Avis Manga Kazé : Chainsaw Man – Tomes 5 et 6

Après 2 mois et demi d’attente, le tome 5 de Chainsaw Man de Tatsuki Fujimoto est enfin disponible aux éditions Kazé, depuis le 4 novembre très exactement ! Alors que Denji et Power viennent de subir un entraînement particulièrement intense avec le plus puissant des Devil Hunters, l’action va pouvoir repartir de plus belle. Ce tome 5 reprend la recette de la série, avec quelques petites blagues en dessous de la ceinture, de l’action et une bonne dose de violence. Le cocktail est-il toujours aussi savoureux ?

– Mise à jour de l’article, avec notre avis sur le tome 6, disponible depuis le 13 janvier 2021 –


Avis Manga Kazé : Chainsaw Man – Tome 5 blog manga lageekroomSynopsis : Suite aux attaques dont ses agents ont été les cibles, la Sécurité Publique a décidé de contre-attaquer en engageant toutes ses forces dans la bataille ! Dévoré par les flammes de la vengeance, Aki se retrouve confronté à Ghost, le puissant démon qu’employait autrefois l’agent Himeno… De son côté, Denji affronte une nouvelle fois Samouraï Sword ! Tronçonneuse contre katana… quelle lame aura le dessus ?!


Avis Manga Kazé : Chainsaw Man – Tome 5 blog manga lageekroom


Réussi en terme de rythme et de narration, le tome 4 de Chainsaw Man mettait un peu de côté son action pour se concentrer sur ses personnages. Ce tome 5 nous remet directement dans le bain, avec 2 affrontements dès les premières pages ! Aki Hayakawa, encore fortement marqué par la disparition d’Himeno, s’attaque à Sawatari et le démon-fantôme qu’elle vient d’invoquer. Power s’attaque de son côté à une armada de zombies dans un déluge de têtes tranchées, tandis que Denji est aux prises avec Samuraï Sword, qui compte bien venger la mort de son grand père. Autant dire que si vous n’avez pas lu attentivement les tomes précédents, vous allez être un peu paumés avec tous ces arcs narratifs. Le dynamisme est donc au rendez-vous dans cette première partie du tome, avec des combats ultra stylés et toujours cet humour qui fonctionne. Après avoir capturé Samuraï Sword, Denji et Aki vont s’organiser un petit concours.  » Le principe, c’est qu’on lui shoote dans les burnes à tour de rôle. Et c’est celui qui lui arrache le plus gros cri avant que les flics arrivent qui gagne ! ». Vous voyez un peu le tableau ? Après toutes ces émotions, le tome va se concentrer sur Denji, qui a la chance de passer la journée avec Makima, une journée durant laquelle ils vont enchaîner les films au cinéma. Denji, qui a des doutes sur lui-même et sur le fait « d’avoir un cœur » et de ressentir des émotions, va être rassuré par sa compagne du jour. Mais une nouvelle demoiselle va faire son apparition dans la dernière partie du tome. La jolie Reze va se rapprocher de Denji, et semble bien mystérieuse.

Ce tome 5 continue sur sa lancée visuelle, avec des séquences plus posées et parfois basiques dans les finitions et les visages, et des scènes de combat qui déglinguent et se démarquent du reste. L’affrontement entre Denji et Samuraï Sword est juste jouissif et superbement mis en scène, bien que malheureusement trop court. On se marre malgré tout souvent face aux expressions de Denji, et les démons bénéficient une nouvelle fois d’un chouette travail. Nous avons au final trouvé ce tome 5 un cran au dessus du précédent au niveau de ses visuels. Les détails dans les décors sont plus nombreux, et les illustrations en pleine page sont très qualitatives. Après un tome 4 plus « posé », ce nouveau volume de Chainsaw Man monte d’un cran, et parvient à proposer des combats ainsi que des séquences davantage axés sur les personnages. Le rythme est toujours aussi bon et on ne s’ennuie pas une seconde, l’humour venant pimenter un peu tout ça. L’histoire avance doucement, mais l’arrivée de Reze en fin de tome laisse espérer quelques surprises.


A lire également : 


avis manga Chainsaw Man tome 6Chainsaw Man – Tome 6 : disons le clairement, ce tome 6 de Chainsaw Man envoie la purée, et bien comme il faut. Alors que le tome précédent était axé sur les personnages, c’est la baston qui reprend le dessus dans ce volume tout simplement explosif. Et le surnom donné à notre ennemie du jour ne fait que confirmer tout ça : Miss Boum Boum va en effet passer en mode massacre. Assurez-vous d’avoir bien lu les tomes précédents avant de poursuivre la lecture de ce paragraphe. Miss Boum Boum n’est autre que Reze, la jeune femme rencontrée à la fin du tome 5. Cette dernière n’a pas eu beaucoup de mal à amadouer Denji en lui disant qu’elle l’aimait. Mais en fin de compte, ce démon surpuissant va profiter d’un baiser avec Denji pour lui arracher la langue (la scène est visuellement excellente) et lui couper un bras, et notre héros sera sauvé in extremis par Beam, l’hominidémon requin. Le tome démarre donc fort et le rythme ne faiblira pas une seule seconde, avec des scènes d’action excellentes et des personnages comme Aki ou encore le démon-ange venant prêter main forte à Denji. Ce tome 6 est bourré de bonnes idées de mise en scène, et les pouvoirs de Reze sont tout simplement excellents. Cette dernière fait tout péter, tout le temps, et se sert même de ses explosions pour se déplacer à grande vitesse, tel un Spider-Man utilisant ses toiles. Denji va devoir réfléchir à une stratégie pour tenter de venir à bout de Reze, et il va s’allier à Beam pour nous offrir des passages clairement jouissifs. Ajoutez à cela l’arrivée de Typhon aux côtés de Reze, qui en plus de proposer de grandes illustrations qui déboîtent, va encore plus dynamiser ce joyeux bordel. Ce n’est pas pour rien que l’épisode 50 s’appelle Sharknado ! On en prend donc plein la poire dans ce tome 6, que l’on vit à cent à l’heure du début à la fin, et quelques séquences émotion s’invitent même à la fête. Alors certes, le scénario n’avance quasi pas, mais cette frénésie fait carrément du bien !


Lageekroom

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.