Avis Manga Ki-oon : Frieren – Tome 3

Après 2 tomes sortis en simultanée en mars dernier, le manga « Frieren » se poursuit avec un troisième volume, disponible depuis le 5 mai dernier aux éditions Ki-oon. La série de Kanehito Yamada (scénario) et Tsukasa Abe (dessin) est parvenue à nous convaincre, et malgré une utilisation assez classique des codes du genre, les personnages tirent sans mal leur épingle du jeu ! Il est donc temps de retrouver Frieren et ses nouveaux compagnons, qui vont avoir fort à faire face à Aura la Guillotine et son armée. C’est parti !


Avis Manga Ki-oon : Frieren – Tome 3Synopsis : Stark, guerrier et disciple d’Eisen, a rejoint les deux mages dans leur périple. Ensemble, ils arrivent dans le comté de Granat, mais une surprise de taille les attend : des démons à l’apparence humaine se baladent comme si de rien n’était en ville ! Frieren n’est cependant pas dupe, elle sait que leur présence n’augure rien de bon… La suite des événements lui donne malheureusement raison. Tandis que les éclaireurs tentent de briser la barrière magique de la cité de l’intérieur, une armée dirigée par nulle autre qu’Aura la Guillotine, qui fait partie des sept sages du chaos, se tient prête à attaquer à quelques kilomètres de là ! L’elfe parviendra-t-elle à l’arrêter ?


Avis Manga Ki-oon : Frieren – Tome 3


Les 2 premiers tomes de « Frieren » ont réussi à nous toucher, grâce à une ambiance travaillée et des personnages bien écrits et attachants. Ce tome 3 démarre avec des affrontements particulièrement tendus, et en particulier celui entre notre héroïne face à Aura la Guillotine, une puissante mage qui fait partie des sept sages du chaos. Sûre d’elle, Aura est persuadée de venir à bout de Frieren, qui ne dégage, en apparence, pas une puissance suffisante pour rivaliser avec elle. Aura a en sa possession la balance de la soumission, dans laquelle on pose l’âme de son adversaire. La personne dont la magie pèse le plus lourd dans la balance a la possibilité de contrôler l’autre. Il s’agit d’un sort particulièrement risqué, qui prouve qu’Aura a totalement confiance en son pouvoir. En règle générale, la puissance d’un mage est directement proportionnelle au nombre d’années qu’il a passées à s’entraîner. Aura, du haut de ses plus de 500 ans, et donc en bonne position pour gagner une nouvelle fois. Seulement voilà, Frieren a acquis la faculté (on le découvre via un flashback) de « contrôler » son pouvoir, pour au final paraître moins puissante qu’elle ne l’est. Aura pourrait donc bien être surprise, et la fin du combat s’avère, dans un sens, un peu glauque. Frieren ne sera pas la seule à combattre, et ses amis vont prouver qu’ils ont eux aussi leur place dans l’équipe ! Une nouvelle fois, chaque personnage a son moment important, et on en apprend davantage sur leur passé. Le premier tome démarrait avec le retour de Frieren et ses anciens compagnons, et on a la chance d’en découvrir plus sur leur quête dans ce tome 3.

La quête de Frieren, Fern et Stark peut donc reprendre, et notre troupe va devoir faire face à des conditions climatiques très rudes. Nouveau décor, mais également nouveau personnage : ce tome 3 permet de faire la connaissance de Kraft, un moine guerrier avec lequel Frieren va avoir des discussions intéressantes. Ce tome 3 est tout aussi réussi que les 2 premiers, et nous présente une Frieren aussi modeste que puissante, toujours un peu froide et détachée mais qui évolue encore, et réserve quelques passages assez cocasses. Le travail de Tsukasa Abe est toujours aussi chouette, avec des illustrations douces et lumineuses mais également une certaine noirceur lors des combats. Le découpage manque un peu d’air, mais l’ensemble s’avère dynamique, et on ne s’ennuie pas, grâce également à la narration réussie qui n’hésite pas à revenir dans le passé de nos héros.


A lire également : 


Après 2 tomes réussis, « Frieren » continue sur sa lancée et développe ses personnages. Le scénario avance doucement, l’accent étant mis sur nos héros, leur histoire (et principalement le passé de Frieren et ses souvenirs, de plus en plus ancrés en elle) et les nouvelles rencontres. Toujours aussi chouette visuellement, le manga de Kanehito Yamada et Tsukasa Abe ne déçoit pas, et parvient à apporter une certaine fraîcheur malgré des codes vus et revus. Nous avons hâte de découvrir la suite. 


Lageekroom

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.