TEST : Crysis Remastered Trilogy, triple dose d’action sur One et PS4 ! (testé sur PS5)

Du remaster, on en bouffe à toutes les sauces, surtout ces derniers mois. Les temps sont durs, de nombreux jeux sont reportés, et proposer aux joueurs le retour d’anciens titres sent bon la facilité. Néanmoins, cette pratique permet à certains joueurs de découvrir des jeux cultes dans de meilleures conditions, voire même de les redécouvrir. On citera par exemple Alan Wake Remastered, que nous avons beaucoup apprécié (voire même davantage que la première fois) dans sa version PlayStation 5 ! Mais notre remaster du jour n’est pas du même registre, et regroupe pas moins de 3 jeux : Crysis Remastered, Crysis 2 Remastered et Crysis 3 Remastered. Nous avons eu la chance de recevoir le jeu sur PS4 (testé sur PS5), et il est temps de voir si le prix demandé pour cette compilation est justifié !


TEST : Crysis Remastered Trilogy, triple dose d'action ! blog gaming lageekroomIl y a quelques jours, nous vous avons proposé le test de Crysis Remastered sur Nintendo Switch à l’occasion de la sortie du jeu en édition physique. Un portage au final assez impressionnant, que nous avons pris beaucoup de plaisir à redécouvrir. Direction notre PS5 cette fois-ci via la rétrocompatibilité (on rappelle que le jeu n’est dispo que sur PS4 et Xbox One) pour nous lancer à nouveau dans cette saga aux qualités indéniables. Nous avons débuté notre test en lançant Crysis 3. Pourquoi commencer par ce troisième opus ? Tout simplement parce que c’est l’épisode qui nous a le moins marqués à sa sortie. Et on a à nouveau compris pourquoi : durée de vie très courte (5h), level design répétitif, sensations armes en main moins bonnes que dans Crysis 2 : ce troisième jeu est le moins bon de la trilogie. Malgré tout, certaines séquences ne manquent pas d’énergie (notamment sur la fin), et l’arc et ses fonctionnalités permettent de tuer avec un certain style.


TEST : Crysis Remastered Trilogy, triple dose d'action ! blog gaming lageekroom


Considérez Crysis 3 comme un jeu bonus, tant les 2 premiers lui sont largement supérieurs. On rappelle que la saga Crysis nous embarque dans des FPS riches en action, votre personnage étant équipé d’une nanocombinaison lui permettant d’activer un bouclier pour se protéger des balles, de devenir invisible ou encore d’envoyer valser des bagnoles dans le décor. Un aspect futuriste qui fonctionne bien, et qui tranche parfois avec l’univers proposé par le jeu. Le premier se déroule sur une île, le deuxième à New-York, tout comme le troisième mais 27 ans plus tard, alors que la nature a repris ses droits (une sorte de mélange des 2 premiers jeux au final). L’action est souvent frénétique, il y a de l’infiltration, des séquences de destruction dignes des gros blockbusters hollywoodiens, et on flinguera des soldats mais également des aliens. Bref, les tests sont déjà très nombreux sur le net, et vous trouverez certainement votre bonheur si vous souhaitez en savoir plus sur le scénario ou les personnages. Après avois terminé Crysis 3 en une après-midi, nous avons lancé Crysis 2, un jeu que l’on connait très bien pour l’avoir terminé sur PC puis Xbox 360 à sa sortie. Et bien il faut avouer que Crysis 2 est toujours aussi classe, que l’on parle de ses décors ou de son gameplay, nerveux et procurant de supers sensations. On s’est pris à nouveau au jeu et la progression dans les chapitres et toujours aussi fluide ! Le plaisir est bien là, et cet opus est nettement plus généreux en termes de durée de vie, avec sa bonne dizaine d’heures pour en voir le bout !


TEST : Crysis Remastered Trilogy, triple dose d'action ! blog gaming lageekroom


Enfin, nous avons lancé Crysis premier du nom. Nous ne sommes pas allés au bout de celui-ci, l’ayant terminé récemment sur Switch. Si Crysis a vieilli sur certains points, et que l’IA fait parfois des siennes, le jeu est toujours aussi intéressant et accrocheur. La physique est réussie (largement plus que dans la plupart des FPS récents, suivez mon regard) et les sensations sont une nouvelle fois excellentes. Ce premier opus demandera lui aussi un investissement d’une dizaine d’heures pour en voir le bout. A l’arrivée, on se retrouve avec 3 jeux et une durée de vie dépassant les 25h, le tout vendu entre 40 et 50 euros. C’est très correct, d’autant plus que, et c’est ce qui nous intéresse le plus avec ce genre de remaster, les portages sont de qualité. Effets de lumière améliorés, aliasing quasi absent (excepté pour Crysis 3, le moins « propre » des 3 jeux), distance d’affichage augmentée, textures plus propres et détaillées, frame rate stable à 60 images par seconde : le taf est fait, et les jeux n’ont pas tant vieilli ! Bien que le premier Crysis fasse un peu vide à certains endroits, l’ensemble est très chouette (la végétation est superbe) et fluide (le jeu propose des modes « qualité », « performance » ou « ray-tracing ») et ses 14 ans d’âge ne sont pas si flagrants. C’est clairement Crysis 2 qui a la plus belle gueule, et il n’a pas à rougir face à certaines sorties récentes. On sent que le jeu nous vient d’une génération précédente, certes, mais la fluidité couplée à la netteté de l’ensemble font plaisir. Attention toutefois, on reste sur un jeu PS4 : pas de ray-tracing à l’horizon pour Crysis 2 et 3, et la 4K n’est pas native, mais upscalée. Espérons qu’un patch new-gen débarque pour booster encore un peu tout ça !


TEST : Crysis Remastered Trilogy, triple dose d'action ! blog gaming lageekroom


Un remaster, encore, pourra-t-on pester. C’est vrai que cette année 2021 ne restera pas forcément dans les mémoires (malgré quelques excellents jeux !), et que les portages ont le vent en poupe. Malgré tout, il est difficile de bouder son plaisir devant notre trilogie du jour. Crysis Remastered Trilogy propose en effet de (re)découvrir 3 bon gros FPS (2 excellents et un moins bon), le tout bénéficiant d’améliorations visuelles qui font clairement le job. Beaux, propres (malgré l’aliasing persistant de Crysis 3), toujours aussi nerveux à jouer, Crysis 1, 2 et 3 se retrouvent regroupés pour moins de 50 euros et plus de 25h de durée de vie. Si vous découvrez la saga, cette compilation est clairement une aubaine et les jeux n’ont pas tant vieilli que ça, surtout que la différence avec le rendu visuel de l’époque saute aux yeux (on parle principalement pour les joueurs console). Si vous les connaissez déjà par cœur, l’intérêt sera forcément moindre, mais se lancer à nouveau dans Crysis 2, en plus fluide et plus beau, fait bien plaisir. Sachez enfin que les jeux peuvent être acheté séparément via les différents store, le meilleur moyen de ne refaire que l’opus qui vous intéresse !


Les +

  • l’ambiance et la direction artistiques des 3 jeux
  • gameplay toujours aussi efficace
  • de bonnes sensations armes en main
  • la végétation et la physique du premier Crysis
  • bonne durée de vie (malgré un Crysis 3 très court)
  • les améliorations visuelles qui font le job
  • propre et fluide (malgré l’aliasing de Crysis 3)

Les –

  • encore des remaster, à quand une suite ?
  • quelques soucis techniques (clipping, bugs de collision)
  • IA pas toujours au top
  • à quand le patch new-gen ?

Lageekroom

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.