TEST : Deliver Us The Moon, une aventure lunaire très immersive

Nous ne savions que peu de choses sur Deliver Us The Moon avant de l’avoir entre nos mais, mais nous l’attendions avec impatience, en témoigne sa présence dans notre dossier des sorties d’avril, dans lequel nous écrivions : « Deliver Us The Moon semble proposer une excellente ambiance, souvent oppressante. Le joueur pourra explorer la lune et des stations abandonnées, avec pour objectif de sauver l’humanité… » Un pitch accrocheur qui donne envie d’en savoir plus, et il est temps de vous livrer notre avis !


test Deliver Us The Moon blog jeux video lageekroomAutant vous le dire d’entrée : Deliver Us The Moon est un petit coup de cœur ! Le jeu a été lancé en 2015 via une campagne Kickstarter avant de débarquer sur PC en septembre 2018, mais tout n’était à ce moment là pas rose et les retours étaient clairement mitigés, surtout à la vue des ambitions du titre. Il faut dire que de nombreuses (bonnes) idées ont été laissées de côté par les développeurs, sans doute par manque de temps (il s’agit d’une petite équipe) et de budget. Mais pour son arrivée sur consoles, le jeu propose l’intégralité du contenu paru depuis, y compris la fin de l’histoire. Bref, tout ça pour dire la version PS4 que nous avons reçue nous a convaincus, et nous allons voir pourquoi.


test Deliver us the Moon lageekroom blog jeux video
C’est là que démarre réellement votre aventure

Il faut avouer que le jeu a des défauts. Dans l’animation du personnage principal, assez raide. Dans certaines mécaniques de jeu également, le petit robot vous accompagnant dans l’aventure ne servant finalement qu’à actionner quelques interrupteurs pour vous faire progresser. Et enfin dans son aspect technique, certaines textures n’étant pas très jolies et les temps de chargement (et les sauvegardes automatiques) faisant carrément freezer le jeu quelques secondes. Mais au delà de ça, c’est l’ambiance qui prend aux tripes ! La Terre étant à bout de souffle et de ressources, ce sera à vous d’embarquer dans une fusée en direction de la Lune, sur laquelle se trouve une nouvelle source d’énergie baptisée Helium-3. Mais le transfert de cette énergie a subitement pris fin, et il s’agira d’aller enquêter sur place pour découvrir pourquoi. Nous ne vous en dirons pas plus sur l’histoire, qui se découvre à travers des documents à dénicher pendant le jeu ou via des hologrammes. La narration est donc assez simpliste mais réserve quelques retournements de situation, certaines émotions étant même au rendez-vous. L’ambiance musicale y est pour beaucoup, avec des pistes parfois mélancoliques au piano et d’autres beaucoup plus explosives rappelant la soundtrack d’Interstellar. Le joueur devra donc explorer les bases lunaires abandonnées et découvrir ce qui s’est passé, le tout étant globalement assez fermé. Les énigmes n’ont rien de difficile mais s’avèrent parfois intelligentes, et on avance sans prise de tête de zone en zone.


test Deliver us the Moon lageekroom blog jeux video
Votre nouveau compagnon de route

Si la plupart des phases pourront sembler assez classiques (trouver un code pour ouvrir une porte, remettre le courant pour débloquer une nouvelle salle), Deliver Us The Moon varie les plaisirs et parvient à faire monter la tension, avec notamment des phases en extérieur durant lesquelles votre oxygène sera limité (à vous de trouver des bonbonnes ou des bornes pour la recharger), l’ambiance sonore étant une nouvelle fois très immersive. On retrouvera même une séquence tirée de l’excellent Gravity qui fout grave la pression. Cela pourra surprendre, mais Deliver Us The Moon alterne entre troisième et première personne, pour plus d’immersion lors de certains chapitres d’exploration. Se balader dans une station spatiale abandonnée en jouant avec la gravité est clairement grisant, tout comme le fait de prendre le contrôle de votre petit robot de compagnie pour voler à travers des conduits et trouver la solution à votre prochaine énigme. Encore une fois, le tout est assez classique, et le code de la porte verrouillée ne se trouvera qu’à quelques mètres, noté sur un papier bien en évidence.


test Deliver us the Moon lageekroom blog jeux video
Quelques passages bien stressants à la Gravity sont au programme

L’ambiance est donc globalement sombre et un peu stressante, et votre lampe torche sera parfois votre seule source de lumière pour vous y retrouver dans ces bases abandonnées. On pourra néanmoins prendre l’air grâce à un véhicule plutôt maniable et profiter de chouettes panoramas, qui font se sentir tout petit face à l’immensité de l’espace. Bien que le tout soit assez linéaire, la variété des situations et l’excellente ambiance parviennent sans mal à happer le joueur, pour peu que l’on aime le genre. Techniquement, si quelques textures sont bien vilaines, le tout reste très joli et certains effets de lumière font vraiment plaisir. On notera qu’il est possible de jouer en 1080p et 60 images par seconde ou en 4K et 30 images par seconde. En 1080p, le jeu souffre d’un effet de flou assez gênant… En 4K, l’image est très nette et la fluidité reste au rendez-vous malgré les freezes dont nous vous parlions plus haut. Cerise sur le gâteau, le jeu est intégralement en français, textes et voix. Certains textes en jeu (magazines, panneaux dans les stations) ont même été traduits, top pour l’immersion ! Côté durée de vie, nous avons mis 7h pour terminer le jeu en trouvant 48 objets sur 56, mais il est possible de choisir son chapitre pour trouver les derniers éléments. Dernière chose, nous avons souffert d’un bug assez gênant au moment de sortir pour la première fois du monorail : la porte était fermée et ne voulait pas s’ouvrir. Il a suffit de relancer le chapitre pour que tout soit réglé… Mais ce genre de bug reste un peu embêtant…


A lire également : 


test Deliver us the Moon lageekroom blog jeux video
Les phases en véhicule s’avèrent assez agréables

Même si Deliver Us The Moon n’atteint pas toutes ses ambitions et souffre de quelques défauts (énigmes classiques, robot finalement peu utile, assez linéaire), nous avons adoré l’expérience. Le jeu, en plus d’être assez joli, est très immersif, grâce à ses musiques (et son ambiance sonore en générale) et certaines séquences vraiment excellentes (en extérieur notamment). Se retrouver seul sur la Lune à explorer ces stations abandonnées fait vraiment son effet, et l’histoire est plutôt accrocheuse, les joueurs consoles bénéficiant de la fin du jeu (ce n’était apparemment pas le cas à la sortie du jeu sur PC). On notera pour terminer que le jeu est inclus dans le Xbox Game Pass, que sa sortie physique est prévue pour le 14 août 2020 et qu’une édition collector sera même de la partie. On a hâte de voir ça !


Les +

  • immersion au top
  • ambiance sonore excellente
  • certains décors vraiment jolis
  • des passages ultra prenants, notamment en extérieur
  • histoire qui tient bien la route
  • l’alternance TPS/FPS qui fonctionne bien
  • durée de vie correcte pour le prix

Les – 

  • quelques textures bien vilaines
  • animation du personnage un peu raide
  • énigmes assez classiques
  • les freezes lors des sauvegardes auto
  • le robot est sous-exploité

Lageekroom

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.