TEST : Insomnis, on part à la découverte d’un mystérieux manoir (testé sur PS5)

Déjà disponible depuis novembre 2021 sur PlayStation 4, le jeu d’horreur à la première personne Insomnis va avoir droit à une très chouette édition physique sur PlayStation 5 à la fin du mois, grâce à l’éditeur Microids. En attendant, nous avons eu la chance de recevoir un code du jeu afin de nous plonger dans l’ambiance du mystérieux manoir Castevet, dont notre héros va hériter. Quels sombres secrets nous attendent ? C’est ce que nous allons voir !


TEST : Insomnis, on part à la découverte du mystérieux manoir (testé sur PS5)Avant toute chose, il est bon de rappeler qu’Insomnis est un jeu narratif avec quelques touches horrifiques et des énigmes en mode escape game. Comprenez par là que l’exploration des différentes pièces de la bâtisse sera capitale pour trouver les éléments (objets, vêtements, documents divers) nécessaires à votre progression. On visite, on fouille, on déclenche quelques scripts et des jumpscares bien fichus, le tout dans le but de découvrir ce qui s’est tramé (et peut-être ce qui se trame encore) dans ce manoir plutôt lugubre, qui faisait semble-t-il également office d’orphelinat. Comme tous les jeux du genre (Gone Home, Infliction, In Rays of the Light), Insomnis n’est pas très long, et vous occupera 2 petites heures à peine. Un poil plus si vous souhaitez obtenir le trophée platine, qui demande d’assister aux 2 fins (il faut recommencer le jeu en intégralité, à moins de récupérer votre sauvegarde sur une clé USB avant le choix final) et de dénicher tous les collectibles, dont des jouets d’enfant ou des cartes postales parfois bien planqués.


TEST : Insomnis, on part à la découverte du mystérieux manoir (testé sur PS5)


Une fois que l’on sait à quoi on a affaire (jeu narratif, assez court, énigmes plutôt accessibles), on se laisse embarquer dans l’ambiance du jeu, vraiment réussie. L’immersion est excellente, et le scénario est plutôt intéressant lui aussi, pointant du doigt certaines dérives liées à la médecine. Et comme ce sont des enfants qui en font les frais, c’est d’autant plus impactant. La progression dans le jeu est bien fichue, on trouve un objet qu’on utilise dans une autre pièce et ainsi de suite, mais quelques énigmes tentent de proposer un peu de variété. Elles tournent souvent autour des jeux de l’enfance (la marelle, le pendu), et incluent les habituels casse-têtes avec des horloges à régler ou des codes de cadenas à découvrir. C’est fluide, accrocheur, et le taf est clairement fait. On reste malgré tout face à un petit budget, le jeu étant réalisé par une équipe réduite. Mais la tension est au rendez-vous, et le sound design y est pour beaucoup. L’ambiance sonore est en effet très bonne, et on vous conseille grandement d’y jouer au casque. Les musiques ne sont pas en reste, et certaines parviennent à créer l’angoisse durant vos recherches. Certains longs couloirs auront bien du mal à être éclairés par votre petite lampe-torche, et bien qu’aucun ennemi ne soit de la partie, la tension monte !


TEST : Insomnis, on part à la découverte du mystérieux manoir (testé sur PS5)


Visuellement, le jeu est très correct, et chaque pièce se veut différente. Il n’y que 2 étages à visiter (+ un sous-sol en fin d’aventure), ce qui fait qu’on ne se perd quasi jamais. Il y a quelques idées visuelles plutôt intéressantes, en lien avec des dessins d’enfant notamment, mais il faut avouer qu’on fait vite le tour de l’ensemble. On précisera que le titre est vendu une quinzaine d’euros en dématérialisé (il faudra compter 30 euros pour la version physique), ce qui reste un prix abordable, même si la durée de vie est très courte. Insomnis reste en deçà des cadors du genre, comme Visage ou Layers of Fears (et encore, ces derniers divisent les joueurs), mais son ambiance et son récit lui permettent de proposer quelque chose d’intéressant au milieu des nombreux jeu du genre. Attention toutefois, si vous n’êtes pas spécialement client de jeux du genre, Insomnis ne vous fera pas changer d’avis.


TEST : Insomnis, on part à la découverte du mystérieux manoir (testé sur PS5)


Insomnis propose des choses intéressantes, et nous avons apprécié l’expérience. Visuellement très convenable, le titre bénéficie d’une ambiance réussie, d’un excellent sound design, et d’un récit accrocheur. Malgré tout, l’ensemble reste très court (1h30 pour atteindre une des 2 fins) et certaines énigmes sont un peu faciles. Mais si vous aimez le genre, Insomnis reste une bonne alternative qui vous permettra de vous plonger dans une ambiance oppressante, chose que nous aimons tout particulièrement !


Les +

  • l’ambiance, excellente
  • le sound design
  • le récit, accrocheur
  • l’enchaînement des énigmes, bien fichu
  • quelques jumpscares bien placés
  • visuellement très correct (et fluide)…

Les –

  • … malgré des textures un peu baveuses
  • très court (1h30)
  • quelques énigmes vraiment simples
  • il faut aimer le genre et savoir à quoi s’attendre, forcément…

TEST : Insomnis, on part à la découverte du mystérieux manoir (testé sur PS5)


TEST : Insomnis, on part à la découverte du mystérieux manoir (testé sur PS5)


TEST : Insomnis, on part à la découverte du mystérieux manoir (testé sur PS5)


Lageekroom

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.