TEST: Mario et les Lapins Crétins : Ubisoft et Nintendo main dans la main.

Mario chez les Lapins Crétins ? Incroyable mais vrai ! Ubisoft intègre le plombier et sa team dans l’univers loufoque des lapins un poil lourdingues pour un résultat vraiment surprenant. Nous étions partagés quant à ce projet inédit prévu sur la Nintendo Switch, mais le verdict est tombé : nous sommes conquis.


Résultat de recherche d'images pour "mario kingdom"


Revenons un peu sur l’histoire (pas bien compliquée, mais on s’en doutait) avant d’entrer dans le vif du sujet : le royaume Champignon a été saccagé par un vortex qui a transporté nos amis les Lapins (très) Crétins dans ce monde autrefois si calme et paisible. Comme vous vous en doutez surement, le calme doit refaire surface, et c’est pour cela que Mario, Luigi, Princesse Peach, Yoshi et 4 Lapins déjantés vont faire équipe main dans la main, pour une mission qui sera loin d’être simple.


Résultat de recherche d'images pour "mario kingdom"


Votre but est de créer une team de 3 personnages de votre choix parmi ceux débloqués au fur et à mesure de l’avancement dans le jeu, mais ce choix sera rude et souvent stratégique pour appréhender certains combats. Il faudra placer vos héros lors de ces combats se déroulant au tour par tour, avec un nombre de déplacement limité face à des ennemis parfois redoutables et possédant des attaques ou bonus tous différents (certains se téléportent tandis que d’autres peuvent pour clouer au sol). Avant chaque combat, on peut jouer la partie en mode facile… ce qui est dans le fond bien pensé pour les joueurs plus jeunes ou pour ceux ne souhaitant pas se prendre la tête face à certaines situations plus complexes.

Le château de Peach sert de Hub à nos héros, dans lequel nous retrouvons le QG qui permettra de choisir les joueurs que l’on souhaite pour son équipe ainsi qu’un ‘ stand ‘ permettant d’acheter  des armes adaptées à chaque personnage : armes principales et secondaires seront accessibles grâce aux pièces d’or récupérées sur le parcours et sur les terrains d’affrontement. Une dernière option permettra d’améliorer les capacités de chacun, et on aime vraiment retrouver un Template (arbre de compétence) dans un jeu, et encore plus pour un titre accès stratégie et réflexion. Il suffira de dépenser les orbes de puissance gagnées après chaque battle terminée, pour améliorer sa vie, son attaque, ou encore ses déplacements. Chaque héros possède ses propres caractéristiques, ce qui permet de switcher entre eux en fonction de la difficulté de la bataille et des ennemis à abattre.


Image associée


Après avoir allumé notre switch et lancé notre jeu, nous assistons à une intro qui met en place le pourquoi du comment de l’histoire (un poil longue peut être) : et là c’est la claque une fois dans l’univers Champignon… c’est coloré, vivant, riche et surtout… c’est une vraie bouffé d’air frais. Sans être le plus beau jeu de l’année, la direction artistique est vraiment chouette, les couleurs sont éclatantes et les animations géniales. C’est clairement un jeu qui met de bonne humeur ! On peut se balader et trouver plein de coffres cachés qui renferment des extraits de vidéo, des bonus en tout genre, et tout un tas de petits plus que l’on retrouvera dans le musée. Les bonus les plus importants resteront bien entendu les armes pour nos compagnons d’aventure.
Plusieurs petits jeux et énigmes sont disponibles entre les batailles : nous sommes d’accord tous les deux pour dire que cela apporte de la fraîcheur, et que c’est un gros point positif pour le jeu, notamment en terme de rythme. On débloquera au fur et à mesure du jeu des fonctionnalités permettant de rejouer aux niveaux précédents afin d’accéder à des zones auparavant inaccessibles, et il sera également possible de retenter des niveaux déjà terminés pour gagner davantage de pièces en obtenant de meilleures notes (basées sur le nombre de tours utilisés et les dégâts reçus).


Résultat de recherche d'images pour "mario kingdom"


L’univers se divise en 4 mondes principaux, allant du désert à la glace en passant par l’horreur, type Halloween. La variété graphique tombe à pic et le jeu n’est du coup pas répétitif et arrive à maintenir l’intérêt du joueur tout le long de la quinzaine d’heures pour en voir le bout (ajoutez 10h de plus pour réussir tous les défis et choper un max de coffres cachés). En plus du solo, on pourra se la donner en multi en coop, avec un Joy-Con chacun, dans des stages spécialement conçus pour l’occasion. La difficulté pourra être augmentée pour davantage de challenge (3 niveaux différents dispo). Si vous avez un petit amiibo pour l’occasion, celui-ci pourra débloquer des armes spéciales pour tout déglinguer. Ce Kingdom Battle est pour nous une excellente surprise, sait maintenir son rythme et de l’intérêt tout au long de l’aventure, et les nombreux ennemis bien différents vous donneront pas mal de fil à retordre. Une valeur sûre pour votre Nintendo Switch.


Les +

  • l’univers, coloré, frais, et qui fait du bien
  • excellente durée de vie
  • direction artistique qui claque bien
  • plein de choses à faire
  • Ubi et Nintendo, un combo efficace
  • les combats, funs et stratégiques
  • des boss un peu plus coriaces
  • l’humour, juste comme il faut
  • les musiques de l’univers Mario
  • des environnements et ennemis diversifiés
  • pas mal d’améliorations à débloquer

Les –

  • être obligé de revenir en arrière pour tout débloquer est parfois pénible
  • certains combats parfois injustement punitifs

Un dernier avis ?


Nous ne sommes pas de grands fans des Lapins Crétins, souvent lourds et peu intéressants. Mais, et c’est une surprise pour nous, les Lapins s’intègrent parfaitement à l’univers plus posé et calme de Mario et ses potes, pour un résultat finalement très frais et accrocheur. On ne voit clairement pas le temps passer lorsque l’on joue au jeu et l’envie de progresser prend le pas sur le reste ! Dur dur de s’arrêter après avoir lancé une partie. Certains combats sont parfois frustrants, mais l’aspect tactique fonctionne à merveille et la stratégie prend une place importante. Les combats ne font pas tout et l’exploration est très agréable. Très chouette graphiquement, le jeu est une vraie surprise et une bouffée d’air sur Nintendo Switch. Le jeu nous a réconcilié (en partie) avec les Lapins Crétins, et nous espérons une suite ou une autre aventure avec Ubisoft et Nintendo aux commandes.



Lageekroom

2 pensées sur “TEST: Mario et les Lapins Crétins : Ubisoft et Nintendo main dans la main.

  • 10 novembre 2017 à 18 h 04 min
    Permalink

    Super test ! J’ai globalement le même avis que vous pour ce Mario Kingdom, une bonne surprise 🙂

    Répondre
    • 10 novembre 2017 à 20 h 07 min
      Permalink

      Merci ! Oui, une excellente surprise !

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *