TEST : Back 4 Blood est-il le Left 4 Dead 3 que l’on attendait tant ?

Lorsque Left 4 Dead est sorti fin 2008 sur Xbox 360, les joueurs l’ont accueilli à bras ouverts, trop heureux de pouvoir dézinguer des zombies et autres mutants en coopération jusqu’à 4 ! Nous y avons nous-mêmes passé un sacré paquet d’heures avec les potes, et même si Left 4 Dead 2 n’a pas eu le même impact, on ne peut pas nier la réussite de la saga. A ce moment là, les développeurs de Turtle Rock Studios étaient sur un nuage, mais leur jeu suivant n’a pas fait l’unanimité. Considéré comme un accident par de nombreux joueurs, Evolve a rapidement fini à 5 euros dans les bacs à soldes, et on se demandait pourquoi le studio n’avait pas tout simplement lancé un Left 4 Dead 3 ! Ce jour est peut-être enfin arrivé, et Back 4 Blood pourrait bien être le successeur spirituel que l’on attendait tant. Le parti est-il tenu ?


TEST : Back 4 Blood est-il le Left 4 Dead 3 que l'on attendait tant ?Back 4 Blood est, au delà d’un successeur à Left 4 Dead, quasiment une suite, tant la formule reprend celle de l’époque. De 1 à 4 joueurs se la donnent en vue FPS contre des zombies ou autres abominations, à la recherche de la prochaine planque sécurisée où faire le plein d’armes et de munitions. On retrouve rapidement le feeling de Left 4 Dead, avec cette équipe de 4 joueurs qui dézinguent les salopards de bouffeurs de chair qui foncent sur eux ! La prise en main est immédiate, c’est bien violent, et des ennemis plus coriaces pointent rapidement le bout de leur nez. On progresse dans les premières zones en se méfiant de ce qui va nous tomber sur le coin de la tronche, et en espérant trouver au plus vite un refuge !


TEST : Back 4 Blood est-il le Left 4 Dead 3 que l'on attendait tant ?


Les missions s’enchaînent, les actes également, et quelques objectifs s’ajoutent au classique « aller d’un point A à un point B ». Les environnements restent ceux qu’on a l’habitude de voir (égouts, ville, intérieurs lugubres, zones davantage campagnardes) mais on prend plaisir à les découvrir et à enchaîner les sessions. Nous avons débuté le jeu en solo, accompagné de 3 lascars contrôlés par l’IA, et il faut avouer que ces derniers font ce qu’ils peuvent. Certes, ils font parfois n’importe quoi, sautent dans tous les sens ou ne viennent pas vous aider alors que vous êtes en galère, mais l’ensemble tient globalement la route et on avance avec plaisir. Puis on se rend compte que les trophées ne tombent pas (nous jouons sur PS5), et que seulement 4 personnages sont disponibles (avec chacun leur armement et leurs caractéristiques), les 4 autres ne voulant pas se débloquer. On se demande bien pourquoi, on fouine dans les menus… jusqu’à ce que l’on percute l’impensable : les joueurs solo l’ont bien dans l’os ! Oui, il est possible de terminer la campagne de Back Blood seul avec l’IA, mais vous ne débloquerez rien : ni personnages, ni trophées, et encore moins la monnaie du jeu qui vous permet d’acheter de nouvelles cartes pour votre deck (des points de ravitaillement à dépenser dans la ligne de ravitaillement). Devant la grogne de certains joueurs (nous écrivons ce test le jour de la sortie du jeu, le 12 octobre 2021 donc), il semblerait que les développeurs envisagent de réagir. A voir donc…


TEST : Back 4 Blood est-il le Left 4 Dead 3 que l'on attendait tant ?


Il faudra donc jouer en multi pour bénéficier du jeu « complet » ! Cela fera peut-être grincer des dents à certains, mais il faut avouer que le jeu en coop a du sens. Le titre est en effet assez difficile, surtout dans les modes les plus élevés, et une IA ne vaut clairement pas la coordination humaine. Avec des potes, on élabore des stratégies, on échanges nos ressources (vie, munitions), on couvre les arrières de chacun, et on libère son camarade de l’étreinte un peu forte d’un sale infesté. A plusieurs, c’est encore meilleur comme dirait l’autre, et cela vous permettra donc de débloquer des cartes pour votre deck. Concrètement, Back 4 Blood propose un système de cartes à utiliser pour obtenir des améliorations, et l’ensemble est vraiment complet. Il faudra réfléchir au deck parfait avant de se lancer dans l’aventure, et privilégier certaines améliorations. Par exemple, il sera possible d’augmenter les dégâts au corps-à-corps, de booster la vitesse de rechargement des armes (ultra pratique), d’augmenter la capacité des chargeurs, de bénéficier de plus de vie ou encore d’obtenir des bonus d’équipe. C’est franchement cool, et votre petit personnage tout fragile va rapidement monter en puissance et partir à la chasses aux zombies le sourire aux lèvres, même si certains malus seront liés aux améliorations. Le bestiaire reprend celui de Left 4 Dead, même si la Witch nous manque beaucoup. Le tout est jouissif, ça gicle pas mal, mais c’est parfois un peu le bordel à l’écran, surtout que l’équilibrage n’est pas parfait, le jeu vous envoyant occasionnellement beaucoup trop de monstres spéciaux en même temps. Les armes sont quant à elle variées (pompe, sniper, fusil mitrailleur, grenades, cocktail molotov) et améliorables via des caisses à dénicher dans les niveaux ou tout simplement dans les refuges.


TEST : Back 4 Blood est-il le Left 4 Dead 3 que l'on attendait tant ?


Le deck de 15 cartes que vous allez pouvoir vous préparer est donc capital dans l’avancée du jeu. Mais les cartes sélectionnées ne seront pas toutes disponibles dès le début, et il faudra les choisir au fur et à mesure des points de contrôle. Attention à ne pas vous planter ! Il est certain que les joueurs souhaitant lancer une partie à la va-vite seront gonflés par ce système, mais nous avons bien accroché de notre côté. Le fun reste présent, et on pourra également fouiner dans les niveaux pour trouver des zones secrètes, voire défoncer des portes au risque de déclencher une alarme qui rameutera la horde (attention également aux corbeaux). C’est dynamique, on s’éclate bien, même si le tout ressemble peut-être un peu trop à Left 4 Dead… Le contenu reste correct avec une campagne de 4 actes (comptez environ 6h en ligne droite) qui ne prendra son sens que dans les modes de difficulté élevés. Certains passages sont vraiment ardus et vont vous faire grave suer. On trouve également dans ce Back 4 Blood le mode Nuée, dans lequel une équipe de Nettoyeurs affrontera une autre team contrôlant des Infestés (il y a 9 types de créatures) ! Chaque camp aura ses propres atouts (armes et capacités) , mais les joueurs ne pourront pas se la donner dans le mode campagne. En effet, les cartes de ce mode « versus » ne sont que des arènes, finalement petites, et qui rétrécissent façon Battle Royale. C’est un peu bordélique et pas forcément ultra fun, malheureusement, même si différentes « mutations »  pimentant le tout seront à débloquer.


TEST : Back 4 Blood est-il le Left 4 Dead 3 que l'on attendait tant ?


On terminera avec un mot sur les graphismes de ce Back 4 Blood, franchement propres ! Certes, le jeu n’est pas forcément incroyable, certains environnements étant un peu plus vides, mais l’ensemble fait plaisir, surtout grâce à une fluidité exemplaire. Le frame rate ne bronche jamais, et les effets visuels sont nombreux. Reflets, flammes, explosions, gerbes de sang ou encore brouillard donnent du corps à une direction artistique parfois classique (on a l’impression de revivre des séquences d’autres jeux du genre) mais franchement efficace. On pourra par contre regretter que certaines zones soient un peu petites (et on en traverse certaines à plusieurs reprises), que les animations des personnages manquent de fluidité et que la localisation des dégâts ne soit pas plus poussée. Le résultat reste très bon, propre, fluide et dynamique, avec qui plus est des temps de chargement très courts. Du côté de la DualSense, ça défouraille pas mal, avec des gâchettes qui s’éclatent suivant l’arme utilisée. Les sensations sont excellentes, mais ça fait franchement mal aux mains après plusieurs heures, surtout dans un jeu où ça tire quasiment sans répit. On terminera avec 3 précisions importantes : la version PS4 peut être upgradée gratuitement sur PS5, le jeu est disponible day one dans le Xbox Game Pass, et, cerise sur le gâteau, est crossplay. De bien bonnes nouvelles donc !


TEST : Back 4 Blood est-il le Left 4 Dead 3 que l'on attendait tant ?


Back 4 Blood est plus que le successeur spirituel de Left 4 Dead, et il en est presque le troisième opus. On retrouve en effet les mêmes mécaniques de jeu et cette même énergie qui donne envie de se lancer, seul ou en coop, à l’assaut des zombies. Propre et fluide, le jeu se prend facilement en main et propose rapidement un bon challenge, surtout dans les modes les plus difficiles. Néanmoins, et malgré ses qualités et son côté défouloir (surtout à plusieurs), le jeu nous laisse un peu sur notre faim. Le mode solo est une véritable douille (pas de succès/trophées, impossible de débloquer les nouveaux personnages, IA pas folle) et le mode Nuée est un peu décevant. Il manque ce petit quelque chose au jeu pour nous faire oublier Left 4 Dead… En l’état, Back 4 Blood est défoulant, dynamique et chouette visuellement, mais il ne surpasse pas son modèle. 


Les +

  • la campagne, à la durée de vie correcte
  • un bon challenge quand on monte en difficulté
  • gameplay accessible
  • souvent jouissif et bien violent
  • une tension bien palpable dans certaines zones
  • le système de carte, bien fichu
  • armement varié et améliorable
  • visuellement très propre
  • intégralement en français
  • en coop, c’est quand même bien fun
  • la séquences avec le jukebox
  • jouable également en solo

Les –

  • mais c’est quand même bien la douille pour les joueurs solo (avant une future maj ?)
  • certaines zones en deçà visuellement
  • scénario osef, humour parfois bien naze
  • l’IA alliée, loin d’être au taquet
  • c’est parfois le bordel à l’écran
  • quelques pics de difficulté pénibles
  • des collisions parfois étranges

TEST : Back 4 Blood est-il le Left 4 Dead 3 que l'on attendait tant ?


Lageekroom

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.