Les héritiers de Silent Hills P.T. : 5 jeux d’horreur pour se consoler

Il y a des annulations qui nous restent en travers de la gorge. Les plus anciens d’entre vous (et nous en faisons partie) auront une pensée émue pour le BC de Peter Molyneux ou encore Starcraft Ghost, sans oublier le très regretté Star Wars 1313. Mais les amateurs d’horreur et d’épouvante en ont aussi eu pour leur grade, avec le désormais culte P.T., prologue jouable d’un Silent Hills qui ne verra jamais le jour (en tout cas au moment où nous écrivons ces lignes). Mais cette annulation n’a-t-elle pas été, dans un sens, bénéfique aux amateurs de jeux du genre ? Nous allons revenir sur 5 jeux qui ont vu le jour suite à l’annulation de P.T., et qui s’inspirent grandement de cette expérience terrifiante. C’est parti !


Les héritiers de Silent Hills P.T : 5 jeux d'horreur à découvrir lageekroom


Développé par Hideo Kojima accompagné de Guillermo Del Toro et de Norman Reedus (un trio que l’on a retrouvé dans Death Stranding), P.T. avait su convaincre les amateurs d’horreur psychologique et d’épouvante, avec ses mécaniques ingénieuses qui parvenaient à procurer l’angoisse et le malaise. Depuis, on connaît l’histoire : le jeu a été annulé suite aux différents entre Kojima et Konami. Si certains fans espèrent toujours la résurrection du projet (voyant dans chaque déclaration ou post de Kojima des indices le teasant), d’autres ont fait leur deuil. Mais ces derniers n’ont pas tout perdu, et certains jeux récents du genre se sont grandement inspirés de P.T., proposant des expériences plus que satisfaisantes. Il est temps de découvrir quels sont les 5 jeux de notre sélection !


Les héritiers de Silent Hills P.T : 5 jeux d'horreur à découvrir lageekroom


Les héritiers de Silent Hills P.T : 5 jeux d'horreur à découvrir lageekroom– Layers of Fear –

La Bloober Team, à qui l’on doit The Medium ou le génial Observer, s’est grandement inspirée de P.T. pour Layers of Fear, leur titre d’horreur sorti en 2016 sur PC, Xbox One et PS4, puis en 2018 sur Nintendo Switch dans un portage très réussi. Layers of Fear est un jeu que nous avons adoré, et qui parvient à proposer un cheminement accrocheur et bien mis en scène. Le jeu fait sursauter, angoisse et met souvent la pression, faisant ressentir au joueur le profond malaise du personnage qu’il incarne. Certains trouvent Layers of Fear plat et scripté, et on peut les comprendre. Mais si on adhère à l’ambiance et qu’on entre pleinement dans le jeu, les frissons sont garantis. Notre test complet est disponible à cette adresse.


Les héritiers de Silent Hills P.T : 5 jeux d'horreur à découvrir lageekroom– Resident Evil 7 –

Après un Résident Evil 6 totalement WTF est plongeant à corps perdu dans l’action de série B (la très bonne campagne de Léon mise à part), Capcom a changé son fusil d’épaule en optant pour une vue à la première personne favorisant l’immersion. Le titre s’inspire grandement de P.T., mais également du cultissime Massacre à la tronçonneuse de Tobe Hooper. Malgré une dernière partie de jeu décevante, le titre a su trouver son public et propose des séquences bien stressantes, encore plus en VR. On vous laisse à ce propos découvrir notre test du titre, que nous avions terminé intégralement avec notre PSVR bien accroché à notre tête. On se souviendra également de la toute première présentation du jeu à l’E3 2016, qui marchait totalement sur les pas de la démo de Kojima.


Les héritiers de Silent Hills P.T : 5 jeux d'horreur à découvrir lageekroom– Resident Evil Village –

Encore un Resident Evil dans cette sélection ? Et bien oui, et même si ce huitième opus part dans ses propres délires, une séquence entière rappelle le P.T. de Kojima. Il s’agit du passage dans la Maison Beneviento, clairement angoissante et oppressante. On retrouve l’ambiance de P.T., avec des couloirs étroits et flippants, une tension qui monte crescendo et même la présence d’un gros fœtus qui va se faire un malin plaisir de vous traquer. On retrouve ces sensations que l’on aime tant, et ce passage reste à nos yeux le meilleur du jeu. Notre test complet de Resident Evil Village est disponible à cette adresse.


Les héritiers de Silent Hills P.T : 5 jeux d'horreur à découvrir lageekroom– Visage –

Disons le clairement : Visage a réussi à nous faire peur ! A de nombreuses reprises, et pas qu’avec de vulgaires jumpscares que l’on voit souvent venir à des kilomètres. C’est grâce à son ambiance que le jeu immerge, l’angoisse étant permanente. Trois scénarios bien différents s’offrent aux joueurs, mettant en scène une jeune fille, une vieille femme et un militaire traumatisé. De nombreux thèmes sont abordés, et le jeu propose des mécaniques de gameplay ingénieuses, avec ce fameux flash d’appareil photo servant à vous éclairer. Visage est clairement génial, le P.T. version longue que l’on attendait avec tant d’impatience. Le jeu a des défauts, soyons honnêtes (inventaire horrible, manque d’indication qui fait que l’on tourne souvent en rond), mais il est difficile de bouder son plaisir. Seul bémol : le jeu n’existe pour le moment qu’en dématérialisé. Notre test complet est disponible à cette adresse.


Les héritiers de Silent Hills P.T : 5 jeux d'horreur à découvrir lageekroom– Infliction Extended Cut –

Infliction n’est pas le plus réussi des jeux de notre sélection, et souffre d’une technique parfois pauvre, mais sa mise en scène est vraiment intéressante. Le jeu de Caustic Reality propose une ambiance intéressante, avec un personnage enfermé dans sa propre maison (et dans une sorte de boucle), avec un esprit vengeur collé aux basques. Est-ce votre femme, qui semble avoir été assassinée ? A chaque boucle, les décors évoluent, les tableaux sur les murs deviennent de plus en plus glauques, et les visions d’horreur s’intensifient. Souvent flippant et proposant un chouette sound design, Infliction est une bonne pioche de notre côté, malgré une nouvelle fois ses graphismes pas toujours au top. Mais si les frissons sont là, on ne peut pas bouder notre plaisir !


– Le clone à éviter : Evil Inside –

Tous les jeux s’inspirant de P.T. ne sont pas des réussites, loin de là, et certains ont profité de la hype pour tenter de refourguer leur projet et d’appâter le joueur en manque de sensations fortes. Evil Inside ressemble davantage à un plagiat qu’à une inspiration. Certes, le platine est accessible en 1h à peine sur PS5 (et correspond à la durée de vie du jeu), mais tout le reste déçoit. Le jeu est sombre, ennuyeux, et il n’apporte rien à l’expérience originale. A éviter …


Lageekroom

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.