TEST : Uncharted Legacy of Thieves Collection, retour gagnant sur PS5 ?

Après avoir laissé le champ libre à Microsoft fin 2021, Sony a décidé de marquer les esprits en ce début d’année 2022. Et avant la déferlante Horizon Forbidden West, à venir le 18 février prochain, c’est un apéritif plutôt copieux qui nous attend sur nos PS5. Uncharted 4 et Uncharted : The Lost Legacy font en effet leur retour le 28 janvier 2022, dans une compilation intitulée Uncharted Legacy of Thieves Collection. Superbe jaquette, améliorations graphiques et compatibilité DualSense attendent les joueurs, et nous allons voir si les 49 euros demandés valent l’investissement !


TEST : Uncharted Legacy of Thieves Collection blog gaming jeux video lageekroomDans le cas de notre compilation du jour, il est bon de préciser qu’Uncharted 4 et Uncharted : The Lost Legacy ont été remasterisés. Ne vous attendez donc pas à un remake à la Demon’s Souls, les 2 jeux étant simplement « adaptés » sur la nouvelle console de Sony. Uncharted Legacy of Thieves Collection regroupe donc 2 excellents titres sortis respectivement en 2016 et 2017 sur PS4. Vous le savez peut-être déjà, mais Uncharted 4 est de loin le plus copieux des 2. Durée de vie excellente (une bonne quinzaine d’heures en ligne droite), graphismes somptueux, rythme intense : le jeu de Naughty Dog a rencontré un franc succès, et n’a pas vieilli d’un poil ! Certes, certaines animations paraissent un peu raides lorsqu’on les compare au dernier jeu du studio, mais le dépaysement proposé est toujours aussi intense. L’épisode Lost Legacy est quant à lui un spin-off (prévu pour n’être qu’un DLC à la base), plus court (environ 7h) mais proposant une belle fraîcheur, notamment grâce à son duo d’héroïnes.


TEST : Uncharted Legacy of Thieves Collection blog gaming jeux video lageekroom


Les qualités des jeux ne sont plus à démontrer, et même si les souvenirs sont encore frais dans nos têtes, nous les avons relancés avec plaisir. Difficile même de lâcher la manette tant on se replonge pleinement dans ces aventures accrocheuses, aussi rythmées que sublimes (même si Uncharted 4 souffre de quelques longueurs). Mais au final, que valent ces remasters ? Disons en quelques mots que la base étant déjà très solide, il est presque difficile de faire mieux. Malgré tout, le confort est décuplé, notamment grâce aux différents modes graphiques, et en particulier le mode « performance ». Ce dernier propose un affichage en 4K upscalé mais surtout un framerate en 60 images par seconde. Une fluidité qui fait du bien, et qui dynamise encore davantage les gunfights. Il est également possible d’opter pour le mode « fidélité », qui tourne avec une résolution en 4K native mais avec seulement 30 images par seconde (et quelques ralentissements à la clé). Les différences sont au final minimes, si ce n’est que les arrière-plans gagnent en finesse, tout comme certaines textures. Mais il faut avouer que le mode « performance » est nettement plus agréable. Enfin, les possesseurs d’une télévision compatible pourront faire péter le mode « performance plus », qui tourne en 120 images par seconde mais en 1080p. Tout ça c’est chouette, mais un mode 4K native/60 images par seconde aurait franchement été le bienvenu, surtout pour un jeu en provenance de la génération précédente…


TEST : Uncharted Legacy of Thieves Collection blog gaming jeux video lageekroom


Plus propres et plus fluides, les jeux n’ont franchement pas vieilli, même si la barre a été placée haute ces derniers mois en termes d’animations faciales. Mais les jeux de Naughty Dog tiennent encore largement la barraque, et le plaisir est toujours là. On se dit malgré tout que Sony n’a pas eu à forcer pour proposer ces remasters, et on aurait même pu espérer un peu plus de travail. Les éclairages restent quoiqu’il en soit bien maîtrisés, et la variété des environnements fait plaisir. Et la DualSense dans tout ça ? Nous devons vous avouer être un peu déçus. Depuis la rédaction de notre dossier sur la manette de la PS5 et les jeux qui l’exploitent avec brio (PlayStation 5 : quels sont les jeux qui exploitent le mieux la DualSense ?), nous avons du mal à trouver des titres qui pourraient le compléter. Et Uncharted Legacy of Thieves Collection n’en fera malheureusement pas partie. Attention, tout n’est pas à jeter, et les gâchettes adaptatives font le job pendant les fusillades, mais les retours haptiques auraient mérité d’avoir un peu plus de patate, notamment durant les phases de conduite par exemple. En l’état, le ressenti est juste sympathique. On terminera avec les temps de chargement, quasi inexistants. La vitesse du SSD de la PS5 procure quand même un sacré confort !



Si vous n’avez jamais joué à Uncharted 4 et Lost Legacy, autant dire que cette Uncharted Legacy of Thieves Collection s’avère indispensable ! Plus de 20h de jeu vous attendent (en ligne droite) dans ces 2 jeux d’action/aventure superbes visuellement et toujours aussi intenses. Les décors sont variés, certains panoramas en jettent vraiment, et le gameplay s’avère efficace, riche en action et en séquences dignes d’un blockbuster hollywoodien. La qualité et la direction artistique des jeux n’est plus à démontrer, mais on peut malgré tout regretter que ces remasters n’aient pas été encore plus travaillés. Ce qui nous amène à la question posées par les joueurs ayant déjà terminé les jeux : faut-il repasser à la caisse (40 euros pour la version boîte, 10 euros pour l’upgrade si vous possédez déjà les versions PS4) ? Et bien pas forcément, et la DualSense et ses fonctionnalité ne seront par exemple pas un argument suffisant à nos yeux. Seul le mode « performance », qui permet de jouer en 60 images par seconde, fait vraiment plaisir, tout comme la finesse de l’ensemble. Mais les jeux étaient déjà très beaux, et le gap graphique n’est clairement pas significatif. Nous avons fortement apprécié terminer à nouveaux les jeux de Naughty Dog, mais cette collection reste à nos yeux un apéritif pour nous occuper avant les prochaines grosses cartouches de Sony.


Les +

  • 2 titre toujours aussi excellents
  • la variété des environnements et des situations
  • certaines séquences vraiment impressionnantes
  • gampeplay encore plus souple en mode « performance »
  • temps de chargement inexistants
  • visuellement un peu plus propre (à condition de désactiver le flou cinétique)
  • les gâchettes adaptatives font le job…

Les –

  • …contrairement aux retours haptiques, trop discrets
  • pas de 4K/60fps…
  • les améliorations visuelles restent globalement minimes
  • peu d’intérêt pour les joueurs ayant déjà terminé ces 2 jeux


Lageekroom

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.