TEST : Ghosts ‘n Goblins Resurrection, Arthur va vous en faire baver sur Nintendo Switch

Arthur et son mythique caleçon sont de retour pour fêter les 35 ans de la licence Ghosts ‘n Goblins, débutée dans les années 80. Le jeu et ses suites ont clairement marqué les générations, proposant des spin-off ou encore des séries dérivées (avec une mention spéciale pour l’excellent Maximo sur PS2), le tout embarquant une difficulté devenue légendaire. Capcom profite de l’anniversaire de la saga pour nous proposer un remake fusionnant les 2 premiers épisodes à destination de la Nintendo Switch. Le challenge est-il toujours à la hauteur ? Oh que oui, et nous allons voir pourquoi.

TEST : Ghosts ‘n Goblins Resurrection, Arthur va vous en faire baver sur Nintendo SwitchLa difficulté dans les jeux vidéo fait souvent l’objet de débats, entre les joueurs avides de challenge et ceux souhaitant malgré tout découvrir ces titres « hardcore » sans se prendre la tête. Mais les développeurs doivent faire des choix, et certains jeux ne s’adressent clairement pas à tous les joueurs. Sekiro en est l’exemple parfait, et certains ont longuement réclamé un mode facile pour pouvoir profiter du gameplay et de la direction artistique sans avoir à s’arracher les cheveux. Mais de la bouche même des développeurs, proposer des modes plus accessibles pour ce genre de titre en dénaturerait l’essence… Un argument qui se tient, mais qui frustre forcément une partie des joueurs. Notre remake du jour se veut quant à lui plus accessible que ses ancêtres et les jeux qu’il entend remettre au goût du jour, et plusieurs modes de difficulté s’invitent au menu de ce  Ghosts ‘n Goblins Resurrection. A vous de choisir entre les modes Paladin, Chevalier, Écuyer et Laquais. Si les 3 premiers modes restent punitifs et vous feront recommencer au tout début du niveau ou au dernier checkpoint, le mode Laquais est nettement plus permissif. Il permet en effet de bénéficier d’un Arthur plus résistant et de points de réapparition sans limite de décès. Tout le monde pourra donc y trouver son compte, mais la difficulté reste au rendez-vous.

TEST : Ghosts ‘n Goblins Resurrection, Arthur va vous en faire baver sur Nintendo Switch


Toujours en 2D, ce nouveau  Ghosts ‘n Goblins vous fera affronter le bestiaire habituel dans des environnements variés, comme le mythique cimetière, le marais empoisonné ou encore un donjon lugubre. L’ami Arthur retrouve son gameplay bien rigide de l’époque, et ne peut pas tirer en diagonale ou encore effectuer de double saut, mais pourra manier 8 armes différentes. Du coup, face aux nombreux ennemis qui apparaissent parfois au dernier moment, vos réflexes seront mis à rude épreuve, et pas que… Il faudra une bonne dose de skill, un peu de chance, et surtout recommencer encore et encore certains passages pour connaître par cœur l’emplacement ou l’apparition des ennemis. Du pur die and retry quoi !  Ghosts ‘n Goblins Resurrection n’est clairement pas le jeu idéal pour se détendre après une journée de boulot, à moins d’avoir un sacré sang-froid. Mais ce challenge accroche totalement le joueur, et les nombreux secrets à découvrir donnent envie de fouiller partout et de recommencer plusieurs fois les 14 zones du jeu. Le bestiaire s’avère varié, et on retrouve bien évidemment des boss ultra coriaces, qui vous demanderont d’être plus que précis dans vos sauts et votre visée.
C’est parfois au pixel près que vous allez vous sortir d’une situation bien tendue (le level design est souvent sans pitié et bourré de pièges), et le sentiment d’accomplissement n’en est que plus grand. Les développeurs ont également ajouté un petit côté RPG au jeu. Concrètement, vous aurez la possibilité de trouver des fées magiques dans les niveaux, qui pourront être utilisées à l’Arbre de Brocéliande. Ce dernier est en fait un arbre de compétences, et votre personnage pourra débloquer des magies ou autres habiletés. Il sera par exemple possible de transformer les adversaires à l’écran en grenouilles ou encore d’utiliser la foudre. Des possibilités intéressantes mais qui demandent un léger temps pour être déclenchées : attention à ne pas mourir bêtement ! Même si le jeu peut sembler court en ligne droite, débloquer toutes les améliorations et découvrir tous les secrets vous occupera un bon moment. Visuellement, il faut avouer que le rendu est vraiment très chouette, et que le RE Engine de Capcom fait des merveilles. Les arrières plans sont détaillés et offrent de belles animations, et les couleurs claquent bien sur l’écran de la Nintendo Switch. Le ton parfois pastel voire aquarelle de certains environnements rend vraiment bien, et les sprites des ennemis et des boss ne sont pas en reste. La fluidité est également excellente, chose importante dans ce genre de jeu où la précision doit être au poil. On notera également que le jeu propose un mode coop en local, qui facilite grandement l’aventure. En effet, le deuxième joueur sert de soutien et dispose de capacités spéciales : s’il choisit Barry, il pourra créer des barrières pour protéger Arthur. Kerry porte quant à lui Arthur à travers les dangers tandis qu’Archie peut créer des ponts. C’est franchement sympa de pouvoir jouer à 2, mais le challenge en prend un coup. Mention spéciale pour finir concernant les musiques, toujours aussi excellentes.


 Ghosts ‘n Goblins Resurrection propose plusieurs modes de difficulté pour plaire à tous les joueurs (et un mode coop un poil cheaté), mais reste un jeu clairement difficile. Le challenge est au rendez-vous et le jeu est souvent punitif, voire frustrant. Les ennemis apparaissent parfois à la dernière seconde, et même avec les meilleurs réflexes du monde, vous allez en baver. Visuellement, le travail réalisé par les développeurs de Capcom est excellent. C’est très beau et toujours fluide, et les musiques sont excellentes. Le jeu est un vrai remake, hommage aux jeux de l’époque (et aux premiers titres de la saga), et son univers attachant est toujours aussi attirant ! Certains trouveront le gameplay trop rigide, et ils auront sans doute raison. Mais ce dernier fait malgré tout partie de l’ADN de la saga, et les développeurs n’ont pas voulu s’en éloigner.  Ghosts ‘n Goblins Resurrection est un titre exigeant mais au combien satisfaisant lorsque l’on réussit à passer un passage coriace, mais il est certain qu’il ne s’adressera pas à tous les joueurs.


Les +

  • direction artistique excellente
  • graphismes vraiment très chouettes, nombreux effets visuel
  • toujours fluide
  • un challenge à la hauteur
  • niveaux variés
  • des boss qui claquent
  • musiques excellentes
  • les compétences à débloquer
  • la coop, un peu cheatée mais bien sympa

Les –

  • difficulté souvent frustrante
  • gameplay à l’ancienne, avec la rigidité qui va avec
  • court en ligne droite

Lageekroom

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.