TEST : Psikyo Shooting Stars ALPHA, les Shmup en force sur Switch

Fans de jeux de tir, vous êtes au bon endroit ! Si vous avez connu la grande époque des shoot ’em up dans les salles d’arcade ou sur consoles, vous serez ravis d’apprendre que notre compilation du jour regroupe 6 jeux cultes du développeur japonais Psikyo. Nous vous avons déjà parlé de cette compilation récemment dans notre unboxing de l’édition limitée du jeu (exclusivité FNAC), et il est temps de vous parler du jeu en lui-même. C’est parti !


TEST : Psikyo Shooting Stars ALPHA, les Shmup en force sur SwitchLa compilation qui nous intéresse aujourd’hui regroupe donc Strikers 1945 I, II et III, Sol Divide, Dragon Blaze ainsi que Zero Gunner 2 ! Il y a de quoi faire, et si ces différents noms ne vous disent pas grand chose, sachez que ces jeux font partie de notre culture au même titre qu’un R-Type ou qu’un Ikaruga ! Bien entendu, il faut aimer le genre et les jeux difficiles, les shoot ’em up étant réservés aux joueurs ayant des réflexes bien aiguisés adeptes du scoring. Concrètement, et pour faire simple si vous ne connaissez pas le genre, il s’agit de détruire toutes les menaces qui apparaissent à l’écran, en évitant les attaques ennemies de plus en plus nombreuses et en chopant un maximum d’améliorations pour augmenter par exemple sa puissance de feu. Différentes compilations du genre étaient déjà sorties sur d’anciennes consoles (notamment la PlayStation 2) ou plus récemment sur Nintendo Switch en plusieurs volumes, mais moins complètes que celle qui nous intéresse aujourd’hui. Notez toutefois qu’une seconde compilation va débarquer le mois prochain, toujours éditée par Koch Media et intitulée Psikyo Shooting Stars Bravo.


TEST : Psikyo Shooting Stars ALPHA, les Shmup en force sur Switch


Jouer à un shoot ’em up sur Nintendo Switch reste une expérience vraiment intéressante, la console pouvant être utilisée à la verticale. Outre quelques filtres histoire d’affiner l’image (nous préférons personnellement le rendu d’origine) et quelques wallpapers pour habiller l’écran de jeu, peu de bonus sont présents. Nous aurions apprécié en découvrir plus sur la création des jeux via des making-of ou encore des illustrations, mais le cœur du titre reste bien entendu la qualité de ses jeux. Nous avons nos petits chouchous, mais tous proposent une expérience unique et un challenge qui va vous faire transpirer.

Mis à part Zero Gunner 2 que nous avons découvert sur Dreamcast (et qui rend vraiment bien sur l’écran de la Switch), la plupart des autres jeux datent des générations Saturn / PlayStation (années 90 donc), comme les premiers opus de la franchise Strikers 1945. Du côté de Sol Divide, c’est sur Saturn que nous l’avons découvert, en version import. Ce titre a la particularité de proposer un scrolling horizontal et non vertical, et d’afficher des graphismes et des sprites « à la Donkey Kong ». C’est avec plaisir que nous nous sommes replongés dans ce jeu exigeant mais tellement accrocheur, qui a certes vieilli visuellement mais qui propose un chouette challenge et plusieurs personnages jouables. Tout ça ne nous rajeunit pas, mais le plaisir est toujours présent ! Même s’il faut une concentration de tous les instants pour espérer terminer les différents jeux (certains s’avèrent très courts en ligne droite), sachez que de nombreux modes de difficulté sont disponibles au lancement de chaque opus (dont des modes child et monkey que l’on ne lancera pas par fierté), et que cette compilation s’adressera aux vétérans du genre mais également aux nouveaux venus. L’intérêt de tels titres reste malgré tout de faire péter les scores dans la difficulté maximale, ce qui ne sera pas une mince affaire. On recommence les niveaux, encore et encore, jusqu’à progresser un peu plus dans le jeu. La durée de vie reste donc, au global, assez énorme.


TEST : Psikyo Shooting Stars ALPHA, les Shmup en force sur Switch


Nous avons également beaucoup aimé retrouver Dragon Blaze et son univers si particulier, sans oublier ses boss aux différentes transformations. Passer d’un jeu à l’autre est donc un réel plaisir, sachant que l’interface est simple et efficace et que le tout se fait sans temps de chargement, avec la possibilité de reset le jeu en cours en quelques secondes. Tout a été pensé pour que le joueur puisse alterner rapidement les expériences, avant de se concentrer un peu plus en profondeur sur un jeu en particulier. Côté visuel et sonore, le tout fait donc très années 90, et les fans de retrogaming seront forcément en terrain connu. On notera enfin qu’il est possible de jouer en duo, histoire d’en baver avec un pote !



Psikyo Shooting Stars ALPHA est une compilation qui fait clairement plaisir, pour peu bien entendu que l’on aime le genre. Si tel est le cas, vous retrouvez des jeux cultes et toujours aussi jouissifs, proposant un challenge qui peut devenir sacrément relevé si vous optez pour le niveau de difficulté maximal. Les nouveaux arrivant ne connaissant pas du tout le genre trouveront le prix forcément élevé pour des « vieux » jeux, mais il serait dommage de ne pas tenter l’expérience, d’autant qu’elle s’avère excellente sur la portable de Nintendo, qui permet de jouer en duo ou encore en mode vertical pour une meilleure lisibilité. On regrettera le manque de bonus in-game, mais l’édition limitée du jeu rattrape ce soucis. Si vous avez connu la grande époque des jeux de tir sur arcade, cette compilation est pour vous. De notre côté, nous attendons également avec impatience Psikyo Shooting Stars BRAVO, à venir en février !


Les +

  • 6 shoot ’em up cultes sur une seule cartouche
  • le gameplay qui varie d’un jeu à l’autre
  • fluidité au top
  • excellente durée de vie pour peu que l’on aime le scoring
  • jouer en duo
  • nombreux modes de difficulté
  • le côté retro qui fait forcément quelque chose
  • mention spéciale à Sol Divide, notre petit chouchou
  • l’édition limitée qui a vraiment de la gueule

Les –

  • peu de filtres et de wallpapers
  • pas de bonus inédits, comme des making-of
  • forcément, il faut aimer le genre et les graphismes « à l’ancienne »

Lageekroom

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *