TEST : Marvel Ultimate Alliance 3 – The Black Order sur Nintendo Switch

Retour en juillet : alors que le MCU cartonne au cinéma et conclut l’arc actuel avec un dernier Spider-Man, les héros Marvel débarquent sur Switch dans le même temps pour un troisième opus de la série « Marvel Ultimate Alliance » nommé « The Black Order ». Développé par Team Ninja (Ninja Gaiden, Dead or Alive ou l’excellent Ni-Oh) en exclusivité pour Nintendo, le jeu était attendu au tournant, nous demandant si celui-ci n’était qu’un prétexte pour surfer sur le MCU ou s’il nous fournirait un vrai jeu en béton armé. Avec du retard, il est temps de vous livrer notre avis sur ce beat them all axé super-héros !


TEST : Marvel Ultimate Alliance 3 - The Black Order sur Nintendo SwitchCommençons par le casting de haute volée : hormis les personnages issus du MCU dont les mastodontes comme Iron Man et autres Captain America, nous retrouvons tout le Spiderverse (Spiderman, Miles, Spidergwen, Venom), les héros des séries Netflix (les Defenders), des X-men et autres Captain et Miss Marvel, sans parler des autres. Il y en a donc pour tous les goûts : personnages « mainstream » connus de tous comme les moins connus. Que cela soit les puristes Marvel comme ceux ayant découvert l’univers via les films récents, tout le monde en aura pour son compte via ce panel de protagonistes procurant tous du fun une fois la manette dans les mains. Bien entendu, les skins des personnages (à l’image des dramas sur le jeu Avengers de Square Enix) piocheront principalement du côté des comics sans pour autant ne pas être reconnaissables via ce qui a été fait dans les films ou séries (les Defenders ont un look très proche de la série) ainsi que des éléments présents dans le MCU. Via un cell-shading maîtrisé, le rendu global du titre est propre et plutôt efficace donnant un style comics réellement sympathique à l’œil. Team Ninja a su trouver un juste milieu entre la reconnaissance des personnages facilement identifiables à ce qu’on voit au cinéma sans dénaturer leur look originel dans les comics.


TEST : Marvel Ultimate Alliance 3 - The Black Order sur Nintendo Switch


Le jeu vous proposera donc de suivre la troupe Marvel dans un jeu où les affrontements et la baston seront légion et où l’amusement sera omniprésent. Après nombre de jeux de baston, d’action et autres Musô, on sent le savoir-faire de Team Ninja sur ce style de jeu. Chaque personnage dispose d’un coup rapide, d’un coup lent plus puissant, et de plusieurs coups spéciaux chacun. Les effets visuels (mais aussi sonores) font leur effet sans compter les « spéciales » façon Spider-Man qui peut se déplacer avec sa toile, ou encore Iron Man qui lévite. Comme noté plus haut, chaque personnage est plaisant à jouer et propose des combinaisons à plusieurs, sans parler des bonus qui se débloqueront selon votre équipe de 4 combattants actifs ! Plus nous avançons et plus nos personnages prennent de l’XP, des niveaux et donc de nouvelles compétences se débloquent. Le joueur a donc toujours des nouveautés à découvrir niveau possibilités dans la mêlée, et ce sans parler des cristaux à looter en jeu qui boosteront vos personnages.

Cette petite dimension RPG apporte un petit truc en plus pas dégueu. Bien entendu, le joueur ne sera à aucun moment obligé de farmer pour avancer dans le jeu. Cette partie RPG peut rester de côté sans réellement nous pénaliser mais cela serait dommage car elle apporte tout de même des choses sympathiques. Le titre se résumera (hors boss) à de la castagne pure et simple, entrecoupée de quelques puzzles oubliables, mais cela fonctionne tant le joueur est pris dans le truc. Bien entendu, c’est en coop (jusqu’à 4) que le jeu prend tout son sens. Ce n’est pas une claque au niveau du scénario mais ça se tient, le jeu ne balance pas le joueur dans l’inconnu en étant assez accompagnant. Il distille de nouvelles infos au fur et à mesure que nous avançons dans le jeu et que nous débloquons des options, et ce tout au long de la petite douzaine à quinzaine d’heures que le titre nécessite pour en voir le bout. On distille des tatanes, on aime changer de personnages, on teste des combinaisons. Le titre est un excellent jeu pour s’amuser à plusieurs, que cela soit pour une partie rapide comme pour y passer une soirée entière.


TEST : Marvel Ultimate Alliance 3 - The Black Order sur Nintendo Switch


L’une de ses forces (un gameplay simple) amène également une de ses faiblesses, à savoir la répétitivité du jeu, inhérente au genre. A côté de cela, le bestiaire connait le même souci : les ennemis se ressemblent et sont très peu diversifiés. Un peu plus d’originalité aurait été bienvenue. La coopération est l’autre gros point fort du titre à mes yeux mais celle-ci amène un autre souci : le tuning / balancing des boss. Relativement corsés en général, certains peuvent s’avérer complément pétés en coopération, sans réelle raison. Le jeu manque des fois un peu d’équilibrage, au niveau du gap entre le jeu solo et même la coop à deux, mais en persévérant cela finit par passer. Et que dire de la caméra (surtout en coop) qui fait souvent défaut, sur des boss qui plus est, rendant l’action totalement illisible. Le jeu docké en devient réellement obligatoire dès lors que vous ne jouez pas seul (et même là, perso, j’ai eu parfois un poil de difficulté à comprendre ce qu’il se passait).



Malgré quelques défauts (la répétitivité est pour moi assez liée au style), le jeu reste une expérience plaisante, surtout en coopération, ce genre de titres (hors licences Nintendo du type Mario Kart / Party, etc.) manquant un peu. Team Ninja a trouvé un bon compromis visuellement parlant pour proposer quelque chose de réussi au niveau identitaire et satisfaire aussi bien les puristes des versions « comics » que les fans du MCU. Techniquement, le jeu est propre et fluide mais l’action est parfois tellement explosive qu’on perd un peu de lisibilité du fait d’une caméra un poil foireuse. Simple et efficace, mais quelque peu mal tuné, surtout en coop au niveau des boss, le jeu se laisse parcourir aussi bien par les Marvel-addicts que par les autres, que cela soit seul ou à plusieurs. Bien sûr, dans ce dernier cas, c’est bien plus fun. Un bon titre pour nous occuper une petite quinzaine d’heures, dans le monde Marvel ? Je dis oui !


Test rédigé par Hervé (lien vers l’article original) – Lageekroom

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.