PlayStation 5 : quels sont les jeux qui exploitent le mieux la DualSense ?

La new-gen nous bombarde de données techniques, de ray-tracing, de SSD, de textures photoréalistes… Mais ce que les joueurs attendent réellement, ce sont les jeux. Bien que ceux-ci commencent tranquillement à arriver, la transition entre l’ancienne et la nouvelle génération se fait pour le moment très en douceur… Malgré tout, un constructeur parvient à proposer de nouvelles sensations en ce début de nouvelle génération, grâce à une manette plus précisément. La DualSense, c’est son nom, est en effet le nouveau pad de la PS5, et vous en avez forcément entendu parler. Sony met en effet en avant l’immersion qu’elle procure une fois en main, et nous avons pu découvrir ce que sont les retours haptiques et les gâchettes adaptatives. Mais quels sont les jeux qui exploitent vraiment le potentiel de cette manette soi-disant révolutionnaire ? C’est ce que nous allons voir !

Notez que cet article sera complété très régulièrement, dès lors qu’un jeu y méritera sa place. La DualSense ne demande qu’à être davantage exploitée par les développeurs, et nous ne sommes pas prêts de la lâcher !


PlayStation 5 : quels sont les jeux qui exploitent le mieux la DualSense ? Sony PS5 lageekroom


PlayStation 5 : quels sont les jeux qui exploitent le mieux la DualSense ? Sony PS5 lageekroomAstro’s Playroom

Impossible de démarrer cette sélection sans parler du maître en la matière, du jeu que l’on lance pour faire découvrir le potentiel de sa nouvelle manette à ses potes ou à sa famille. Astro’s Playroom, en plus d’être très joli et agréable à jouer, nous propose un voyage accrocheur dans l’univers PlayStation. Mais ce n’est pas tout, et le jeu exploite parfaitement les possibilités offertes par la manette. Les différentes phases de gameplay mettent à contribution les gâchettes adaptatives, tandis que le haut-parleur nous immerge encore plus avec des petits bruitages lorsque l’on nage ou que l’on casse un objet. Les vibrations sont également excellentes, et varient suivant la surface sur laquelle on marche, lorsque l’on nage ou lorsque des intempéries s’invitent à la fête. Exemple : de petites vibrations accompagnent une chute de grêle (le tout accompagné de petits sons en provenance du haut-parleur) rendant le tout vraiment réaliste. La DualSense se fait vraiment plaisir dans Astro’s Playroom, qui est gratuit pour tous les possesseurs de PS5. Que demander de plus ?


PlayStation 5 : quels sont les jeux qui exploitent le mieux la DualSense ? Sony PS5 lageekroomWRC 9

Sorti dans un premier temps sur PS4, WRC 9 a bénéficié d’un upgrade gratuit vers la PS5. En plus de gagner en finesse graphique et de passer en 60 images par seconde, l’excellent jeu édité par Nacon propose une compatibilité avec la DualSense, qui se fait bien plaisir. Une nouvelle fois, le haut-parleur fait bien le taf, et des sons s’échappent du pad lorsque le pot d’échappement craque ou lors d’un accident, un frotement contre une barrière ou un choc avec un arbre ou un buisson. Les vibrations varient en fonction de la surface sur laquelle on roule, et on sent une nette différence entre les graviers, la glace ou encore la boue. C’est très immersif, et les gâchettes adaptatives enfoncent le clou, avec une résistance qui augmente après avoir eu un ou plusieurs accidents. Si vous abimez trop votre véhicule, il sera plus difficile d’accélérer. C’est excellent, et l’apport de la DualSense rend encore plus crédible l’expérience. Et comme le jeu est lui aussi très bon, le bonheur est total. Notre test complet est d’ailleurs à découvrir à cette adresse.


PlayStation 5 : quels sont les jeux qui exploitent le mieux la DualSense ? Sony PS5 lageekroomRatchet and Clank: Rift Apart

Avec ce nouvel opus de Ratchet and Clank, les développeurs d’Insomniac Games nous régalent. Si le jeu est parfois classique dans son déroulement et n’est pas forcément le meilleur opus de la série, il fait les choses avec un grand sérieux, en proposant une narration accrocheuse, des personnages attachants, une VF au top, un gameplay au poil, une fluidité exemplaire mais surtout des visuels à couper le souffle. Mais ce n’est pas tout, et la DualSense se fait également plaisir, et nous avec. Le haut-parleur émet plein de petits sons en fonctions des armes utilisées ou des actions à l’écran, et les vibrations sont parfaitement bien gérées. On citera par exemple ces petites séquences pendant lesquels nos héros tapotent sur un clavier d’ordinateur : la manette émet de petites vibrations et les sons qui vont avec, et on s’y croirait ! Les gâchettes ne sont pas en reste, et la pression varie en fonction du flingue utilisé et si on les presse totalement ou à moitié. Certaines armes au débit important de balles donnent lieu à des sensations grisantes. On sent que Sony chouchoute sa manette grâce à ses exclusivités, et il faut souhaiter que ça dure ! Notre test complet de ce dernier opus est disponible à cette adresse.


PlayStation 5 : quels sont les jeux qui exploitent le mieux la DualSense ? Sony PS5 lageekroomReturnal

Returnal n’a pas laissé les joueurs indifférents à sa sortie, et l’exclusivité PS5 de Housemarque demande de l’investissement, du temps devant soi et du courage pour se relancer après une cuisante défaite. Mais si on accroche à l’univers et que l’on apprend de ses erreurs, on se laisse porter par un gameplay au poil, des graphismes magnifiques et une superbe ambiance. De notre côté, c’est clairement l’ambiance qui est parvenue à nous immerger, sans parler de la DualSense, vraiment bien exploitée. Une nouvelle fois, le haut-parleur parvient à faire entrer dans le jeu, grâce à des sons bien gérés. Et puis ce sont les gâchettes adaptatives qui parviennent à convaincre, avec, à l’image de Ratchet and Clank: Rift Apart, des vibrations qui varient en fonction de l’arme utilisée. Elles se bloquent à mi-parcours pour utiliser l’attaque standard et s’enfoncent complètement pour l’attaque secondaire. Niveau feeling, c’est du tout bon ! Notre test complet de Returnal est disponible à cette adresse.


PlayStation 5 : quels sont les jeux qui exploitent le mieux la DualSense ? Sony PS5 lageekroomCall of Duty : Black Ops Cold War

Oui, le jeu d’Activision tire pleinement partie des capacités de la DualSense, en solo tout du moins (nous n’avons pas testé le multi). On retrouve ce système de pression plus ou moins fort sur les gâchettes en fonction de l’arme utilisée, sans parler des petites vibrations à chaque fois qu’une douille quitte son chargeur. Chaque arme propose un feeling différent, et certaines vont clairement vous filer des crampes aux doigts. Le retour haptique fait lui aussi un chouette boulot, parvenant à faire ressentir ce qui se passe à l’écran (véhicule qui roule, métro). Du bon boulot donc, pour un jeu qui s’en sort également très bien visuellement ! Nous avons beaucoup apprécié le solo, même si ce dernier est très court (moins de 4h) et  aurait mérité de proposer quelques missions supplémentaires ou au moins plus longues.


PlayStation 5 : quels sont les jeux qui exploitent le mieux la DualSense ? Sony PS5 lageekroomDIRT 5

A l’image de WRC 9, DIRT 5 propose une très chouette expérience avec la DualSense de la PlayStation 5. Il faut croire que les jeux de voitures risquent à l’avenir d’être de parfaits représentants de la manette de Sony. Les sensations sont à nouveau excellentes et les vibrations parfaitement bien gérées, suivant le véhicule piloté ou la surface de la piste. Les gâchettes ne sont pas en reste, même s’il faut avouer que leur utilisation peut être contraignante à la longue. Heureusement, il est possible de régler la puissance des vibrations suivant ses humeurs. Même si le gameplay reste très arcade, DIRT 5 est nettement plus sympa à jouer et immersif grâce à la manette PS5, qui donne moins l’impression que les véhicules « flottent » sur le sol. La DualSense donne donc un bel intérêt au jeu de Codemasters, dont notre test complet est à découvrir à cette adresse.


Doom Eternal 

L’excellent Doom Eternal, déjà disponible sur PS4, bénéficie d’un upgrade gratuit vers sa version PS5 (c’est également valable pour les joueurs Xbox). En plus de profiter de graphismes améliorés, et qui ont il faut l’avouer encore plus de gueule (ray-tracing, 60 images par seconde), la DualSense est à l’honneur grâce à cette mise à jour. La manette de la PS5 est en effet bien exploitée, et son haut parleur sert à de multiples occasions, notamment pour émettre divers sons lorsque vous allez manquer de munitions ou que vous ramassez une armure. C’est vraiment sympa et immersif, et le tout est accompagné par des vibrations vraiment classes via les gâchettes adaptatives. A l’image du dernier Call of Duty, chaque arme procure une sensation différente. On sent de la résistance dans les gâchettes, et celles-ci vibrent à chaque fois qu’une balle fuse. Certaines armes bien puissantes se ressentent encore davantage, et l’ensemble fait vraiment un bon boulot. Seul bémol dans tout ça : la sauvegarde PS4 n’est pas compatible avec cet upgrade PS5…


Lageekroom

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *