Avis Manga Kana : 5 Minutes Forward – Tomes 6 et 7 (série terminée)

Comment sauver le monde en seulement 5 petites minutes ? C’est la question que nous pose Hiroshi Fukuda avec « 5 Minutes Forward » (Go-fungo no Sekai en japonais), une série en 7 tomes terminée au Japon et dont le tome 6 sera disponible le 23 avril prochain aux éditions Kana via leur label Dark Kana. Nous avons eu la chance de recevoir cet avant-dernier tome en avance, et il est temps de vous livrer notre avis. C’est parti !

– Mise à jour de l’article avec notre avis sur le tome 7 (dernier tome) disponible depuis le 9 juillet 2021 –


Avis Manga Kana : 5 Minutes Forward – Tome 6 blog manga lageekroomSynopsis : Yamato et ses camarades ont réussi à repousser l’assaut des bouddhas libérés de leurs fers. Mais la situation semble totalement désespérée. Il n’y a pas même l’ombre d’un espoir… Malgré tout, la petite bande de survivants reste unie et convaincue qu’il est encore possible de changer le futur. C’est alors que l’Amitabha couronné attaque leur cachette, avec, derrière lui, une horde de vassaux sans précédent. Entièrement encerclé, Yamato et ses amis vont devoir se battre pour se sortir de ce pétrin et pour survivre dans ce monde d’une cruauté sans pareille.


Avis Manga Kana : 5 Minutes Forward – Tome 6 blog manga lageekroom


Ce tome 6 de « 5 Minutes Forward » est celui de tous les dangers ! Si vous connaissez déjà la série, vous savez sans doute que chaque personnage est susceptible d’y passer. Les compagnons de Yamato, notre héros, n’hésitent pas à se sacrifier pour le sauver et lui permettre d’engranger un maximum d’informations sur les bouddhas. Ces derniers n’ont qu’un but : exterminer les humains. Par pure vengeance ? C’est ce que notre groupe de personnages se demande. Les choses démarrent à 100 à l’heure dans ce nouveau volume, et Himawari va prendre de la hauteur grâce à son Odd Genius et se rendre compte que les choses sont mal barrées. Les bouddhas sont en effet tellement nombreux qu’ils forment une masse noire entourant nos héros. Il ne leur reste quasiment plus aucun moyen de s’échapper… L’action est donc au rendez-vous, avec la dose de violence habituelle. C’est un véritable massacre, et la tension ne faiblit pas jusqu’à la fin du tome. Il est impossible de vous en dire plus sur l’histoire sans spoiler, mais sachez que le récit passe en second plan et que c’est la baston qui prime. Echapper aux bouddhas, survire, encore et encore… La menace est de plus en plus forte, entre les bouddhas géants et ceux ne possédant plus leurs fers.

Visuellement, c’est un festival de destruction et de démembrements et décapitations de bouddhas ! On en prend plein la tronche, et on profite des nombreux détails dans des illustrations qui en jettent vraiment, surtout concernant les bouddhas et leurs différents designs. Certains font vraiment flipper, notamment lorsque l’on aperçoit un sourire sur leur visage… Les visages humains ne sont pas en reste également, et les émotions sont au rendez-vous. On peut tout autant lire l’espoir que le désespoir sur les faciès de nos héros, qui veulent vivre à tout prix mais qui se heurtent à des difficultés décourageantes. Après cette grosse dose de tension et de violence, la fin du tome laisse sur un suspense haletant et n’épargne personne ! Le mot survie porte bien son nom et les bouddhas sont si nombreux qu’on se demande comment nos héros vont pouvoir s’en tirer. Yamato a-t-il réussi à glaner suffisamment d’informations avant de retourner dans le passé, lui qui n’aura que 5 minutes pour sauver le monde ? C’est ce que nous découvrirons dans le tome 7, qui sera donc le dernier de la série. Vivement !


A lire également : 


avis manga kana 5 Minutes Forward - Tome 7 blog manga critique lageekroom5 Minutes Forward – Tome 7 : nous attendions avec énormément d’impatience ce septième et dernier tome de « 5 Minutes Forward », et le voilà enfin ! Le manga de Hiroshi Fukuda a su nous tenir en haleine depuis ses débuts, alternant entre des tomes portés sur l’action et d’autres sur les révélations. Mais chaque volume a su nous accrocher, avec des morts inattendues de personnages, une violence sans complexe et un suspense maîtrisé. Rythmée et dynamique, la série a réussi à nous embarquer dans ses voyages temporels, et Yamato et ses camarades ont tout fait pour glaner un maximum d’indices sur les bouddhas afin de retourner dans le passé, 5 minutes avant le drame qui a décimé la population. D’où viennent les bouddhas ? Pourquoi en ont-ils après les humains ? Yamato parviendra-t-il à sauver ses amis ? Toutes ces questions, que l’on se pose depuis quelques tomes maintenant, vont trouver une réponse ! Vous allez découvrir qui sont les bouddhas et d’où ils viennent, et pourquoi ils ont décidé d’exterminer les êtres humains. La fin du tome 6 nous laissait sur un sacré suspense : Yamato devait en effet se résigner à retourner dans le passé (il n’a droit qu’à un essai), car tous ses amis ont été tués… Notre héros est donc de retour 5 minutes avant l’arrivée des bouddhas… Mais que faire ? Il manque encore d’indices, le temps lui est compté et le massacre reprend de plus belle. Doit-il prévenir ses amis de ce qui les attend ? Et pourquoi le diseur de bonne aventure a choisi Yamato pour voyager dans le temps ?

Nous avons envie de partager toutes ces révélations avec vous, mais il serait dommage de gâcher les surprises ! On dira simplement que le scénario tient bien la route malgré quelques incohérences inhérentes aux voyages temporels. Mais les explications sont à nos yeux convaincantes, et permettent même de faire passer quelques jolis messages. Nous ne sommes donc pas déçus de cette fin (il n’est jamais évident de conclure une série…), et les visuels sont une nouvelle fois réussis même si ce tome est moins impressionnant que certains autres. C’est en tout cas très chouette et détaillé, les bouddhas font toujours froid dans le dos et le découpage ne manque pas de pêche. La série se conclut donc de belle manière, et nous vous conseillons fortement de vous lancer dans « 5 Minutes Forward » si ce n’est pas déjà fait !


Lageekroom

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.