Avis Manga Kana : Mission : Yozakura Family – Tome 1

C’est une famille particulièrement originale que les éditions Kana ont mis en avant au mois de mars dernier, avec le premier tome de « Mission : Yozakura Family ». L’auteur Hitsuji Gondaira, qui a remporté à l’âge de 19 ans le JUMP Treasure Newcome Manga Award, nous propose une histoire mélangeant humour, action et espionnage, avec un premier tome qui ne manque pas de piquant. C’est parti pour notre avis !


Mission : Yozakura Family avis manga blog manga lageekroom KanaSynopsis : Taiyô Asano est un lycéen à la timidité maladive. La seule personne avec qui il arrive à parler normalement est son amie d’enfance Mutsumi Yozakura. Mais cette dernière est la fille d’une famille d’espions qui oeuvre depuis plusieurs générations, et son grand frère, qui lui voue une affection excessive, a décidé d’éliminer Taiyô ! Par quel moyen Taiyô va-t-il pouvoir sauver sa peau et en même temps protéger Mutsumi ?! Ce premier tome est à découvrir sur le site de l’éditeur à cette adresse.


Mission : Yozakura Family avis manga blog manga lageekroom Kana


Taiyô Asano est lycéen, et les relations humaines ne sont pas son fort. Suite à la perte de ses parents et de son petit frère dans un accident de voiture, le jeune homme a peur de s’attacher et préfère rester seul, allant jusqu’à souffrir d’une timidité maladive. Si les premières pages s’avèrent assez marrantes, Taiyô s’évanouissant dès qu’on lui adresse la parole, on se rend compte qu’il en a bavé et que la présence de sa meilleure amie Mutsumi lui est salvatrice. C’est d’ailleurs uniquement avec elle qu’il parvient à communiquer. Mais ce tome 1 ne va pas tergiverser bien longtemps, et nous allons découvrir que le grand frère de Mutsumi en a après Taiyô. Son nom est Kyôichirô, et il est beau, intelligent, mais surtout dangereux… Souhaitant à tout prix protéger sa sœur, il va décider d’éliminer Taiyô. Seul moyen pour notre héros de survivre aux attaques de son bourreau : entrer dans  la famille de Mutsumi en épousant la jeune fille, grâce à l’anneau des cerisiers. Mais Taiyô ne sait pas encore dans quoi il va mettre les pieds, et découvrir une famille plus qu’atypique ! Sa mission sera de s’intégrer en participant à un entraînement plus que balèze (à base d’épreuves et de pièges multiples, la maison en étant truffée), et bien entendu de protéger Mutsumi, dont la survie est capitale.

Ce premier tome démarre donc sur les chapeaux de roue ! On nous avait promis de l’action, des punchlines ou encore de l’espionnage : et bien nous sommes servis ! Si l’ensemble est globalement très « pop-corn », on s’amuse beaucoup et certains thèmes forts sont même de la partie, liés au deuil et à la notion de famille et de sacrifice bien entendu. On découvre une galerie de personnages attachants, à commencer par les frangins et les frangines, aux looks et aux capacités surprenants. On citera par exemple le massif Nanao ou encore Shinzô, le spécialiste des armes à feu et explosifs. Ces personnages unis et bien écrits évitent les clichés habituels, à commencer par le duo principal. Seul le rythme un peu effréné pourra surprendre, et le mangaka ne tourne vraiment pas autour du pot, notamment lors de l’entraînement de Taiyô dans le manoir. L’action est au rendez-vous, et c’est visuellement très propre. L’ensemble manque peut-être d’illustrations un peu plus marquantes, mais le taf est fait. Pour pinailler, on précisera néanmoins que certains dialogues sont un peu longuets. Mais dans l’ensemble, le fun est au rendez-vous, les personnages sont réussis, et l’humour fonctionne vraiment bien. Les réseaux sociaux sont d’ailleurs plutôt bien détournés et utilisés avec intelligence.


A lire également : 


Ce premier tome de « Mission : Yozakura Family » fait son job, proposant un bon dosage entre action et humour, sans oublier une galerie de personnages intéressants. Ca démarre peut-être un peu vite, mais le récit a le mérite de ne pas s’éterniser et de nous mettre directement dans le bain. Fun et souvent décomplexé, ce premier tome est donc accrocheur, et la série démarre plutôt bien ! A voir si la suite, prévue pour le 7 mai prochain, saura continuer sur cette lancée.


Lageekroom

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *