TEST : Arcade Racing Legends, la Dreamcast n’a pas dit son dernier mot

Notre tweet d’il y a quelques jours était clair : recevoir un jeu Dreamcast en 2020 et le déblister, ça fait vraiment quelque chose. La console de Sega a une place toute particulière dans notre collection, et son abandon prématuré nous brise le cœur, même après toutes ces années. Notez que si vous vous intéressez à cette console qui n’avait rien à envier à la PlayStation 2 au début des années 2000, un dossier sur ses jeux indispensables est à découvrir sur le blog à cette adresse. Mais la grosse actualité de cette fin d’année 2020 concernant la Dreamcast, c’est la sortie d’un tout nouveau jeu. Non, vous ne rêvez pas, la machine de Sega accueille un jeu de voiture flambant neuf, que nous avons eu la chance de recevoir. C’est parti pour notre avis !


TEST, Arcade Racing Legends, la Sega Dreamcast n'a pas dit son dernier motArcade Racing Legends est un « jeu rétro indépendant, développé à l’occasion du 20e anniversaire de la console par l’éditeur PixelHeart et financé via Kickstarter avec plus de 300 contributeurs ». C’est ce que l’on découvre sur le site de l’éditeur, que l’on remercie chaleureusement pour l’envoi du jeu ! Nous avons donc à nouveau fait chauffer notre Dreamcast, enfilé la carte mémoire dans la manette, pour partir à la découverte du jeu. Bien qu’Arcade Racing Legends soit une nouveauté développée spécialement pour la Dreamcast, le côté nostalgique est forcément présent. Le plaisir de découvrir cette boite bleue ressemblant à s’y méprendre à celles de l’époque (et tout aussi fragile d’ailleurs) est bien là, et les bruits de la console lors des temps de chargement nous rappellent de nombreux souvenirs. Mais au delà du côté nostalgique de la chose, le jeu se doit de proposer une expérience satisfaisante, sachant qu’il est vendu 39 euros (vous pouvez le découvrir sur le site de PixelHeart à cette adresse). Y a t’il un réel intérêt à mettre la main sur ce titre limité à 3000 exemplaires (certificat d’authentification à l’appui) ?


TEST, Arcade Racing Legends, la Sega Dreamcast n'a pas dit son dernier mot


Arcade Racing Legends est, comme son nom l’indique, un jeu orienté arcade à la Sega Rally ou encore Scud Race. Le jeu propose de jouer seul ou à 2 en écran partagé, en mode contre la montre, de participer au mode arcade ou à la carrière. On précisera que les menus sont en anglais mais qu’ils s’avèrent très classiques et donc faciles à appréhender. C’est via le menu principal que l’on pourra choisir son véhicule. Même si tous les bolides se pilotent de la même façon, leur design fait plaisir, et on retrouvera par exemple la Lancia Delta de Sega Rally ou encore des véhicules issus de Cray Taxi, Daytona USA, et même une Batmobile. La découverte de ces différentes voitures (il y en a plus d’une quinzaine) est vraiment sympathique, certaines arborant même des logos que l’on connait bien, comme celui de l’éditeur Just for Games que l’on salue au passage ! On notera qu’il est possible de modifier légèrement la conduite, en réglant l’adhérence ou encore la puissance du freinage. Et ces paramètres en apparence anecdotiques ne seront finalement pas à prendre à la légère, et quelques petits réglages pourront clairement vous aider à passer certaines épreuves du mode carrière. Ce dernier propose divers objectifs, certains vous demandant de terminer un tour dans un temps imparti, sans toucher les bords de la piste, ou encore les 2 à la fois. Des courses contre l’IA sont également au programme, et celle-ci sera assez coriace, ne commettant aucune erreur. Nous avions d’ailleurs quelques craintes concernant le gameplay, de peur de tomber sur une conduite trop « glissante », mais ce n’est heureusement pas le cas.

La prise en mains s’avère étonnamment bonne, même s’il faut avouer que côté physique, on fait avec les limitations de la console. Si les premiers virages sont synonymes de frottement contre les murs ou les barrières, le tout s’améliore rapidement après quelques courses, et on commence à maîtriser les dérapages et à prendre du plaisir malgré cette légère sensation d’avoir notre voiture fixée sur un axe. Le challenge étant relevé, il faudra commettre un minimum d’erreurs pour espérer remporter les courses (les nouveaux environnement du mode arcade ne se débloquent qu’en remportant les courses précédentes). On retrouve des sensations d’époque, et les courses s’enchaînent rapidement. Dommage toutefois que les collisions soient un peu à la rue. Il arrive parfois de se retrouver stoppé net en heurtant un autre véhicule, ou de passer en partie à travers (n’espérez pas foncer dans un adversaire pour le dégager de la route…). Il faudra donc faire avec ces limites, et garder en tête que l’on joue sur Dreamcast. Nous avons comparé avec certains jeux de l’époque comme Vanishing Point ou encore Sega Rally 2, et Arcade Racing Legends tient franchement la route ! Dommage, une nouvelle fois, que l’IA ne commette aucune erreur et qu’elle trace la route sans se soucier une seule seconde de vous. Concernant les commandes, sachez que c’est le bouton A qui servira par défaut à l’accélération. Heureusement, il est possible de modifier tout ça et d’utiliser les gâchettes pour accélérer et freiner. Nous avons préféré jouer avec la croix directionnelle, plus précise que le stick analogique. Nous avions oublié à quel point celui-ci est rigide, et pas forcément précis pour les jeux du genre. Le jeu propose enfin 3 vues différentes, dont une vue intérieure qui souffre de quelques bugs visuels et s’avère moins convaincante.

Le mode carrière risque donc de vous donner pas mal de fil à retordre, et ce sont 7 environnements que vous allez pouvoir découvrir. On roulera en bord de plage, en ville, dans le désert, ou encore sous la neige. Des conditions météo sont même de la partie, mais sans influence sur la conduite. Visuellement, le jeu s’en sort franchement pas mal et tourne, accrochez-vous, en 60 images par seconde ! Il y a certes quelques baisses de frame rate dans les virages, mais cette fluidité fait vraiment plaisir et était la norme pour de nombreux jeux à l’époque. On n’échappe pas à quelques Jpeg bien vilains en arrière plan, mais l’ensemble est assez propre (il y a un poil d’aliasing) et varié, et la modélisation des véhicules est elle aussi d’un bon niveau. On n’est pas au niveau des meilleurs jeux de course de la Dreamcast, mais le résultat est convaincant, et on retrouve même quelques effets sympathiques comme des reflets sur les vitres des voitures. Mention spéciale également au packaging du jeu : la boite est identique à celles de l’époque, le cd est vraiment chouette, et une notice est présente. Top !


A lire également : 



Arcade Racing Legends est un bon petit jeu d’arcade, qui en plus d’apporter une belle fraîcheur nostalgique, propose un gameplay qui tient la route. Certes, le tout est un peu scolaire, et les tracés auraient mérité d’être moins classiques et d’apporter un peu plus de folie, mais le mode carrière et son challenge relevé vous donnera du fil à retordre. Le contenu est tout à fait correct, avec plus d’une quinzaine de véhicules et 7 environnements différents, sans oublier les modes arcade ou encore contre la montre. L’ensemble est propre visuellement et tourne en 60 images par seconde, et seule l’IA qui ne commet aucune erreur et les collisions pourront gâcher un peu la fête. Quoi qu’il en soit, ce sera à vous de voir si les 39 euros demandés sont un bon investissement, le jeu étant forcément très old school. En gardant en tête qu’Arcade Racing Legends est un jeu développé pour la Dreamcast, et qu’il s’agit d’un chouette objet de collection, l’investissement reste intéressant. Voir un jeu débarquer sur la console de Sega (et une nouveauté qui plus est), ça fait forcément quelque chose !


Lageekroom

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.