Avis : La création de Prince of Persia. Carnets de bord de Jordan Mechner 1985-1993

Si la saga Prince of Persia a connu ses heures de gloire, elle est aujourd’hui passée en second plan chez son éditeur Ubisoft (malgré un remake des Sables du Temps à venir en 2021) et en partie remplacée auprès des joueurs par la licence Assassin’s Creed. Et pourtant, elle fait partie du paysage vidéoludique, avec de nombreux jeux de qualité et même une adaptation au cinéma. Mais c’est sur le tout premier jeu de la licence que je vais revenir aujourd’hui, avec un ouvrage assez incroyable édité par Third Editions et disponible depuis le 26 novembre dernier. « La création de Prince of Persia. Carnets de bord de Jordan Mechner 1985-1993 » revient en effet sur la création de ce jeu culte, mais sous une forme toute particulière. C’est parti !


Avis : La création de Prince of Persia. Carnets de bord de Jordan Mechner 1985-1993Descriptif de l’éditeur : Sorti en 1989, le jeu vidéo Prince of Persia est considéré comme le pionnier du genre action/plateformes. Grâce à ses mécaniques et ses animations révolutionnaires pour l’époque, il a acquis au fil du temps un grand succès critique et commercial. Entièrement conçu par un seul homme, Jordan Mechner, Prince of Persia est une œuvre culte du jeu vidéo. Cet ouvrage présente les carnets de bord de Jordan Mechner, de 1985 à 1993. Riche en anecdotes en tout genre, il décrit le processus decréation du jeune réalisateur pour Prince of Persia et sa suite. À travers ce récit, Jordan Mechner ne dévoile pas seulement les secrets techniques de son œuvre, mais aussi les sentiments par lesquels il est passé durant son voyage créatif : ses joies bien sûr, mais aussi ses doutes et ses frustrations. Une aventure humaine qui passionnera toute personne s’intéressant à la création artistique. Pour accompagner ce passionnant récit, attendez-vous à une myriade de documents d’époques au fil de la lecture. Affiches, coupures de presse, photographies, tout a été soigneusement conservé par Jordan depuis plus de trente ans. L’ouvrage est à découvrir sur le site de l’éditeur à cette adresse.


Avis : La création de Prince of Persia. Carnets de bord de Jordan Mechner 1985-1993


Mes souvenirs d’enfance liés à Prince of Persia sont précis. Bien que le tout premier jeu de la saga soit sorti en 1989, je ne l’ai découvert que fin 1993. J’avais 10 ans à l’époque, et je passais une bonne partie de mon temps sur ma Game Boy à jouer à Link’s Awakening. J’ai eu l’occasion de découvrir le jeu de Jordan Mechner sous MS-DOS, ainsi que d’autres titres cultes comme Wolfenstein ou encore Curse of Enchantia. Mais Prince of Persia a su me marquer et rester gravé dans ma mémoire… Pourtant, je n’avais que peu avancé dans le jeu, étant rapidement bloqué par un level design parfois labyrinthique. Je dois avouer que le jeu me faisait presque peur et qu’il me mettait une pression d’enfer, avec ses multiples (et violentes) façons de mourir et un sound design qui m’angoissait. Et pourtant, j’y revenait sans cesse, pour avancer progressivement et découvrir de nouveaux niveaux. Je n’avais bien entendu pas la logique ni la dextérité d’aujourd’hui mais je m’accrochais, jusqu’à mourir à nouveau. Je ne pense pas avoir dépassé le tiers du jeu à l’époque (c’est pour cette raison que je connais les premiers tableaux par cœur), mais le titre de Jordan Mechner fait malgré tout partie de ces jeux qui ont nourri les débuts d’une passion qui n’allait jamais me quitter. L’ouvrage qui nous intéresse aujourd’hui, édité par Third Editions, s’est avéré totalement captivant à mes yeux.


Avis : La création de Prince of Persia. Carnets de bord de Jordan Mechner 1985-1993


L’éditeur propose, avec notre ouvrage du jour, une alternative à son style analytique habituel. « La création de Prince of Persia. Carnets de bord de Jordan Mechner 1985-1993 » regroupe en effet les écrits de son créateur. Comprenez par là que vous allez entrer dans l’intimité du jeune homme, dans son journal, et découvrir un morceau de sa vie. Et dès les premières pages, l’immersion est assez incroyable. J’ai eu l’impression de vivre la création de Prince of Persia en compagnie de Jordan Mechner, et de découvrir une partie de son parcours comme s’il était en train de me le raconter. Chaque petit paragraphe est donc daté comme un journal intime, bourré d’anecdotes sur sa vie, son évolution, ses craintes, ses envies, et surtout ses ambitions. Prince of Persia n’était pas le premier jeu du créateur, mais ce nouveau projet était clairement plus ambitieux et n’allait pas être simple à mettre en place. Fan de cinéma, Jordan Mechner voulait créer un jeu en lien avec Les Mille et Une Nuits, et ce travail allait durer 4 longues années. Développer un jeu à l’époque était bien différent d’aujourd’hui, et Jordan a du créer son jeu de A à Z, et développer ses propres outils pour le mettre en place. « 25 octobre 1986 : hier, j’ai codé l’animation de la course. Ensuite, je vais faire le saut… puis l’arrêt… puis le saut en partant de l’arrêt… Woah, c’est génial ». Mais ce développement ne sera pas de tout repos, en témoigne cet extrait du 4 juin 1989 (quasi 3 ans après le précédent) : « j’ai ajouté l’animation pour boire la potion. Elle a l’air très belle mais prend plus de mémoire que prévu, ce qui pose problème ». Dans ses écrits, Jordan parle avec son cœur et ne mâche parfois pas ses mots. Il le dit lui-même au début de l’ouvrage :  » les maladresses qu’il comporte ont été gardées telles quelles… [Je vais] parfois dire des choses gênantes qui me font rougir ». On notera que l’auteur apporte également des annotations afin d’aider le lecteur à bien tout comprendre. Des citations du Jordan Mechner du présent donc, qui complètent les textes de celui du passé.


Avis : La création de Prince of Persia. Carnets de bord de Jordan Mechner 1985-1993


L’ouvrage surprend, et cette plongée dans les pensées et les écrits d’un jeune américain des années 80 a quelque chose de captivant. On s’identifie souvent à lui, surtout lorsqu’il découvre les rouages d’un marché (celui des jeux vidéo) en pleine expansion, dans lequel il s’agira de s’épanouir sans se faire piquer ses idées. La création d’un jeu vidéo reste un business, avec les contraintes de temps et d’argent qui vont avec, et le jeune homme va faire preuve d’un mental d’acier pour surmonter de nombreuses épreuves… Jusqu’au succès qu’on lui connait ! Créer Prince of Persia a été un véritable défi, et on se réjouit tout autant qu’on souffre avec son créateur. Les découvertes et anecdotes sont donc nombreuses, et l’ouvrage propose des photos, affiches, croquis et illustrations d’époque. La création des animations du Prince reste un point central de cette découverte, ces dernières m’ayant fasciné durant de nombreuses années. Différentes méthodes ont été utilisées, avec le superbe rendu que l’on connait. Mais au delà de tout l’aspect technique de la création du jeu, c’est une véritable aventure humaine que l’on découvre page après page.


A lire également : 


« La création de Prince of Persia. Carnets de bord de Jordan Mechner 1985-1993 » est un ouvrage passionnant, qui nous plonge dans la vie de Jordan Mechner et son parcours incroyable pour mener à bien son ambitieux projet. L’ouvrage de Third Editions surprend et propose quelque chose de différent, parvenant à nous immerger dans la vie d’un jeune américain talentueux dans les années 80. Avec son format A4 permettant de mettre en valeur les nombreuses illustrations d’époque, ce journal intime, agrémenté de citations récentes de Jordan Mechner, est complètement immersif et se parcourt sans s’arrêter. Une expérience captivante, que l’on espère revoir chez l’éditeur dans les mois à venir.


Lageekroom

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.