoles actuelles. Le jeu était long, difficile, graphiquement sublime : un véritable hommage à Star Wars ! Pour couronner le tout, le jeu regorgeait de bonus à débloquer : commentaires audio, making-of, bande-annonce, bande-son, galerie d’images : tout pour faire plaisir aux fans de la saga. Ce Rogue Leader reste encore aujourd’hui un shooter d’exception, à la qualité rarement atteinte.


Lageekroom

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.